Lisbonne

ESCAPADE EN ALENTEJO - Entre Portugal et Espagne... de villages perchés en villages fortifiés.

Après avoir longé l'Océan... de Lisbonne à la Pointe de Sagres nous avons découvert la plaine alentejane... de Lisbonne à Mertola et la Vallée du Guadiana. Cependant l'Alentejo ce sont aussi tous ces villages haut perchés qui fortifiés surveillent depuis tant de temps l'Espagne, une route à la lisière entre deux pays (le Portugal et l'Espagne) avec des vues souveraines des deux côtés ; un voyage inoubliable, peu connu, insolite, à nulle part égale ailleurs en Europe.

Entre Portugal et Espagne... de villages perchés en villages fortifiés
Un parcours d´environ 300km/ prévoir 2 jours.
Départ de Lisbonne (encore et toujours par le Pont du 25 avril), direction Estremoz (A6) puis direction Portalegre.

(Photos : M.J. Sobral)

Estremoz, petite cité agréable, bien blanche elle aussi, est une ville où excellent les poteries, figurines et carrières de marbre tout autour ; la ville haute mérite une visite ; ses vins (fameux), sa cuisine (alentejane) de haut terroir en font une étape naturelle pour un bon déjeuner “sur placette”.

Portalegre, scrute l'Espagne  par dessus des oliviers et des horizons vallonnés ; de là possibilité d'une petite excursion dans la forêt de São Mamede toute proche jusqu'à Castelo de Vide.

Castelo de Vide, ses ruelles penchées et fleuries, sa douce quiétude, une sorte de petite ville verte ombragée où il fait bon flâner ; à noter sa Judiaria (quartier juif), la place de Dom Pedro V, le Château et à 5 km la chapelle de Nossa Senhora da Penha avec panorama ; on mange bon et peu cher dans cette petite ville !

Marvão

Et puis bien sûr, à 22kms de Portalegre, un des plus beaux villages médiévaux fortifiés du Portugal : Marvão ; perché tel un nid d'aigle, vue à l'infini côté espagnol. Une promenade dans le village d'au moins 2 heures s'impose.

À nouveau prendre la direction du Sud vers Elvas dont le tour des remparts mérite un arrêt puis ensuite aller à Vila Viçosa (“viçosa” signifie “ombragée”) ; petite ville où poussent orangers, citronniers, une sorte de ville-musée avec le très beau Palais des Ducs (vestiges de la splendeur du règne des Bragance au Portugal) ; à noter à deux pas, Borba et la plus ancienne cave Coopérative viti-vinicole de l'Alentejo.

La route continue, encore et toujours jusqu'à une autre petite merveille du Portugal : le village perché et fortifié de Monsaraz, lui aussi un des fleurons du Portugal comme Marvão. Ici,les couchers et les levers de soleil entre Portugal et Espagne y sont d'une rare beauté avec reflets en prime sur les façades blanches des maisons.

Juste en face la Guadiana, le barrage d'Aquelva, une ambiance presque lagunaire et le village de Mourão.

Ensuite prendre la direction du petit village de Saõ Pedro do Corval, un délicieux village de potiers où la couleur des “créations” étincelle !
10 km plus loin, Reguengos de Monsaraz et la très célèbre Herdade do Esporão dont le vin “Monte Velho” est connu dans tout le Portugal et dans de nombreux autres pays du monde.
Il est alors temps de reprendre la route du retour par Evora (voir itinéraire 2) en direction de Lisbonne.

Ainsi se termine avec cet itinéraire 3, la découverte de l'Alentejo, un itinéraire plus en hauteur, qui élève en quelque sorte dans tous les sens du terme car il s'agit bien de cela dans cette partie de l'Alentejo.

Trois façons donc par ces trois itinéraires de découvrir cette terre, cette plaine unique de l'Alentejo ; une invitation, des invitations à voyager autrement les sens aux aguets dans cette partie presque oubliée de l'Europe... mais qui vous collera ensuite longtemps à la peau et au coeur.

Entre ciel et terre
tu étais la voix
qui monte et descend
les marches de l'horizon.

 

Philippe Despeysses (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) Reprise (3ème partie) - lundi 15 octobre 2012
phildesp@hotmail.fr

Lire aussi les deux autres itinéraires :
1 – ESCAPADE EN ALENTEJO (Au-delà du Tage) - De Lisbonne à la Pointe de Sagres
2 –  ESCAPADE EN ALENTEJO - Par la plaine alentejane... de Lisbonne à Mertola et la Vallée du Guadania

Pour en savoir plus sur l'Alentejo et organiser votre séjour : www.gotoalentejo.com

(Publi-Reportage) – Quinta da Murta : un domaine viticole dans la région de Bucelas

Bucelas, appelé le prince des vins blancs, dont le vignoble remonte aux Romains, a été pendant très longtemps le seul blanc sec du Portugal et le vin des rois, le vin des découvreurs (car il pouvait se garder longtemps), de la cour d’Angleterre, notamment au temps de Shakespeare (Le poète et dramaturge cite ce vin dans sa pièce de théâtre Henri VI écrit en 1594).

EXPOSITION - Alexandre FARTO dit VHILS

Alexandre Farto dit VHILS est un "jeune" portugais de 27 ans né à Seixal (en face de Lisbonne); il a aujourd'hui une réputation internationale!…

SORTIR - Nos suggestions pour septembre

En ce mois de septembre de nombreuses activités sont proposées dans divers quartiers de Lisbonne et très souvent en plein air et à l´entrée gratuite.…
A la une

RETOUR D'EXPATRIATION - 10 conseils pour le réussir

Les expatriés sont de plus en plus nombreux à renoncer au retour, surtout passé le cap des dix ans de vie à l’étranger. Le choc culturel inversé associé à de nombreuses difficultés économiques rendent le retour au pays difficile, car les employeurs français ne reconnaissent pas ou peu l’expérience acquise à l’étranger, sans compter que les “expats’” sont souvent perçus comme arrogants (comprenez: gourmands au niveau du salaire et volontaires…
France/Monde
En direct d'Europe
Varsovie - Actualité

MASSACRE DE KATYN - Commémoration

Le Président Bromislaw Komorowski et les ambassadeurs de 20 pays étaient réunis dans la Citadelle de Varsovie, mercredi, lors d'une…
Expat
Expat - Emploi

RETOUR D'EXPATRIATION - 10 conseils pour le réussir

Les expatriés sont de plus en plus nombreux à renoncer au retour, surtout passé le cap des dix ans de vie à l’étranger. Le choc culturel inversé associé à de nombreuses difficultés économiques rendent le retour au pays difficile, car les employeurs français ne reconnaissent pas ou peu l’expérience acquise à l’étranger, sans compter que les “expats’” sont souvent perçus comme arrogants (comprenez: gourmands au niveau du salaire et volontaires pour prendre des responsabilités). Voici les conseils d'Anne-Laure Fréant, de retour après un séjour de cinq au Canada et d'un an en Nouvelle-Zélande, pour retravailler rapidement en France.

VILLE DURABLE EN TURQUIE – Pour la France, “le potentiel est énorme”

Istanbul accueillera le 23 septembre un grand “colloque franco-turc sur la ville durable”. Ubifrance, agence française pour le développement international des entreprises, organise cet évènement avec le soutien de Vivapolis et de nombreux partenaires*. Près de 250 participants sont attendus à l’hôtel Grand Hyatt, dont une cinquantaine de France. Eric Fajole, directeur d’Ubifrance Turquie, nous en dit plus sur ce colloque.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – Un Franco-allemand en charge des Français de l’étranger

A 36 ans, le député du Lot-et-Garonne remplace au pied levé Thomas Thévenoud comme secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Pur produit des grandes écoles françaises, de père allemand, cet ancien partisan de Strauss-Kahn avait choisi de soutenir Hollande lors des primaires du PS
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.