Lisbonne

ROTARY CLUB FRANCOPHONE DE LISBONNE - Gérard de Botton au piano pour la Fondation Maria do Carmo Fernandes

Le Rotary Club Lisboa Internacional organise un récital de piano avec Gérard de Botton le samedi 25 mars à l’Ecole de Musique du Conservatoire National de Lisbonne. Les recettes de l’événement seront reversées à la Fondation de soutien à l’enfance, Maria do Carmo Fernandes, Ericeira.

Récital du 25 mars à 19h
Lors de ce récital Gérard de Botton jouera du piano et commencera par la Choral-Prélude en sol mineur de Jean-Sébastien Bach intitulé “Nun komm, der heiden heiland” BWV61 suivi d’une interprétation de la Barcarolle Op. 60 de Frédéric Chopin, puis de la sonate en si mineur de Franz Liszt. L’événement est une initiative du Rotary Club Francophone de Lisbonne, le premier club francophone au Portugal créé en juillet 2016. Ce groupe de professionnels a pour mission de créer du lien au sein des communautés locales en apportant de l’aide, en répondant à divers besoins ou en s’engageant pour des causes humanitaires.
 
Gérard de Botton joue pour des institutions de bienfaisance
Gérard de Botton est un chirurgien français passionné de musique depuis son enfance. N’ayant pu suivre une formation de pianiste professionnel, il allie aujourd’hui son métier, particulièrement prenant, avec son amour pour le piano. Il a tout de même suivi une formation technique et musicale auprès de Jane-Eva Leclercq-Lichnewsky du Conservatoire National de Paris, puis de Marian Rybicki, professeur à l’Ecole Normale de Musique où il a finalement obtenu un diplôme d’enseignement. Gérard de Botton joue principalement lors de concerts destinés à des institutions de bienfaisance, comme Amnesty International ou le Lion’s Club à Chartres ou à Lyon. Il a été finaliste au Concours International pour pianistes amateurs à Washington en 2014, puis a obtenu l’année suivante le premier prix dans sa catégorie d’âge au Concours "Piano Lovers over 40" à Milan et reçoit aussi le prix Chopin à Maisons-Laffite (Ile de France) attribué par un jury présidé par Anne Queffélec. Aujourd’hui il réalise des récitals à buts humanitaires en interprétant les classiques de ses pianistes préférés tels que Jean-Sébastien Bach, Frédéric Chopin, Robert Schumann, Franz SCHUBERT ou encore Ludwig van BEETHOVEN.
 
La Fondation Maria do Carmo Fernandes
Cette fondation a été créée  il y a près de 7 ans et joue un rôle prépondérant dans le domaine de l'aide à l'enfance, à la jeunesse, aux familles et aux personnes dans le besoin. Elle est située à Ericeira et a été reconnue en 2010 comme une Institution Privée de Solidarité Sociale. L’association a pour objectif d’apporter une aide et une protection aux enfants et aux adolescents et de répondre à des  besoins essentiels comme l’alimentation ou l’intégration sociale.

La participation du Rotary Club consistera avant tout à soutenir l’action d’aide à l'enfance et à la jeunesse. Les dons contribueront ainsi à financer notamment des transports scolaires et des bourses scolaires.

Le concert est payant (15€), de plus il faut réserver à l’adresse mail suivante : rotaryculturelisboa@gmail.com. L’ouverture des portes se fera à partir de 18h. Placement libre.
 
Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page facebook de l’événement ici.
En savoir plus sur le Rotary Club Lisboa Internacional ici.

(www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) jeudi 16 mars 2016

 
 A la Une à Lisbonne

PAUSE ESTIVALE - Lepetitjournal.com de Lisbonne part en vacances

Lepetitjournal.com/Lisbonne vous donne rendez-vous le 7 septembre pour suivre l´actualité locale et internationale. Si vous ne recevez pas encore notre newsletter quotidienne et gratuite, n´hésitez pas à vous inscrire sur le site pour la recevoir. Pendant ce mois d´août vous pouvez continuer à parcourir notre site, lire nos articles et avoir ainsi accès à l´actualité internationale. Avant de partir en vacances nous vous proposons une promenade…
Une internationale

ROAMING – Ni expats, ni immigrants, vivre à l’international au 21e siècle

Ni expatriés, ni locaux, ni immigrants… Comment définir ces citoyens du monde qui s’installent, pour quelques années, sans filet, dans un pays qui n’est pas le leur? Des itinérants, des nomades ? Dans son livre, CM Patha dresse les caractéristiques de ces millions d'individus dont on n’entend pas la voix. Beaucoup d’entre vous se reconnaitront !
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

POLITIQUE – La Suède et la transparence

En Suède, l'affaire Fillon ne fait pas la une, c'est à peine si la presse l'évoque tant il est ici difficile de concevoir qu'un élu emploie…
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine