11 NOVEMBRE – Une cérémonie au pied de la statut du Maréchal Foch

Une cérémonie de célébration du 11 novembre en présence de l’Ambassadeur de France au Royaume-Uni et de la députée des Français à l’étranger Axelle Lemaire a eu lieu lundi 12 novembre à Grosvernor Gardens. Une centaine de personnes, dont des élèves de l’établissement militaire de Saint-Cyr, étaient présentes

(Crédit : Jacques Podmore)

Et la Marseillaise retentit sur Grosvernor Gardens, petite parcelle d'un Londres drapée des couleurs tricolores lundi 12 novembre en fin de matinée. Entonné par une bonne centaine de personnes, dont l’Ambassadeur de France au Royaume-Uni son Excellence Bernard Emié et la député des Français de l’étranger Axelle Lemaire, l’hymne national saluait le 96e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918.

Devant des élèves de plusieurs établissements militaires français dont celui de Saint-Cyr, Son Excellence Bernard Emié a prononcé un discours en hommage aux hommes tombés au combat lors de la Grande guerre : "Les élèves de l’armée française peuvent mesurer ce qu’ils doivent aux générations qui se sont sacrifiées pour leur avenir."

(Crédit : Jacques Podmore)

Avant de rappeler la nécessité d’un devoir de mémoire vis-à-vis du conflit, en prenant le soin de citer François Hollande : "un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans futur."

Enfin, l’Ambassadeur de France a évoqué les célébrations du centième anniversaire du début du confit dans deux ans, en confiant que "de nombreuses célébrations auraient également lieu au Royaume-Uni, notre grand allié qui nous accueille ici."

Devant des représentants d’organisations d’anciens combattants, Son Excellence Bernard Emié a ensuite décoré deux haut-gradés de l’armée française, dont le colonel Alain Bayle pour service rendu à la patrie. Un dépôt de gerbe au pied de la statue du maréchal Foch a conclu la cérémonie.

Un bel hommage au maréchal Foch, dont la citation gravée dans la pierre à Grosvernor Gardens rappelle le lien si particulier qui lie la France et le Royaume-Uni : "I am conscious of having served England as I served my own country", disait le grand homme.

C.B. (www.lepetitjournal.com/londres) mardi 13 novembre 2012

Recevez notre newsletter gratuitement !

 

Lire aussi :

11 NOVEMBRE - Des Bleuets au pays du Poppy
La semaine dernière avait lieu en Grande-Bretagne le "Poppy appeal", une journée de charité organisée chaque année au profit des vétérans de la guerre et de leur famille. Depuis 1934, moins connu que le coquelicot britannique, la France a aussi son symbole : le Bleuet. À Londres, la mobilisation s'organise autour de la communauté française

Londres

DIY HORROR PLAY OR LE GRAND GUIGNOL RESURRECTED - Une comédie noire, drôle et…

Lors du Festival Voilà! qui se déroulait en Novembre dernier au Cockpit Theatre nous avons pu découvrir une création théâtrale originale autour du genre du Grand Guignol des années 30 en France crée et produit par la Compagnie Billingue Two Tongue Theatre. Ce spectacle d'épouvante, drôle et divertissant revient du 28 au 30 Janvier au Cockpit Theatre pour notre plus grand bonheur. Nous avons pu poser quelques questions aux comédiennes de la…

BLIND MAN’S SONG - Quand le mime nous transporte.

Le London International Mime Festival a ouvert ses portes début janvier pour un mois ! C’est l’occasion de découvrir cet art multidisciplinaire à la fois poétique et porteur de message. Le festival…

CHARLIE HEBDO – Des queues interminables à Londres

Vendredi 16 janvier, pour la première fois à Londres, le numéro 1178 du journal satirique était disponible à la vente. Pour être certains d’obtenir un exemplaire, ils sont nombreux à être venus faire…
A la une
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie

LES CHRONIQUES DE SOPHIE - Le "Roi Lion", Dali et les fêtes au Québec

Sophie est une Québécoise de 13 ans qui vit depuis trois ans à São Paulo avec sa famille. Elève du lycée Pasteur, elle rêve déjà de devenir journaliste. Lepetitjournal.com lui ouvre ainsi ses colonnes pour y accueillir ses chroniques de jeune adolescente expatriée au Brésil.