Lisbonne

LE CAMPO DAS CEBOLAS – Un des deux Quartiers lisboètes en pleine renaissance"! (1)

Aux pieds de la Sé (Cathédrale), entre la Praça do Comercio et le Musée du Fado, face au Tage, un petit quartier "tout timide d'une part et de mauvaise réputation d'autre part" se met à éclater de vie !

(Photos : M.J. Sobral)

Les accès
À signaler que ce quartier est accessible par le tram 25 (tout aussi charmant que le 28) dont il est le terminus sur sa partie Est dans Lisbonne et que le parking n'y est pas encore un problème.

Un quartier qui renaît
Diverses initiatives font renaître ce quartier et en particulier deux d'entre elles qui sont les dernières initiatives majeures sur le plan culturel dans la ville de Lisbonne :

Tout d'abord l'ouverture de la Fondation Saramago à la Casa Dos Bicos, illustre lieu dédié à la mémoire et surtout à l'oeuvre littéraire de José Saramago ( Prix Nobel de Littérature " portugais" )... Avis aux amateurs, nous sommes bien là dans de la grande et noble littérature " engagée" au sens fort du terme... Ouverture du lundi au vendredi de 10 h à 18 h et le samedi de 10 h à 14 h/ fermeture les dimanches et jours fériés... L'architecture à l'intèrieur mérite à elle seule le détour dans ce lieu où souffle l'esprit..
En savoir plus : www.josesaramago.org

Mais aussi le Lisboa Story Centre sur la Praça do Comercio ou toute l'histoire de Lisbonne revisitée grâce aux dernières technologies du multi-média ; une visite étonnante pour ne pas dire époustouflante, vibrante même quand il s'agit par exemple de revivre le tremblement de terre de Lisbonne en 1755... Pour finir une visite de grande qualité pour tous les âges, une sorte de Monument des Découvertes plus que modernisé ! Ouvert tous les jours de 10 h à 20 h...à ne pas manquer pour sûr.
En savoir plus : www.lisboastorycentre.pt

MestiçoLa gastronomie du quartier se diversifie
Cette dynamique culturelle s'accompagne dans le quartier de nouvelles initiatives en matière de restauration autour de cuisines nouvelles et conviviales comme :

TABERNA MODERNA - Rua dos Bacalhoeiros nº 18 ou quand la cuisine portugaise vient " flirter" avec l'espagnole et l'italiennne dans un décor bleuté et " stylé".
(tel: 218866509]

MESTIÇO - Arcos das Portas do Mar ou quand O Senhor Aires Silva, professeur de danse- à savoir de Kizomba – et rappeur capverdien de talent, se lance dans une cuisine du Cap Vert simple mais goûteuse à prix très raisonnables avec musique du Cap Vert en fin de semaine "ao vivo/live ...à vous faire bouger malgré vous "!
(tel: 963 660 756)

QOSQOQOSQO - Rua dos Bacalhoeiros nº 26 A ou quand l'ami Marco (du Pérou) vous offre sur ses tables colorées une nouvelle cuisine gastronomique -du Pérou bien sûr- à prix raisonnables; c'est bon, très bon, beau dans l'assiette, dépaysant...avec en prime une immense photo de Machu Pichu sur un des murs du restaurant pour l'évasion et un Pisco Sour en guise d'apéritif qui vaut largement une caipirinha.
(tel : 218868061)

A signaler aussi tous les autres restaurants existants déjà dans ce petit quartier ainsi que toutes les petites boutiques étonnantes de la Rua dos Bacalhoeiros avec en particulier celles où se vendent les célèbres boîtes de sardines dont le papier d'emballage est à lui seul et à chaque fois une oeuvre d'art (Tricana/Minerva/Naval/...) sans oublier en face la Doca Marina et ses terrasses ainsi que sur le quai tous ces navires venus d'ailleurs …

Un quartier à découvrir (ou à redécouvrir) histoire de sortir des sentiers classiques de Lisbonne,


Article en deux parties - Philippe Despeysses (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) 1ere partie - jeudi 8 novembre 2012
phildesp@hotmail.fr

 

Lire aussi notre article : Peau neuve Place du Commerce et Ribeira das Naus

ENTREPRISE – Trophées 2014

La 21ème édition des Trophées de la Chambre de Commerce et d’Industrie Luso-Française, s’est déroulée le 16 octobre dernier. Animée par Bernard Chantrelle, Président de la CCILF et en présence de l’Ambassadeur de France, Jean-François Blarel elle a permis de distinguer des entreprises qui se sont illustrées par leurs actions dans différents domaines.

SORTIR - Coup de cœur de nos lecteurs

Cette semaine un de nos lecteurs partage avec nous son coup de cœur pour un lieu culturel à Lisbonne dans le quartier de Bica. Vous aussi faites nous…

STREET ART - Lisbonne sous un autre angle

Alors que souvent lorsque l’on arrive à Lisbonne nos yeux se posent tout d’abord sur les azulejos et les bâtiments colorés, il existe, en réalité, un…
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMIDT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmidt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.