(Publi-info) Qu’apportent les jeux à l’est londonien ?

 

Londres a été déclarée ville olympique pour 2012 avec tout ce que cela comporte comme effet bénéfique et négatif. En effet la ville doit faire face à un travail important au niveau des infrastructures, des transports, etc. En effet, celle-ci doit être rénovée pour pouvoir accueillir, sans problème technique et autres pannes, le flux important de visiteur venu profiter d’un séjour à Londres, pour les jeux olympiques.

Les Jeux Olympiques commenceront le 27 juillet 2012 et offriront du spectacle légendaire, suivi dans le monde entier, durant plus de deux semaines. Bien sûr, des affluences record sont prévues pour la capitale anglaise, qui aura sans doute du mal à loger les spectateurs du monde entier venus supporter leur nation et leurs champions.

Pour l’occasion, rien qu’un petit week-end à Londres s’avèrera couteux, due à l’augmentation des loyers par les propriétaires londoniens qui les multiplieront jusqu’à 5 fois par rapport aux prix normaux. L’émergence de services de location tel que Wimdu.fr ne devront pas être épargnés par cette hausse momentanée, en espérant toutefois que le site ose un droit de regard sur les tarifs pratiqués pour éviter les abus. L’émergence de ce type de locations et autres Bed and Breakfast, qui sont proposés par les londoniens eux-mêmes, se fait clairement sentir ces dernières semaines, préférant délaisser leurs appartements durant les jeux, afin de vivre plus confortablement pour le reste de l’année.

L’autre aspect positif de cette compétition est bien sur la réhabilitation du nord-est de la ville qui était autrefois le quartier populaire et un peu instable. Aujourd’hui, dans le quartier appelé Stratford l’économie est relancé par la machine « jeux Olympique » et sa réhabilitation massive de l’est. Mais aussi par le nouveau centre des affaires appelé Canary Wharf qui commence à faire de la concurrence à la fameuse city, centre des affaires historiques de Londres. Ce qui a permis de créer une dynamique dans une région autrefois une des moins bien considérés de la capitale anglaise.

Londres

SYNTEC - L'accord qui fâche les journaux britanniques

Il nous semblait intéressant de revenir sur cette affaire qui, il y a peu, choquait les médias britanniques : le fameux accord qui devait, comme on a pu le lire quelques fois, empêcher les Français de travailler après 18 heures. Du Guardian aux Etats-Unis, l'article a été repris plusieurs fois, jusqu'à être accompagné de commentaires pas si surprenants que ça. Décryptage.

COUPE DU MONDE - Femme de footballeur, tu gênes ?

Les femmes et petites amies des joueurs des équipes nationales anglaise, française et brésilienne sont traitées différemment par les médias. A l'approche de la Coupe du Monde au Brésil, concentrons…
A la une

DÉMÉNAGEMENT – 10 clés pour rester zen !

Expatriation rime, qu’on le veuille ou non, avec déménagement. Difficile quand on fait ses cartons d'échapper au stress et à la fatigue. Pour éviter les galères quelques semaines avant la date fatidique, il est déjà temps de mobiliser toutes vos capacités d’organisation et d’anticipation
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TRANSITION DE CARRIERE - Les 3 freins les plus fréquents pour les expatriées

Suivre son conjoint en expatriation est une occasion qui permet de prendre du recul sur sa vie et sa carrière. C’est à ce moment-là que nous nous apercevons de tous les besoins que nous avons et nous souhaitons les rééquilibrer. Accompagnant des femmes en transition de carrière depuis plus de 3 ans maintenant, voici les 3 principaux freins au passage à l’action que j’ai identifiés.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 - Revivez la soirée en vidéo avec France Diplomatie et France 24

À l'initiative du petitjournal.com, les "Trophées des Français de l'étranger" ont été remis à leurs sept lauréats jeudi 6 mars au Quai d'Orsay, en présence de Mme Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger. Découvrez les reportages consacrés aux lauréats sur France 24 et la vidéo officielle de la soirée réalisée par le ministère des Affaires étrangères