ÉDUCATION - Les écoles privées anglaises deviennent moins sélectives

Phénomène nouveau lié à la dégradation de la situation économique du pays, les écoles privées anglaises deviennent moins sélectives afin de remplir leurs effectifs

(© Tim Hall/cultura/Corbis)

Géographiquement, cette tendance touche la plupart des écoles du nord du pays, de l’ouest ainsi que celles du Pays de Galles ; régions qui sont particulièrement concernées par la récession. Les chiffres les plus récents, donnés par le groupe de coordination Independent Schools Council, montrent que le taux des élèves fréquentant les écoles privées a sensiblement diminué dans ces régions.

Cette nouveauté touche même les écoles appartenant aux groupements très respectés, tels que les Headmasters’ and Headmistresses’ Conference (HMC ; Conférence de directeurs et de directrices scolaires) et Girls’ Schools Association.Janette Wallis, rédactrice en chef pour The Good Schools Guide regrette la baisse de niveau récente de certains établissements notamment au cours de l’année dernière.

Ian Hunt, le directeur général de Gabbitas, cabinet-conseil qui aide les parents à trouver des écoles privées, constate le phénomène en précisant qu’il semble aujourd’hui plus facile pour les parents d’obtenir leur premier choix d’école pour leurs enfants. Certains pensionnats peinent également aujourd’hui à remplir leur effectifs. Pour l’instant, ces établissements peuvent remplir leurs classes avec des élèves venus de l’étranger mais la situation commence réellement à se détériorer même dans les établissements de renom.

En conclusion, un "assouplissement" des conditions d’entrée est à noter pour les écoles situées dans les régions citées plus haut. Pour autant, ce n’est pas encore le lot de tous les établissements privés. Des augmentations d’effectifs subsistent dans le Grand Londres par exemple et dans le sud-est de la capitale. De plus, le top 25 des meilleures écoles britanniques, telles que Eton College, Harrow, St Paul’s School etc. gardent leurs exigences intactes et possèdent toujours de longues files d’attente.

Jasmine Rawilson pour Avenue Des Écoles (www.avenuedesecoles.com) mercredi 14 novembre 2012

Contact: redaction@avenuedesecoles.com

Pour aller plus loin:Keeping up appearances”, I. Barker, Times Education Supplement, TES, 19 octobre 2012.

 

 

Lire aussi les autres articles Avenue des Ecoles pour lepetitjournal.com de Londres:

FREE SCHOOL – Un modèle qui séduit peu les écoles privées anglaises

PROGRAMMES SCOLAIRES – Plus de liberté dans les écoles secondaires anglaises ?

ÉTUDES SUPÉRIEURES - Comment se préparer aux universités britanniques pour la rentrée 2013 ?

BILINGUISME À LONDRES - Anglais, espagnol, français... What else ?

ÉDUCATION - La Grande-Bretagne parie sur l’école décentralisée

BILINGUISME - À Londres, une réalité voire plus....

BILINGUISME - La coopération éducative franco-britannique au beau fixe.

CNED - Choisissez la formule Royaume Uni !

DEVOIRS DE VACANCES – Inconnus in London?

VACANCES SCOLAIRES- Comment s'y retrouver dans tous ces calendriers ?

SCOLARITE- A quel âge l’école pour les petits Français installés à Londres ?

Londres

PATRICK BRUEL – "Chanter en anglais ? C’est très envisagé"

Le 22 septembre, le Royal Albert Hall accueille pour la première fois Patrick Bruel, artiste aux multiples talents, dans le cadre de sa tournée Alors regarde, 25 ans. Après plusieurs dates en France, c’est sur le territoire britannique qu’il revient sur ses plus grands succès, mais aussi sur les titres de son dernier album Lequel de nous. Malgré un agenda plus que chargé, il nous parle de cette date à venir, ainsi que de l’ensemble de ses…
A la une

RETOUR D'EXPATRIATION - 10 conseils pour le réussir

Les expatriés sont de plus en plus nombreux à renoncer au retour, surtout passé le cap des dix ans de vie à l’étranger. Le choc culturel inversé associé à de nombreuses difficultés économiques rendent le retour au pays difficile, car les employeurs français ne reconnaissent pas ou peu l’expérience acquise à l’étranger, sans compter que les “expats’” sont souvent perçus comme arrogants (comprenez: gourmands au niveau du salaire et volontaires…
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

RETOUR D'EXPATRIATION - 10 conseils pour le réussir

Les expatriés sont de plus en plus nombreux à renoncer au retour, surtout passé le cap des dix ans de vie à l’étranger. Le choc culturel inversé associé à de nombreuses difficultés économiques rendent le retour au pays difficile, car les employeurs français ne reconnaissent pas ou peu l’expérience acquise à l’étranger, sans compter que les “expats’” sont souvent perçus comme arrogants (comprenez: gourmands au niveau du salaire et volontaires pour prendre des responsabilités). Voici les conseils d'Anne-Laure Fréant, de retour après un séjour de cinq au Canada et d'un an en Nouvelle-Zélande, pour retravailler rapidement en France.

VILLE DURABLE EN TURQUIE – Pour la France, “le potentiel est énorme”

Istanbul accueillera le 23 septembre un grand “colloque franco-turc sur la ville durable”. Ubifrance, agence française pour le développement international des entreprises, organise cet évènement avec le soutien de Vivapolis et de nombreux partenaires*. Près de 250 participants sont attendus à l’hôtel Grand Hyatt, dont une cinquantaine de France. Eric Fajole, directeur d’Ubifrance Turquie, nous en dit plus sur ce colloque.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – Un Franco-allemand en charge des Français de l’étranger

A 36 ans, le député du Lot-et-Garonne remplace au pied levé Thomas Thévenoud comme secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Pur produit des grandes écoles françaises, de père allemand, cet ancien partisan de Strauss-Kahn avait choisi de soutenir Hollande lors des primaires du PS
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.