Lisbonne

TÉMOIGNAGE – Le programme Comenius permet une ouverture vers d´autres cultures

Julie Adou est arrivée au Portugal en septembre dernier pour un séjour de 5 mois dans le cadre du programme Comenius. Elle vient de repartir et nous a laissé le témoignage de son expérience, cependant séduite par le pays, son désir confié est de revenir enseigner au Portugal

Lepetitjournal.com/Lisbonne - Quelle est votre formation et votre expérience professionnelle ?

Julie Adou  - Tout d’abord, j’ai fait un BAC SMS (science médico-sociale) en France puis je suis partie en Belgique pour faire une formation d’institutrice primaire (formation en 3 ans). J’ai obtenu mon diplôme en juin 2011.
De plus depuis l’âge de 17 ans, je travaille dans les centres aérés pendant les vacances scolaires.

Dans quel cadre êtes-vous venue au Portugal ?
Je suis venue au Portugal avec le programme Comenius. J’ai été assistante de français à l’école Dr Joaquim de Barros à Paço d’Arcos. J’ai aidé le professeur de français à faire des activités mais j’ai aussi fait découvrir aux élèves la culture et les traditions françaises.

Pourquoi avoir choisi le Portugal ?
Lors de l’inscription au programme, nous devions mettre 5 choix de pays. Mon premier choix était l’Espagne et ensuite le Portugal car je pensais que les deux pays se ressemblaient. Je ne regrette pas du tout d’avoir été envoyée au Portugal car c’était un pays que je ne connaissais vraiment pas contrairement à l’Espagne. Cela m’a permis de découvrir un très joli pays avec différents paysages.

Quels sont les aspects positifs et négatifs de cette expérience ?
Je trouve que c’est une chouette expérience ! J’ai appris à connaître la culture et les traditions portugaises, la langue, les grandes villes du Portugal telles que Lisbonne, Porto, Braga, Faro, Aveiro et des nouvelles méthodes d’enseignements.

Comment s´est passée votre adaptation ?
Très bien, j’ai été très bien accueillie, que ce soit par ma tutrice, par les professeurs, par les élèves ou par ma propriétaire.

Quel bilan faites-vous de cette expérience au niveau professionnel d'une part et personnel d'autre part?
Au niveau professionnel, cette expérience a confirmé qu’il était important de faire des activités ludiques pour motiver les élèves et qu’il fallait favoriser l’oral pour l’apprentissage d’une langue.
Au niveau personnel, cette expérience m’a fait "grandir", cela m’a permis de devenir responsable et autonome.

Si c´était à refaire que changeriez-vous ?
Si je devais refaire cette expérience, j’apprendrais le portugais avant d’arriver car la barrière de la langue a été mon seul problème au Portugal.

Quel souvenir allez-vous garder de Lisbonne ?

C’est une très jolie ville, très agréable, avec plein de choses à faire (promenade, musée, boutiques …) et des personnes très accueillantes.

Il y a t´il un endroit ou quelque chose qui restera associé à ce séjour dans la région de Lisbonne ?

Le soleil et la mer, chose qu’il manque beaucoup dans le Nord de la France.

Propos recueillis par Maria Sobral (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) lundi 20 février 2012

En savoir plus : www.europe-education-formation.fr

 

TRADITION – La fête de São Martinho au Portugal

La fête de São Martinho (Saint Martin) marque traditionnellement le début de l’automne au Portugal. Comme nous sommes encore en automne d´ici le 21 décembre, Lepetitjournal/Lisbonne a choisi de présenter les origines de cette tradition très populaire dans tout le pays. Célébrée chaque année le 11 novembre dans de nombreux pays européens, la fête de São Martinho est l’occasion de déguster le vin des vendanges de l’été passé, en accompagnant le…

LE MAAT - Un nouveau musée lisboète

Le nouveau bâtiment du musée d’art d’architecture et de technologie (MAAT) a été inauguré le 5 octobre à Lisbonne. Idéalement situé dans le quartier…
Une internationale

ENTREPRENDRE – L’aventure VivaLing continue en Chine

VivaLing, première académie de langue en ligne, se développe tous azimuts : ouverture en Chine, lancement de la première certification professionnelle pour l’enseignement des langues en ligne, une 5e langue - l’allemand - qui complète l’offre de l’anglais, du chinois, du français et de l’espagnol… Ce dynamisme est fondé sur une conviction : apprendre une langue à un enfant, "c’est créer des ponts entre les adultes de demain"
Actu internationale
En direct d'Europe
Cologne - Actualité

NOEL - Les traditions en Allemagne

Le Noël allemand ne se limite pas au soir du 24 : pendant tout le mois de décembre, on décore la maison, on cuisine des gâteaux et célèbre…
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE – L’aventure VivaLing continue en Chine

VivaLing, première académie de langue en ligne, se développe tous azimuts : ouverture en Chine, lancement de la première certification professionnelle pour l’enseignement des langues en ligne, une 5e langue - l’allemand - qui complète l’offre de l’anglais, du chinois, du français et de l’espagnol… Ce dynamisme est fondé sur une conviction : apprendre une langue à un enfant, "c’est créer des ponts entre les adultes de demain"

COACHING - L’impact de l’expatriation sur la confiance en soi

Les gens vous perçoivent-ils comme quelqu’un de sûr de vous ? Comme une personne qui a réussi dans la vie et qui accompli beaucoup de choses ? Ils n’ont pas tout à fait tord, vous vous êtes tout de même expatrié, adapté à une nouvelle culture, un nouvel environnement et peut-être même avez-vous appris un nouveau langage ?
Expat - Politique

« 2017, la fin des tabous » – Discussion entre grands patrons et candidats à l’élection présidentielle

La 3ème édition du Sommet de l’économie de Challenges, titrée « 2017, la fin des tabous » réunissait des chefs d’entreprises françaises et des candidats à l’élection présidentielle pour aborder les mesures à prendre pour « redonner confiance à la France ». Mondialisation, énergies renouvelables, start-ups, formation professionnelle, directive travail détaché… Les décideurs ont confronté leurs idées, un exercice intéressant en cette période pré-électorale.

PARTI SOCIALISTE – Le Projet 2017 pour les Français de l’étranger

La fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste présente son Projet 2017 en vue des élections législatives. Véritable « boite à outil » pour les candidats – 5 sont connus à ce jour – ce document fait le bilan de l’action gouvernementale en faveur des Français de l’étranger et formule des propositions dans de nombreux domaines, avec "un impératif, celui du réalisme".
Magazine