Lisbonne

LA MOURARIA - Un des deux Quartiers lisboètes en pleine renaissance"! (2)

La mairie de Lisbonne s'est installée courant 2012 au Largo do Intendente , au bout de la célèbre -en son temps- Rua du Benformoso qui prend naissance à Martim Moniz ; aujourd'hui , cette rue du Benformoso , en pleine restauration, vibre d'une animation commerciale à des prix bien moins élevés que ceux de la Baixa...Tout cela se passe aux pieds du Castelo São Jorge, dans la Mouraria, quartier historique s'il en est de Lisbonne et qui chaque fin de semaine regorge par ailleurs d'animations culturelles reconnues en particulier à Martim Moniz.

(Photos : M.J. Sobral)

Comment faire renaître un quartier?
Comment, partant de ces diverses et importantes initiatives, redonner vie à toutes les petites ruelles sinueuses et pentues de la Mouraria qui " traînent" avec elles depuis toujours une mauvaise réputation ? Plus encore, comment redonner confiance et fierté aux habitants d'un tel quartier ?
Pour répondre (entres autres) à ces questions est née l'association : "Renovar A Mouraria "; ainsi grâce à cette association voient désormais le jour de nombreux projets et actions d'une grande (et original) qualité.

Quelques exemples :
- Des visites guidées exceptionnelles sur l'histoire de la Mouraria, de son origine il y a 900 ans à son actualité multiculturelle. (prévoir une participation de 10 euros par personne)

- Des visites guidées insolites de la Mouratia Chinesa avec au passage la divulgation de quelques adresses secrètes comme des restaurants chez l'habitant, (participation de 10 euros par personne pour la visite)

- Des visites chantées (gratuites) en partenariat avec le Musée du Fado.

- Un réseau de petits restaurants labellisés par l'association où les rapports qualité/prix frisent l'excellence.

- Sans oublier quelques visites (gratuites) inattendues comme La Casa de Achada - Centre Mario Dionisio au 11 du largo da Achada, le Nucléo Fotogràfico des Archives Municipales de Lisbonne au 246 Rua da Palma ou le Musée du Théâtre Romain au 5 Patio do Aljube.

- Et bien sûr un journal tous les 3 à 4 mois : Rosa Maria - Jornal da Mouraria...en distribution gratuite et d'un niveau à faire "pâlir" certains professionnels de la presse !

- A signaler enfin le lancement par l'association "Renovar a Mouratia" d'une Banque du Temps -Banco do Tempo- ou comment échanger des services entre les habitants du quartier et d'autres quartiers (coiffure,cours de dessin, courriers administratifs dont impôts, cours de langues étrangères, conversations, jardinage,...) ;
e-mail: bdtmouraria@gmail.com - tel : 218885203 et 961016414.

- A noter par ailleurs toutes les initiatives qui voient le jour sur la place du Matim Moniz : artisanat, culture, loisirs, santé et développement d´une petite restauration de qualité comme par exemple le kiosk de Viriato pã qui propose une délicieuse cachupa (seulement le weekend).

Alors à quand un petit tour dans cette Mouraria renaissante, à quand une flânerie dans ce quartier médiéval (l'un des plus anciens de Lisbonne), juste histoire de le redécouvrir "plus vivant" encore qu'avant et de se laisser imprégner par son ambiance populaire et bigarrée ?

Article en 2 parties - Philippe Despeysses (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) 2eme partie - lundi 12 novembre 2012
phildesp@hotmail.fr



En savoir plus : www.renovar.a.mouraria.pt
Tel. 922191892 et e-mail: geral@renovaramouraria.pt

STREET ART - Lisbonne sous un autre angle

Alors que souvent lorsque l’on arrive à Lisbonne nos yeux se posent tout d’abord sur les azulejos et les bâtiments colorés, il existe, en réalité, un deuxième visage, qui s’offre à celui qui regarde la ville avec plus d’attention. La capitale portugaise possède une deuxième peau, tout aussi colorée mais qui nous raconte une histoire chaque fois différente. Cette seconde enveloppe n’est autre que le street art, puisque aujourd’hui Lisbonne est,…
A la une

LET'S TRAIL - Sur les traces de Napoléon

Suivre le parcours de Napoléon, de son départ de l’île d’Elbe, en passant par son débarquement à Golfe Juan, sa remontée vers Paris, pour enfin finir en Belgique, lieu de sa chute, à Waterloo; c'est ce que propose Let’s Trail Napoleon Hundred Days (Sur les pas des 100 jours de Napoléon). Un ouvrage présenté par notre édition de Dublin.
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

PARTIR A L'ÉTRANGER - Le PVT, la formule qui cartonne chez les jeunes !

En 2013, près de 40.000 jeunes Français sont partis à l’étranger dans le cadre du Programme Vacances-Travail (PVT), également appelé Working Holiday Visa (WHV). Si ce programme les a séduits, c’est parce qu’il permet d’envisager toutes sortes de projets (voyage, travail, bénévolat, cours de langue…) dans des pays et régions où il n'est habituellement pas facile de partir travailler.

COACHING – Maman expatriée : comment gérer le syndrome du nid vide ?

Les enfants sont partis, mon conjoint est très pris par ses fonctions et je continue à ses côtés notre vie d’expatriés. Je n’ai pas travaillé depuis des années, car mon métier c’était le plus beau métier du monde : celui de Maman. Aujourd’hui, je suis seule, les murs résonnent et le silence me pèse. Quelle femme n’a pas connu ce qu’on appelle le "syndrome du nid vide ?" comment gérer l’absence et retrouver un projet qui fait sens une fois que les enfants ont pris leur envol ?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.