TÉMOIGNAGE – Le programme Comenius permet une ouverture vers d´autres cultures

Julie Adou est arrivée au Portugal en septembre dernier pour un séjour de 5 mois dans le cadre du programme Comenius. Elle vient de repartir et nous a laissé le témoignage de son expérience, cependant séduite par le pays, son désir confié est de revenir enseigner au Portugal

Lepetitjournal.com/Lisbonne - Quelle est votre formation et votre expérience professionnelle ?

Julie Adou  - Tout d’abord, j’ai fait un BAC SMS (science médico-sociale) en France puis je suis partie en Belgique pour faire une formation d’institutrice primaire (formation en 3 ans). J’ai obtenu mon diplôme en juin 2011.
De plus depuis l’âge de 17 ans, je travaille dans les centres aérés pendant les vacances scolaires.

Dans quel cadre êtes-vous venue au Portugal ?
Je suis venue au Portugal avec le programme Comenius. J’ai été assistante de français à l’école Dr Joaquim de Barros à Paço d’Arcos. J’ai aidé le professeur de français à faire des activités mais j’ai aussi fait découvrir aux élèves la culture et les traditions françaises.

Pourquoi avoir choisi le Portugal ?
Lors de l’inscription au programme, nous devions mettre 5 choix de pays. Mon premier choix était l’Espagne et ensuite le Portugal car je pensais que les deux pays se ressemblaient. Je ne regrette pas du tout d’avoir été envoyée au Portugal car c’était un pays que je ne connaissais vraiment pas contrairement à l’Espagne. Cela m’a permis de découvrir un très joli pays avec différents paysages.

Quels sont les aspects positifs et négatifs de cette expérience ?
Je trouve que c’est une chouette expérience ! J’ai appris à connaître la culture et les traditions portugaises, la langue, les grandes villes du Portugal telles que Lisbonne, Porto, Braga, Faro, Aveiro et des nouvelles méthodes d’enseignements.

Comment s´est passée votre adaptation ?
Très bien, j’ai été très bien accueillie, que ce soit par ma tutrice, par les professeurs, par les élèves ou par ma propriétaire.

Quel bilan faites-vous de cette expérience au niveau professionnel d'une part et personnel d'autre part?
Au niveau professionnel, cette expérience a confirmé qu’il était important de faire des activités ludiques pour motiver les élèves et qu’il fallait favoriser l’oral pour l’apprentissage d’une langue.
Au niveau personnel, cette expérience m’a fait "grandir", cela m’a permis de devenir responsable et autonome.

Si c´était à refaire que changeriez-vous ?
Si je devais refaire cette expérience, j’apprendrais le portugais avant d’arriver car la barrière de la langue a été mon seul problème au Portugal.

Quel souvenir allez-vous garder de Lisbonne ?

C’est une très jolie ville, très agréable, avec plein de choses à faire (promenade, musée, boutiques …) et des personnes très accueillantes.

Il y a t´il un endroit ou quelque chose qui restera associé à ce séjour dans la région de Lisbonne ?

Le soleil et la mer, chose qu’il manque beaucoup dans le Nord de la France.

Propos recueillis par Maria Sobral (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) lundi 20 février 2012

En savoir plus : www.europe-education-formation.fr

Lisbonne

ENTREPRISE – Trophées 2014

La 21ème édition des Trophées de la Chambre de Commerce et d’Industrie Luso-Française, s’est déroulée le 16 octobre dernier. Animée par Bernard Chantrelle, Président de la CCILF et en présence de l’Ambassadeur de France, Jean-François Blarel elle a permis de distinguer des entreprises qui se sont illustrées par leurs actions dans différents domaines.

SORTIR - Coup de cœur de nos lecteurs

Cette semaine un de nos lecteurs partage avec nous son coup de cœur pour un lieu culturel à Lisbonne dans le quartier de Bica. Vous aussi faites nous…

STREET ART - Lisbonne sous un autre angle

Alors que souvent lorsque l’on arrive à Lisbonne nos yeux se posent tout d’abord sur les azulejos et les bâtiments colorés, il existe, en réalité, un…
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMITT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmitt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.