PARTI SOCIALISTE - Une délégation à la rencontre du Labour

Lundi 14 novembre, une délégation du Parti socialiste est venue rendre visite à des membres du Labour, le parti travailliste. Ils en ont profité pour échanger avec leurs homologues britanniques et assister au lancement du Labour Friends of France

 

(Crédits: Afp)

"Nous avons eu une journée très remplie, avec beaucoup de rencontres". Ceux sont les mots d'Axelle Lemaire, secrétaire de la section PS au Royaume-Uni et candidate aux élections législatives des Français de l'étranger dans la circonscription. Elle accueillait dans sa ville de Londres, lundi 14 novembre, une délégation socialiste très complète composée de Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger, Christophe Caresche, député de Paris (18ème arrondissement), Liêm Hoang Ngoc, député européen, Monique Saliou qui fait partie de l'équipe de campagne de François Hollande, et enfin Alain Clergerie, ambassadeur du projet socialiste et permanent de la rue Solferino.


Renforcer le dialogue entre les deux partis

Si tout ce monde avait fait le déplacement depuis la France, c'est pour deux raisons. Tout d'abord présenter le projet socialiste à leurs homologues du Labour britannique et enfin officialiser l'amitié entre les deux partis avec le lancement du Labour Friends of France. Cette "nouvelle plateforme" de débat et de réseaux a pour vocation à renforcer le dialogue entre travaillistes et socialistes de chaque côté de la Manche.  

C'est donc au sein même du Parlement britannique, à Westminster, en fin de journée, que la délégation socialiste française a été reçue, notamment par les parlementaires Stuart Bell, ou encore Emma Reynolds, qui occupe le rôle de "Shadow Europe Minister" au sein du Labour. Des discussions ont notamment été engagées autour de la politique énergétique et de la place du nucléaire, mais aussi autour de la mise en place de pôles de compétitivité et bien sûr de la place de la Grande-Bretagne dans l'Europe. "On constate que la droite domine dans une grande majorité de pays européens. Il nous faut donc nous aussi nous organiser. Le Parti Socialiste Européen le fait à Bruxelles mais il faut aussi le faire de parti à parti, de façon bilatérale", explique Axelle Lemaire. Un tour d'Europe qui est déjà bien entamé puisque les ambassadeurs du projet socialiste Catherine Trautmann et Alain Clergerie se sont déjà rendus en République Tchèque, en Suède, en Allemagne, en Autriche ou encore en Italie.

(Crédits: Simon Gleize)

Occupy LSX et Think Tank aussi au programme

Auparavant, la délégation socialiste s'était rendue en fin de matinée sur le parvis de la cathédrale Saint-Paul pour rencontrer des "indignés" de Londres et comprendre leur organisation et leur système de démocratie directe. Dans l'après-midi, c'est face à des "Think tanks" progressistes que le débat s'est ouvert pour comparer les sujets franco-français à ce qui peut être fait en Grande-Bretagne.

Désormais, la section PS de Londres n'attend plus qu'une chose : que François Hollande fasse le déplacement jusqu'à elle afin qu'il rencontre des responsables politiques britanniques et surtout, ses militants londoniens.

Simon Gleize (www.lepetitjournal.com/londres) mercredi 16 novembre 2011

 
A la Une

BREXIT - Le Royaume-Uni choisit de quitter l'UE, un séisme

Les Britanniques ont décidé de quitter l'Union européenne, un désaveu pour leur Premier ministre David Cameron, qui a annoncé son intention de démissionner, et la construction européenne qui a assommé les marchés mondiaux en ouvrant une ère d'incertitude sans précédent depuis des décennies.
Une internationale

PARIS – Que faire cet été si on n’aime pas le foot ?

Vous êtes incapable de nommer un joueur de l’équipe de France de foot ? Vous voulez éviter les fanzones et ses supporters qui sentent la bière ? Pas de panique, lepetitjournal.com a fait une sélection des meilleurs expos, musées, bons plans et balades pour profiter des journées ensoleillés à Paris durant cet été très sportif. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine