Lisbonne

LYCEE FRANÇAIS DE LISBONNE - Le lycée Charles Lepierre fête ses 60 ans

Le lycée français Charles Lepierre fête 60 ans d´existence en 2012. Il a été inauguré le 17 novembre 1952 dans les mêmes installations où il se trouve encore aujourd'hui, dans le quartier des "Amoreiras".

(Photo : Lycée français Charles Lepierre)

Un peu d´histoire
Le lycée fait actuellement partie du réseau des établissements scolaires placés en gestion directe auprès de l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AEFE), sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères. Il est à signaler que dès 1907 la France créait la "Société de l´Ecole Française de Lisbonne" et c´est, en fait, cette structure qui a donné naissance au Lycée Charles Lepierre, nom d´un professeur chimiste, élève de Pierre Curie, qui était arrivé à Lisbonne en 1888 et qui enseigna à l´Institut supérieur technique pendant 26 ans. Une belle façon de lui rendre hommage.

Les festivités
Plusieurs événements auront lieu tout au long de l´année scolaire 2012-2013 mais dès aujourd´hui se tient un dîner au Centre Culturel de Belém qui réunit les anciens élèves de l´établissement et on y trouve quelques noms célèbres de la vie portugaise : Jorge Braga de Macedo, Isabel Alçada, Eduardo Ferro Rodrigues, Leonor Silveira, Inês de Medeiros, Beatriz Batarda, Filipe de Botton et bien d´autres. Demain, samedi se tiendra une journée porte ouverte dans les installations du lycée et tous sont invités à s´y rendre. Il y aura prochainement des conférences sur l´histoire du lycée et ses perspectives d´avenir avec une table ronde d´ anciens élèves écrivains qui se tiendra le 5 décembre à l´IFP. Il y aura aussi, à titre d´exemple, une conférence intitulée "Lusophonie-Francophonie : même combat" à la Gulbenkian, le 14 et 15 mars 2013.

Un atout pour la culture française
Le lycée français Charles Lepierre de Lisbonne est très recherché par la population francophone établie dans la capitale portugaise mais aussi par un grand nombre de Portugais, sensibles à la langue et à la culture portugaise et qui souhaitent que leurs enfants en bénéficient. La réussite au baccalauréat pour la session de juin 2012 à été de 100%, et 79% d´entre eux ont obtenu une mention. Par la suite, les bacheliers de Charles Lepierre poursuivent leurs études supérieures dans des établissements de renom international au quatre coins de la planète. C´est un atout majeur pour l´image et le rayonnement de  la France à l´étranger que d´avoir des établissements d´enseignement  tels que le lycée Charles Lepierre.

Custódia Domingues (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) vendredi 19 octobre 2012

En savoir plus : www.lfcl-lisbonne.eu

 

ARNAUD LEROY - Député des Français de l´étranger : un mandat unique de 5 ans

Arnaud Leroy a été élu député de la 5ème circonscription des Français établis hors de France (Espagne, Portugal, Monaco, Andorre) en 2012 sur la liste PS. A quatre mois des prochaines législatives, il confirme ne pas vouloir se représenter. Il aura ainsi effectué un mandat de 5 ans et siégé à la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire. Gabrielle Siry est la jeune femme qui tentera sous peu sa chance sur la liste du…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine