11 NOVEMBRE – Une cérémonie au pied de la statut du Maréchal Foch

Une cérémonie de célébration du 11 novembre en présence de l’Ambassadeur de France au Royaume-Uni et de la députée des Français à l’étranger Axelle Lemaire a eu lieu lundi 12 novembre à Grosvernor Gardens. Une centaine de personnes, dont des élèves de l’établissement militaire de Saint-Cyr, étaient présentes

(Crédit : Jacques Podmore)

Et la Marseillaise retentit sur Grosvernor Gardens, petite parcelle d'un Londres drapée des couleurs tricolores lundi 12 novembre en fin de matinée. Entonné par une bonne centaine de personnes, dont l’Ambassadeur de France au Royaume-Uni son Excellence Bernard Emié et la député des Français de l’étranger Axelle Lemaire, l’hymne national saluait le 96e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918.

Devant des élèves de plusieurs établissements militaires français dont celui de Saint-Cyr, Son Excellence Bernard Emié a prononcé un discours en hommage aux hommes tombés au combat lors de la Grande guerre : "Les élèves de l’armée française peuvent mesurer ce qu’ils doivent aux générations qui se sont sacrifiées pour leur avenir."

(Crédit : Jacques Podmore)

Avant de rappeler la nécessité d’un devoir de mémoire vis-à-vis du conflit, en prenant le soin de citer François Hollande : "un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans futur."

Enfin, l’Ambassadeur de France a évoqué les célébrations du centième anniversaire du début du confit dans deux ans, en confiant que "de nombreuses célébrations auraient également lieu au Royaume-Uni, notre grand allié qui nous accueille ici."

Devant des représentants d’organisations d’anciens combattants, Son Excellence Bernard Emié a ensuite décoré deux haut-gradés de l’armée française, dont le colonel Alain Bayle pour service rendu à la patrie. Un dépôt de gerbe au pied de la statue du maréchal Foch a conclu la cérémonie.

Un bel hommage au maréchal Foch, dont la citation gravée dans la pierre à Grosvernor Gardens rappelle le lien si particulier qui lie la France et le Royaume-Uni : "I am conscious of having served England as I served my own country", disait le grand homme.

C.B. (www.lepetitjournal.com/londres) mardi 13 novembre 2012

Recevez notre newsletter gratuitement !

 

Lire aussi :

11 NOVEMBRE - Des Bleuets au pays du Poppy
La semaine dernière avait lieu en Grande-Bretagne le "Poppy appeal", une journée de charité organisée chaque année au profit des vétérans de la guerre et de leur famille. Depuis 1934, moins connu que le coquelicot britannique, la France a aussi son symbole : le Bleuet. À Londres, la mobilisation s'organise autour de la communauté française

 
A la Une

EMBOUTEILLAGES - Et si la solution passait par la Tamise et les taxis hydrofoil…

Sea, Bubble, magazine, Londres, actualité, Tamise, circulation, futur
Londres, avec ses 8,67 millions d’habitants et ses voitures en conséquence, souffre d’embouteillages à toutes heures. Comme beaucoup de mégapoles, la ville, congestionnée, respire mal. C’est d’un Français que pourrait bien venir la solution miracle : Alain Thébault, concepteur de la futuriste SeaBubble, et son partenaire de business, Anders Bringdal, un Suédois, espèrent tester sur la Tamise dès l’automne, cette nacelle montée sur quatre patins,…
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine