11 NOVEMBRE – Une cérémonie au pied de la statut du Maréchal Foch

Une cérémonie de célébration du 11 novembre en présence de l’Ambassadeur de France au Royaume-Uni et de la députée des Français à l’étranger Axelle Lemaire a eu lieu lundi 12 novembre à Grosvernor Gardens. Une centaine de personnes, dont des élèves de l’établissement militaire de Saint-Cyr, étaient présentes

(Crédit : Jacques Podmore)

Et la Marseillaise retentit sur Grosvernor Gardens, petite parcelle d'un Londres drapée des couleurs tricolores lundi 12 novembre en fin de matinée. Entonné par une bonne centaine de personnes, dont l’Ambassadeur de France au Royaume-Uni son Excellence Bernard Emié et la député des Français de l’étranger Axelle Lemaire, l’hymne national saluait le 96e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918.

Devant des élèves de plusieurs établissements militaires français dont celui de Saint-Cyr, Son Excellence Bernard Emié a prononcé un discours en hommage aux hommes tombés au combat lors de la Grande guerre : "Les élèves de l’armée française peuvent mesurer ce qu’ils doivent aux générations qui se sont sacrifiées pour leur avenir."

(Crédit : Jacques Podmore)

Avant de rappeler la nécessité d’un devoir de mémoire vis-à-vis du conflit, en prenant le soin de citer François Hollande : "un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans futur."

Enfin, l’Ambassadeur de France a évoqué les célébrations du centième anniversaire du début du confit dans deux ans, en confiant que "de nombreuses célébrations auraient également lieu au Royaume-Uni, notre grand allié qui nous accueille ici."

Devant des représentants d’organisations d’anciens combattants, Son Excellence Bernard Emié a ensuite décoré deux haut-gradés de l’armée française, dont le colonel Alain Bayle pour service rendu à la patrie. Un dépôt de gerbe au pied de la statue du maréchal Foch a conclu la cérémonie.

Un bel hommage au maréchal Foch, dont la citation gravée dans la pierre à Grosvernor Gardens rappelle le lien si particulier qui lie la France et le Royaume-Uni : "I am conscious of having served England as I served my own country", disait le grand homme.

C.B. (www.lepetitjournal.com/londres) mardi 13 novembre 2012

Recevez notre newsletter gratuitement !

 

Lire aussi :

11 NOVEMBRE - Des Bleuets au pays du Poppy
La semaine dernière avait lieu en Grande-Bretagne le "Poppy appeal", une journée de charité organisée chaque année au profit des vétérans de la guerre et de leur famille. Depuis 1934, moins connu que le coquelicot britannique, la France a aussi son symbole : le Bleuet. À Londres, la mobilisation s'organise autour de la communauté française

 
A la Une

ART CONTEMPORAIN - Spirit Now... hier et demain : demandez le programme !

Spirit, Now, Art, contemporain, club, Marguerite, Humeau, Clapham, découverte
Impossible de résister à la tentation de vous reparler de Spirit Now, ce club qui rassemble des passionnés d'art contemporain pour des rencontres de grande qualité. Présent aux sessions de mars et d’avril, Lepetitjournal.com Londres retrace ces deux moments uniques, avec l’artiste Matt Collishaw, puis l’historienne de l’art et galeriste Elizabeth Royer-Grimblat…
Restaurant, Londres, Star, Wars

STAR WARS - Partagez un repas avec Maître Yoda !

A Londres, un restaurant intergalactique va bientôt ouvrir ses portes durant 10 jours seulement, fin juin. Dans la capitale britannique, tout est décidément permis. Les auteurs du concept comptent…
Une internationale

MAÏTÉ NÈGRE - Le Gabon au coeur

Il n'est pas si fréquent qu'un Français s'intègre dans son pays d'adoption à ce point ! Maïté Nègre a un parcours hors du commun: mariée à un ministre gabonais, elle s’est engagée pendant de longues années pour aider les handicapés, les femmes maltraitées ou encore dans la lutte contre le virus du SIDA. Aujourd’hui maire de Ndendé, petite ville au sud du Gabon, à 66 ans, Maïté continue ses combats. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avoir un profil professionnel atypique : quelle chance, j’ai !

L’exemple du profil « atypique » est le parcours professionnel qui n’a pas suivi une ligne droite « cohérente ». Personnellement, je n’ai entendu parler de ce concept que depuis que je vis à l’étranger et depuis quelques années seulement. Plus je regardais et me documentais sur le sujet et plus je m’apercevais qu’effectivement le fait de vivre à l’étranger et de vouloir travailler demande de réinventer sa conception du travail et de ses savoir-faire.

ENTREPRENDRE EN TUNISIE - Au lendemain des révolutions, une situation précaire

La Tunisie c'est le premier des pays qui s'est levé contre les dictatures dans le Maghreb, et c'est surtout le régime qui semble avoir le mieux géré sa transition démocratique. Pour le W Project, ce qui est marquant en Tunisie, c'est la résilience du peuple, l'envie de faire émerger de nouveaux modèles, et le dynamisme général des jeunes générations. Découvrez l’analyse du W Project en vidéo !
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine