CCFGB - Un gala symbole de la bonne santé des relations d'affaires franco-britanniques

Mardi 23 octobre, la Chambre de Commerce Française de Grande-Bretagne organisait son prestigieux diner de gala annuel. Réunis autour de l'invité d'honneur Martin Sorrell, 400 membres de la communauté d'affaires franco-britannique s'y sont retrouvés. L'occasion de revenir sur le rôle de cet organisme et l'état des échanges commerciaux entre les deux pays

(Sir Martin Sorrell, guest speaker du diner de gala 2012)

Valéry Giscard d'Estaing, Sebastian Coe ou encore Boris Johnson se sont déjà succédé à la tribune. Les noms prestigieux des invités d'honneur du diner de gala défilent d'année en année. Il faut dire que la Chambre de Commerce Française de Grande-Bretagne pèse dans le paysage londonien des affaires. Fondée en 1883, elle fût la troisième créée par la France à l'étranger après Montevideo et Barcelone. Avec environ 600 entreprises membres à son actif, elle est aujourd'hui devenue la Chambre de Commerce étrangère la plus importante de la capitale britannique, devant celle des États-Unis.

Des investissements français importants au Royaume-uni

Malgré des relations politiques parfois tendues, les relations d'affaires entre la France et le Royaume-Uni sont toujours dynamiques. Pour la sixième année consécutive, ce dernier devrait demeurer en 2012 le premier excédent commercial de la France. Le Royaume-Uni est également la première destination des investissements français à l’étranger (11 % du total) avec 1.900 filiales et 665.000 salariés. "Les relations transfrontalières entre nos deux pays sont excellentes. Elles sont d'ailleurs plus puissantes de la France vers le Royaume-Uni avec un excédent commercial en notre faveur et en croissance constante", explique Arnaud Vaissié, président de la CCFGB.

Animer, créer un réseau, conseiller

La Chambre de Commerce Française de Grande-Bretagne est le reflet de ce dynamisme. Sur les 700 membres que comptent celle-ci, près de la moitié sont britanniques. Au sein même du Conseil d'Administration, Français et Britanniques sont à égalité. Et comme le veut la tradition, le vice-président est lui aussi britannique, en la personne de Peter Alfandary. Avec plus de cinquante événements organisés chaque année, la CCFGB joue à fond son rôle d'animateur des relations d'affaires franco-britanniques.

Un tissu d'entreprises qui se diversifie

Si EDF est devenu le symbole de la réussite des entreprises françaises en Grande-Bretagne depuis son rachat de British Energy en 2008, d'autres grands groupes sont également très présents : Total dans ce même secteur de l'énergie mais aussi bien sûr les grands groupes bancaires français. Les PME et start-up sont également chaque année plus nombreuses à s'installer à Londres. "La diversité des entreprises françaises en Grande-Bretagne augmente. L'industrie française du luxe et de la mode par exemple est très puissante sur le marché anglais. Il y a un développement tout azimut des petites comme des grosses entreprises", témoigne Arnaud Vaissié. Chaque année, la CCFGB accueille d'ailleurs une trentaine de jeunes en Volontariat International en Entreprise et accompagne les PME qui souhaitent s'installer grâce à un service de conseil et d'aide à l'implantation.

"Londres est la capitale du business européen et la population française installée ici est multiforme, pleine de qualités, de vivacité et d'envie d'innover", s'enthousiasme Arnaud Vaissié, également CEO de International SOS. Avec un tel constat, il ne fait aucun doute que la Chambre de Commerce Française de Grande-Bretagne a encore de beaux jours devant elle.

Simon Gleize (www.lepetitjournal.com/londres) mercredi 31 octobre 2012

Lire aussi :

ÉCONOMIE - Le Royaume-Uni sort de récession
Le Royaume-Uni est officiellement sorti de neuf mois de récession avec une forte croissance de 1% au troisième trimestre, une bonne nouvelle saluée jeudi par le gouvernement Cameron, qui a toutefois rappelé les difficultés auxquelles reste confrontée l'économie britannique

 
A la Une

EXPATRIATION - Votre animal vous suit en Grande-Bretagne : mode d’emploi

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, animaux, voyage, travel, pets
Ça y est, vous traversez la Manche pour un séjour touristique ou pour vous installer. Et votre animal de compagnie fait partie du voyage. Quarantaine, vaccins, interdictions, passeport : tout y passe et vous dépasse. Le Petit Journal de Londres décrypte pour vous le vrai du faux sur l’expatriation des animaux au Royaume-Uni.
Une internationale

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5%…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5% des voix à l’étranger, loin derrière Mélenchon et ses 15.8%. 

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine