ÉDUCATION - Les écoles privées anglaises deviennent moins sélectives

Phénomène nouveau lié à la dégradation de la situation économique du pays, les écoles privées anglaises deviennent moins sélectives afin de remplir leurs effectifs

(© Tim Hall/cultura/Corbis)

Géographiquement, cette tendance touche la plupart des écoles du nord du pays, de l’ouest ainsi que celles du Pays de Galles ; régions qui sont particulièrement concernées par la récession. Les chiffres les plus récents, donnés par le groupe de coordination Independent Schools Council, montrent que le taux des élèves fréquentant les écoles privées a sensiblement diminué dans ces régions.

Cette nouveauté touche même les écoles appartenant aux groupements très respectés, tels que les Headmasters’ and Headmistresses’ Conference (HMC ; Conférence de directeurs et de directrices scolaires) et Girls’ Schools Association.Janette Wallis, rédactrice en chef pour The Good Schools Guide regrette la baisse de niveau récente de certains établissements notamment au cours de l’année dernière.

Ian Hunt, le directeur général de Gabbitas, cabinet-conseil qui aide les parents à trouver des écoles privées, constate le phénomène en précisant qu’il semble aujourd’hui plus facile pour les parents d’obtenir leur premier choix d’école pour leurs enfants. Certains pensionnats peinent également aujourd’hui à remplir leur effectifs. Pour l’instant, ces établissements peuvent remplir leurs classes avec des élèves venus de l’étranger mais la situation commence réellement à se détériorer même dans les établissements de renom.

En conclusion, un "assouplissement" des conditions d’entrée est à noter pour les écoles situées dans les régions citées plus haut. Pour autant, ce n’est pas encore le lot de tous les établissements privés. Des augmentations d’effectifs subsistent dans le Grand Londres par exemple et dans le sud-est de la capitale. De plus, le top 25 des meilleures écoles britanniques, telles que Eton College, Harrow, St Paul’s School etc. gardent leurs exigences intactes et possèdent toujours de longues files d’attente.

Jasmine Rawilson pour Avenue Des Écoles (www.avenuedesecoles.com) mercredi 14 novembre 2012

Contact: redaction@avenuedesecoles.com

Pour aller plus loin:Keeping up appearances”, I. Barker, Times Education Supplement, TES, 19 octobre 2012.

 

 

Lire aussi les autres articles Avenue des Ecoles pour lepetitjournal.com de Londres:

FREE SCHOOL – Un modèle qui séduit peu les écoles privées anglaises

PROGRAMMES SCOLAIRES – Plus de liberté dans les écoles secondaires anglaises ?

ÉTUDES SUPÉRIEURES - Comment se préparer aux universités britanniques pour la rentrée 2013 ?

BILINGUISME À LONDRES - Anglais, espagnol, français... What else ?

ÉDUCATION - La Grande-Bretagne parie sur l’école décentralisée

BILINGUISME - À Londres, une réalité voire plus....

BILINGUISME - La coopération éducative franco-britannique au beau fixe.

CNED - Choisissez la formule Royaume Uni !

DEVOIRS DE VACANCES – Inconnus in London?

VACANCES SCOLAIRES- Comment s'y retrouver dans tous ces calendriers ?

SCOLARITE- A quel âge l’école pour les petits Français installés à Londres ?

 
A la Une

METRO LONDONIEN - Elizabeth Line, c’est pour très bientôt !

Londres, Elisabeth, Line, Tube, métro, inauguration
Au-delà de l’hommage à la Reine, la future Elisabeth Line promet de satisfaire les habitants de la métropole. Deux atouts de taille : un itinéraire qui traverse toute la ville et des nouveaux trains signés de la firme canadienne Bombardier, testés en ce moment dans des situations extrêmes. 
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine