ELECTION US - La presse et les dirigeants britanniques saluent la victoire d'Obama

"Four more years", "Obama wins", titraient les journaux britanniques mercredi 7 novembre et jeudi 8 novembre dans leur édition spéciale élection américaine. Se félicitant de la réélection du premier président noir des Etats-Unis, la presse est néanmoins revenu sur les défis majeurs qui attendent Washington

(Flickr/mathi21)

Les journaux britanniques, largement pro-Obama dans leur couverture de la campagne électorale américaine, ont salué dans un élan unanime la victoire du Président sortant, qui a finalement nettement battu le républicain Mitt Romney dans la course à la Maison-Blanche (332 grands électeurs contre 206).

“The best is yet to come”, a titré The Guardian dans son édition du 8 novembre, en reprenant une citation du discours de victoire de Barack Obama. "L’improbable voyage continue", écrit le quotidien de centre-gauche, qui ajoute : "le peuple des Etats-Unis a voté pour laisser son 44e Président finir ce qu’il a commencé."

Même écho pour le London Evening Standard, dont la une ne laissait pas de place au doute : "Barack Obama wins a second term and says ‘’best is yet to come’’ for America". Dans ses pages intérieures, le quotidien londonien rappelle que "la course à la Maison-Blanche a finalement pris fin avec une confortable victoire du Président sortant sur Mitt Romney. (…) La campagne d’Obama a triomphé dans quasiment tous les swing state, dont l’Ohio, la Virginie, le Colorado l’Iowa, le New Hampshire et le Wisconsin, alors que le parti démocrate a un mince avantage en Floride où les bulletins sont toujours comptés."

Plus sobre, le Daily Telegraph a opté pour un “Obama wins”. Pour le journal de centre-droit, l’enthousiasme est cependant moindre qu’en 2008 aux Etats-Unis. Enfin comme The Sun, le quotidien The Times a choisi de mettre en "Une" le cri de victoires des électeurs démocrates : "Four more years".

Une Amérique nouvelle
Pour les analystes des médias anglais, cette décision du peuple américain d’accorder un second mandat au premier président noir des Etats-Unis, est aussi un révélateur de la mutation du pays.

"Governing the new America", théorise l’éditorial de The Times du 8 novembre. "Barack Obama a gagné sa réélection parce qu’il a compris comment l’Amérique est en train de changer ", ajoute le quotidien.

Les scores du président Obama auprès des minorités ethniques sont en effet sans appel. 93% des afro-américains ont voté en sa faveur, comme 71% des hispaniques. Le nombre d’Américains "non-blanc" a triplé en 40 ans, pour atteindre aujourd’hui 28% de la population. "Il y a moins d’hispaniques qui ont voté pour Romney que pour McCain, et moins pour McCain que pour George W. Bush", analyse The Guardian. Pour de nombreux experts du paysage politique américain le parti républicain devra donc adapter sa doctrine aux nouvelles réalités démographiques de la Nation des Pères Fondateurs pour espérer l’emporter dans quatre ans.

"La foule saluant la victoire d’Obama à Chicago était jeune et multi-ethnique. La foule qui s’apitoyait sur Mitt Romney était homogène, blanche et âgée", ajoute The Times.

"Dans ce processus (de changement démographique), Mr Obama pourrait avoir marqué le début, en moins une génération, d’un bouleversement du paysage politique américain et changé le visage de la nation", peut-on lire dans le Daily Telegraph.

Back in the storm
Mais la presse n’oublie pas qu’à peine réélu, Barack Obama est déjà confronté à d’importants défis.

"Le Président réélu s’envole droit pour Washington et la tempête du déficit", écrit le London Evening Standard. Dans les prochaines semaines, Barack Obama et son équipe vont en effet négocier avec les Républicains, qui tiennent toujours la Chambre des représentants, au sujet du plan de réduction du déficit national. "Le 44e président des Etats-Unis devra aussi relever le défi économique, alors que le taux de chômage est toujours proche du seuil des 8%", affirme The Guardian.

La politique étrangère sera évidemment l’autre champs de bataille d’Obama, rappelle l’ensemble de la presse britannique, qui s’attend à voir un Président américain avec davantage de liberté, maintenant qu’il n’y a plus pour lui l'enjeu d'une réélection. Deux gros chantiers attendent notamment le chef de la nation étoilée : le conflit Israélo-palestinien, et le dossier iranien.

Les félicitations de la classe politique britannique
Enfin, Barack Obama a reçu des félicitations appuyées de l'ensemble de la classe dirigeante britannique. David Cameron, Ed et David Miliband s'adressant notamment au Président réélu via le réseau social Twitter.

 

 

 

 

 

Camille Belsoeur (www.lepetitjournal.com/londres) vendredi 9 novembre 2012

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

 

Retrouvez nos autres articles sur les élections américaines :

ELECTION US - Une nuit américaine à Londres
4h20. Même si le résultat n'est pas officiel, il ne fait plus aucun doute que Barack Obama, candidat sortant, va s'imposer face au républicain Mitt Romney. Lepetitjournal.com a vécu la nuit électorale au coeur de la communauté américaine de Londres. À l'ambassade, dans les pubs de la ville mais aussi au rassemblement des militants démocrates, l'attente a été longue…

 

ELECTION US – Obama et Romney convoitent aussi le vote des expatriés à Londres
Loin de l'Université d'Hofstra de New York, où s'est déroulée le second débat télévisé entre Barack Obama et Mitt Romney mardi 17 octobre, les Américains expatriés à Londres votent pour élire leur futur présiden

 

 
A la Une

LONDRES A VELO – Embarquez toute votre famille dans la FreeCycle !

Free, cycle, vélo, famille, expat, expatriés, ride, London, français, francophones, french, communauté, actualités, informations, Londres, Royaume, Uni, UK, Angleterre, Great, Britain,
Avis aux vélophiles fans de la petite reine ! Ce vendredi 29 juillet débutera la Ride London, rendez-vous n°1 des cyclistes de la capitale britannique. La quatrième édition du grand festival de cyclisme au monde devrait accueillir plus de 100 000 participants le week-end. Notamment avec la FreeCycle, parcours conçu spécialement pour les familles, le samedi de 9h à 16h. Zoom sur les différentes activités proposées. 
Une internationale

CHERI(E) ON S’EXPATRIE ! – Et le couple dans tout ça ?

On aurait tendance à oublier, voire à occulter, que l’expatriation peut être délicate pour les couples avec son lot de surprises, de challenges, de remises en question. Pour traverser sans dommages ce "big bang personnel", ne manquez pas le "guide de survie à l’usage des couples aventuriers", d’Alix Carnot. Drôle et pratique, il donne des clés pour partir averti, et revenir à deux.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

GAME CHANGERS - Le témoignages de celles et ceux qui "disruptent" le jeu à l’international

Qui sont les Game Changers ? Celles/ceux qui incarnent l'agilité, l'audace et la transformation. Lors de la récente conférence de l’International au Féminin, étaient invitées stars de l'E-commerce, chefs d'entreprise, responsables innovation d’entreprises libérées, VP International de grands groupes, Startupeuses. Voici les secrets de celles et ceux qui ouvrent l'horizon et partagent les clefs de leur réussite.

EXPATRIATION - Pourquoi se reconvertir est important ?

Que vous soyez une femme, un homme, le conjoint suiveur ou le/la salarié(e) qui est expatrié(e), la problématique est totalement identique. Il arrive des moments (une expatriation ou une nième expatriation, un accouchement, un burn-out ou tout autre évènement) qui peuvent être un déclencheur. Ce(s) moment(s) permettent de « sortir la tête du guidon » et nous aident à prendre du recul pour nous apercevoir que nous avons été, jusque-là, en mode automatique. Nous avons suivi un chemin sans même nous poser trop de questions et/ou prendre de vraies décisions quant à la vie que nous souhaitons avoir.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine