Lisbonne

MARIO SOARES – Un homme qui a marqué l´histoire du Portugal

C’est une figure emblématique de la vie politique portugaise qui s’est éteinte ce samedi 7 janvier à l´âge de 92 ans. Mario Soares  s´est battu pendant plus de 30 ans contre le régime autoritaire de Salazar. De retour au Portugal  au moment de la Révolution des œillets le 25 avril 1974, après avoir été exilé en France depuis 1970, il devient  ministre des Affaires étrangères, Premier ministre, puis Président de la République. Fondateur du PS portugais, il s´est toujours battu pour la liberté. 3 jours de deuil national ainsi que des funérailles d´Etat ont été décrétés. L´urne funéraire traverse dans la matinée la ville pour se rendre au monastère des Jerónimos à Belém  où  le corps reposera jusqu´à demain pour un dernier hommage, avant d´être enterré au cimetière dos Prazeres.

L’opposant à la dictature
Né à Lisbonne en 1924, Mario Alberto Lopes Soares adhère dans la clandestinité au parti communiste portugais en 1944. Diplômé de l’université de Lisbonne et professeur, il devient un opposant au régime autoritaire de l´Etat nouveau de António Salazar. Arrêté à de multiples reprises pour sa participation au Mouvement pour l’unité nationale contre le fascisme et au Mouvement pour l’unité démocratique, il est envoyé en 1968 à Sao Tomé, colonie portugaise. En 1970, il s’exile en France et enseigne à l´université de Paris 8, à Sorbonne Paris IV, puis à  Rennes 2. Mario Soares s’implique politiquement et rejoint l’Action socialiste portugaise. En 1973, il fonde le parti socialiste portugais et devient son premier secrétaire général. Figure de l’opposition en exil, il effectue un retour triomphal au Portugal le 1er mai 1974 et est accueilli en héros à Lisbonne.

Personnage clef de la transition démocratique
De retour au Portugal, il est nommé Ministre de l´Outre-mer du gouvernement provisoire dirigé par le Mouvement des Forces armées (MFA) et est chargé d’organiser l’indépendance des colonies portugaises encore en place : Angola, Mozambique, Guinée-Bissau, Sao Tomé et le Cap-Vert ; ainsi que les comptoirs de Goa, Daman et Diu qui sont rattachés à l’Inde. Il démissionne en 1975, pour lutter contre la tentative de prise de pouvoir par le Mouvement des Forces Armées (MFA) et le parti communiste portugais. Soares est alors nommé ministre des Affaires étrangères en 1975, puis suite aux premières élections législatives démocratiques de 1976, il devient Premier ministre. Il doit démissionner en 1978 et un gouvernement conservateur est alors mis en place. Dans l’opposition de 1978 à 1983, il participe à la révision constitutionnelle qui consacre le caractère démocratique du régime portugais. (Photo : Keystone/Hulton Archive/Getty Images)

(12 juin 1985, signature du traité d´adhésion à la CEE - @Afredo Cunha/Lusa)
L’homme d’Etat pro-européen
En tant que Premier ministre en 1977, Mario Soares engage le processus de négociation en vue d’une adhésion du Portugal à la Communauté Economique Européenne (CEE). Il redevient Premier ministre de 1983 à 1985 dans un gouvernement de coalition PS/PSD (centre droit). C’est lui qui signe le traité d’adhésion du Portugal à la CEE le 12 juin 1985 dans la salle des Azulejos, ironie du destin, là où demain même son cercueil reposera pour un ultime hommage. Après la défaite du parti socialiste aux élections législatives, il retourne dans l’opposition. Il est élu Président de la République en 1986, puis réélu au premier tour en 1991 avec 70% des voix. Au terme de son second mandat présidentiel, il devient président du Mouvement Européen (1997-1999), organisme militant pour une plus grande intégration politique européenne et à l’origine de la création du Conseil de l’Europe en 1950. De 1999 à 2004, Mario Soares est député européen et siège à la commission européenne des affaires étrangères. Il tente de redevenir Président de la République en 2006, mais c’est Anibal Cavaco Silva qui est élu au premier tour avec 50,6% des voix.

C´est une figure marquante de la démocratie occidentale qui vient de s´éteindre. Jean Monnet, Père fondateur de l´Europe pour laquelle Mario Soares s´est battue jusqu´à encore récemment(*) affirme dans ses Mémoires, "il y a deux sortes d´hommes : ceux qui veulent être quelqu´un, et ceux qui veulent faire quelque chose". Il aurait sans doute définitivement classé cette figure politique dans la deuxième catégorie. Alors même que Soares s´est battu pour faire quelque chose, il est devenu quelqu´un aux yeux de l´histoire.

(*) Mario Soares était membre d´honneur de la Fondation et de l´Association Jean Monnet.

Guillaume Bermond et Custódia Domingues (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) lundi 9 janvier

 
 A la Une à Lisbonne

CRISTIANO RONALDO – Un légende mondiale du football

C’est un joueur comme on en trouve peu, une vraie star sur le plan sportif et extra-sportif. Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro, qui a remporté le 9 janvier le titre de "meilleur joueur mondial 2016" décerné par la FIFA, est devenu en quinze ans de carrière une légende du ballon rond. 4 Ballons d’Or (2008, 2013, 2014, 2016), meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid, de l’Euro, de la Ligue des Champions, les superlatifs ne manquent pas à…

INFOGRAPHIE – Les primaires 2/2

Les 23 avril et 7 mai 2017, les Français éliront leur Président de la République pour les cinq années à venir. Mais chose nouvelle, trois partis…
Une internationale

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine