Lisbonne

CULTURE - La France à l´honneur à la Casa da Música en 2012

La Casa da Música de Porto est un lieu de culture bien pensé du point de vue de l´architecture, de la place exclusive faite à la  musique et à la pédagogie musicale. Cette année, comme nous avons déjà eu l´occasion de le mentionner, la programmation culturelle est consacrée à la France -du 13 janvier au 23 décembre 2012-(*). La production musicale française y brille par sa qualité tant au niveau des interprètes présents comme des compositeurs de toute époque et de tous genres.

(Photos : M-J. Sobral)

Une cathédrale contemporaine
L´architecte néerlandais Rem Koolhaas a conçu un espace pensé et consacré à la culture et en particulier à la musique avec une acoustique sophistiquée. Les 40 tonnes de verre de l´édifice ne sont pas étrangers à une certaine  transparence et même luminosité que dégage cette déroutante cathédrale contemporaine  consacrée à la musique et inaugurée le 15 avril 2005. Le béton et d´autres matériaux tels que l´aluminium sont eux aussi bien présents tout au long des sept étages qui s´élancent vers le ciel et des trois niveaux qui s´enfoncent sous terre. Plusieurs salles de concerts, des espaces destinés à des expositions, c´est ainsi que se présente ce lieu incontournable de la culture musicale portugaise et même internationale.

2012 : la  musique française à l´honneur
La musique classique, baroque, contemporaine le jazz, le fado, cette Casa da Música abrite tous les genres musicaux, elle est bien la "maison" des  amoureux de la musique. Sa programmation est consacrée cette année à la musique française, et ce sont  cinquante-neuf concerts et récitals, un peu plus de cent œuvres du répertoire français qui y sont présentées avec trente compositeurs à l´affiche. Des noms tels que Pierre Boulez, Lully, Pascal Dusapin, Jean-Efflam Bavouzet, Pierre-Laurent Aimard, Christophe Rousset et Les Talents lyriques, l’Eclat des Muse, Katia et Marielle Labèque, l’Ensemble Intercontemporain et bien d´autres. L’Institut Français du Portugal, l’Alliance Française et le Consulat Général de France à Porto se sont associés à cette louable initiative, placée sous la coordination d’un commissaire, Arnaldo Saraiva, professeur émérite de l’université de Porto.

Des conférences et des concerts
Un cycle de conférences se tiendra jusqu´au 14 décembre autour de huit thèmes de réflexion sur la France contemporaine et ses relations avec le Portugal et l’Europe, en mettant en relief les apports réciproques entre les deux pays. Plusieurs personnalités du monde culturel, économique, politique français et portugais débattront avec le public. L´Ambassadeur de France au Portugal, M. Pascal Teixeira da Silva en compagnie du juriste António Vitorino a été présent dans ce cycle de conférences début octobre, il s´est exprimé sur la place de la France et du Portugal dans la nouvelle Europe. Le sociologue Pierre Bréchon, le philosophe Lucien Sfez, l´éditeur Michel Chandeigne et bien d´autres sont attendus dans les prochaines semaines.

Custódia Domingues (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) Mercredi 17 Octobre 2012

En savoir plus : www.casadamusica.com

(*) Notre brève du 6 décembre 2011 : MUSIQUE - Pierre Boulez à l´honneur en 2012 à Porto

 

MICRO TROTTOIR – Les attentes des Lisboètes pour 2017

Le mois de janvier est généralement celui des bonnes résolutions et des souhaits pour l’année à venir. A cette occasion, Lepetitjournal.com/lisbonne est allé interroger des Lisboètes dans différents quartiers de Lisbonne pour en savoir plus sur leurs attentes pour cette année 2017.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine