MANDELA- Hommage: les français de Jobourg témoignent

(Crédit: Paris Aime Jozi) Pendant une semaine, le petit journal vous propose des témoignages de francophones installés en Afrique du Sud depuis longtemps. Rencontre avec un membre très actif de la communauté française sur Johannesbourg, Alain Samy, Président des Frenchies, et installée en Afrique du Sud depuis sept ans et demi.

Le Petitjournal : Comment vivez-vous le décès de Mandela ?
Alain Samy: L'image forte que je garderais - comme beaucoup de gens je pense - c'est sa libération en février 1990
Apres tant d'années de lutte, tant d'années en prison, voir cette homme libère et capable de pardonner, quelle leçon de vie et quel exemple pour son peuple. Je retiendrais aussi l'intelligence politique de n'avoir fait qu'un seul mandat, il a en ceci contribue à assurer sa succession.

J'ai grandi en partie en Afrique et grâce à un de mes professeurs de 1ere qui avait été bouleversé par l'assassinat de Steve Biko en 1977, j'ai suivi cette période de l'Apartheid au travers de lecture d'articles de journaux, d'exposés.

Peut-être un signe de ma future installation dans ce pays ?

J'ai été également très fier de mon pays, la France, quand Laurent Fabius alors Premier Ministre a en 1985 fortement milité pour les sanctions contre le régime de Pretoria.

Ou étiez-vous le jour de la première élection libre ?

En 1994, j'étais à Paris et je m'occupais déjà de l'Afrique du Sud au sein de la compagnie maritime pour laquelle je travaillais. Je n'ai donc vécu ce grand moment des premières élections libres que par la télévision mais c'était énorme de voir cette foule immense faire la queue pour aller voter.

Comment voyez-vous l’Afrique du Sud sans Mandela ?

Je vis ici depuis juillet 2006 et je suis fascine par la transition pacifique qui s'est effectuée, on peut certes dire beaucoup de choses sur l'évolution du pays et notamment les disparités économiques et sociales qui restent très fortes mais on oublie parfois que cela fera tout juste 20 ans, l'an prochain, que le pays est libéré, une goutte d'eau à l'échelle de l'histoire

Je ne pense pas que le pays subissent de bouleversements à présent que Nelson Mandela est décède. Le pays a des fondements démocratiques solides, mais il faut toutefois être vigilent aux sirènes du populisme de certains.

Ma compagne qui réside en Afrique du Sud, depuis bientôt 22 ans, et moi-même adorons ce pays, tout en reconnaissant ces contraintes notamment les difficultés que cela peut engendrer notamment en terme d'éducation supérieure pour nos enfants.

Pascale a donc voulu rendre hommage cette icone que représente Madiba en créant une série de collages imprimés sur des toiles photos, une sorte de de diaporama de la vie unique de cet Homme regroupés sous le label Mandel'Art, à découvrir !

 

En vente au Morningside Shopping Center - Samedi 14 décembre 9:00/17:00

ou en "Open Day" le 17 décembre chez Pascale - contact: 082 523 64 44

Richard Simonnet (www.lepetitjournal.com/johannesbourg.htmlvendredi 13 décembre 2013

 

 

 
Le Cap

SOWETO – Une visite incontournable qui touche en plein cœur

Soweto… Un nom qui évoquait tellement de choses, de sentiments mêlés, des vies si lointaines de la mienne. Allais-je découvrir un quartier, un no man’s land, des gens désœuvrés, du dynamisme et de la créativité ? Un peu tout à la fois en réalité. Céline Maslard, la bloggeuse Cowgirl in the sand, livre ses impressions sur sa visite de l’un des townships les plus célèbres du monde.
Actualité Afrique du Sud
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Afrique
Jean-François Girault
Casablanca - Actualité

Concours photos #lireCtendance

A l’occasion de l’ouverture du Salon du livre à Paris le 24 mars 2017, dont le Maroc est l’invité d’honneur, l’ambassade de France au Maroc…
casablanca - Communauté

ANASS YAKINE - Métier Globe-trotteur

Le globe trotteur/ conférencier/ documentaliste/ Ambassadeur de Travel With A Mission, Anass YAKINES a accepté de répondre à quelques…
casablanca - Communauté

BLEU BLANC BOX - Cap sur le printemps

Le printemps pointe le bout de son nez, le soleil perce les nuages, les arbres fleurissent, les vêtements légers sortent des placards.…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – Comment vendre ses services en tant que coach: 3 stratégies efficaces

Nous sommes nombreuses à nous être lancées en tant que coach et rapidement nous nous sommes posé la question : « comment vendre ses services ». Or loin de nous l’idée de vendre nos services, nous voulons que nos clients viennent facilement à nous et que nous puissions les aider avec tout notre cœur et nos compétences. Voici 3 stratégies efficaces que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire