CRICKET – Avez-vous compris les règles ?

Cinq minutes pour tout savoir (ou presque) sur les règles d'un "test match" de cricket accompagnées d'un lexique avec à l’appui le témoignage de Tshepo Moloele, avide cricketeur durant son temps libre, arbitre et coach professionnel et responsable d’une académie de cricket pour enfants.


Pour commencer quelques notions de cricket...

1. Une équipe de cricket et le rôle de ses membres


• Nombre de joueurs : Chaque équipe est composée de 11 joueurs. 

• “To bat” ou “to field” : Avant le début de chaque jeu, un tirage au sort à l’aide d’une pièce de monnaie permet à une équipe de choisir si elle préfère taper la balle en premier “to bat” ou défendre “to field”. Une manche durant laquelle une équipe a la batte et l'autre défend est un ″innings”.
• Les “batsmen” ou batteurs tapent la balle dans le but de marquer des “runs” ou points. Au total, ils sont 11 mais il n'y a uniquement que deux “batsmen” qui jouent en partenariat sur le "pitch", au centre du terrain de cricket. Quand il est éliminé le batteur sur le "pitch" est remplacé par un batteur de son équipe et ce jusqu'à ce que dix batteurs soient éliminés.
• Les “fielders” ou défenseurs sont positionnés sur l'ensemble du terrain pour essayer d’attraper la balle au plus vite afin que l’équipe adverse qui a la batte marque le moins de points possible ou pour éliminer un “ batsman”.
• Le “bowler” ou lanceur de balle fait partie de l’équipe des “fielders”, c’est lui qui lance la balle aux “batsman” de l’équipe adverse. 
• Le “wicket-keeper” ou gardien de guichet fait partie de l’équipe des “fielders”, il se situe derrière le batteur et fait face au “bowler” ou lanceur.

2. Le terrain de cricket


• Taille : Les matches se jouent sur un terrain vaste généralement de forme ovale.
• “Boundaries” : Le terrain est délimité par des “boundaries” qui déterminent l’espace de jeu. Si la balle touche les "boundaries" ou se retrouve au-delà, l'équipe des batteurs marque des points.
• "Pitch” : Situé au centre du terrain, c’est là que se passe une grande partie du match. Y sont basés deux "batsmen", un "wicket-keeper" et un "bowler". Les "batsmen" sont situés à chaque extrémité du “pitch” près des "wickets" ou guichets qui incluent trois "stumps" ou piquets en bois verticaux et deux "bails", de petites pièces de bois qui surmontent les "stumps" sur le "wicket".

3. Comment le "batsman" marque-t-il des points ou des “runs”?

• Run : Lorsque le batteur tape la balle, il permet à son équipe de marquer des “runs” ou points. 

• One et Two : Tant que la balle n’est pas attrapée par un joueur adverse et ne touche pas la "boundary" ou va au-delà, le batteur et son co-équipier doivent traverser le “pitch” vers le “wicket” adverse. C’est ce qu’on appelle un “run ”. Chaque “run” rapporte un point. 
• Four : Si la balle sort après avoir touché les "boundaries", le batteur marque quatre points.
• Six : Si le batteur parvient à envoyer la balle en dehors des "boundaries", il marque six points.

4. Comment éliminer un “batsman”?

Quand un “batsman” est éliminé, on appelle cela un “wicket”. Le prochain "batsman" le remplace jusqu'à que dix "wickets" soient éliminés, c’est alors au tour de l’équipe adverse de taper la balle.


• Bowled : Quand la balle envoyée par le “bowler” n’est pas tapée par le “batsman” et touche le “wicket” derrière le "batsman" renversant un ou deux "bails". 
• Run out : Quand les deux batteurs courent entre les deux “wickets” et qu’un fielder envoie la balle directement sur le wicket renversant un ou deux bails avant que le batteur n’ait rejoint la ligne blanche près du wicket, aussi appelée "bowling crease". 
• Caught : Quand la balle lancée par le batteur est attrapée par un des “fielders” avant que celle-ci ne touche le sol, 
• Legs before wickets, aussi appelé par son acronyme LBW : Quand le batteur manque une balle et que celle-ci heurte sa jambe. C’est l’arbitre qui en décide. 
• Timed out : Le timing est important au cricket. Si le prochain batteur n’est pas en poste sur le “pitch” trois minutes après que son coéquipier est éliminé, il est disqualifié.
• Hit wicket : Quand le batteur perd l’équilibre et touche le "wicket" renversant un ou deux “bails”.

5. Les règles du "test match"

Le "test match" est une forme de cricket disputée au niveau international, c’est aussi la forme la plus longue du jeu : un test-match est limité à cinq jours. Chaque équipe dispose de deux manches chacune où elle batte, il peut donc y avoir quatre manches au total. 


Une manche s'achève lorsque l'un des cas suivants est rencontré : dix des onze batteurs ont été éliminés ; un ou plusieurs joueurs sont indisponibles pour cause de blessure et un seul batteur n'a pas encore été éliminé ; le capitaine déclare forfait pour la totalité d'une manche ; le capitaine décide d'arrêter la manche ou l'équipe à la batte a marqué le nombre de "runs" requis pour gagner le match. C’est pourquoi une manche peut durer des heures, parfois des jours ! 

C’est l’équipe qui marque le plus de points ou "runs" sur les deux manches et a éliminé tous les "wickets" sur les deux autres manches, soit 20 wickets au total, qui remporte le match. Si aucune des équipes ne peut éliminer les 10 "wickets" sur les deux "innings" alors c’est un match nul.

6. Le cricket est un sport dangereux ! Un point sur l’équipement

Une balle de cricket ne pèse que 156 grammes mais peut être lancée par les “bowlers” à 161km/h, record détenu par les joueurs pakistanais Shoaib Akter et australien Brett Lee. Les “batsmen”, le “wicket-keeper” et certains “fielders” proches du batteur sont donc équipés d’une véritable armure de la tête au pied avec un casque, des gants, des protections pour les cuisses, les tibias, et les bras ainsi qu’une coquille. Le “batsman” est évidemment muni d’une batte qui ne dépasse pas 96.5cm de longueur. La couleur de rigueur est le blanc pour les "test matches", mais pour d’autres types de tournois on peut rajouter de la couleur !


7. Et comment parler la langue du cricketeur ?!

• Batsman : Le batteur tape la balle pour marquer des “runs” ou points.

• Bail : Deux petites pièces de bois qui font partie du "wicket".
• Boundaries : Le terrain est délimité par des “boundaries” qui déterminent l’espace de jeu. Si la balle touche la "boundary" ou se retrouve de l'autre côté, l'équipe des batteurs marque des points.
• Bowled : Quand la balle envoyée par le “bowler” n’est pas tapée par le “batsman” et touche le “wicket” derrière le "batsman" renversant un ou deux "bails". 
• Bowler : Le lanceur de balle fait partie de l’équipe des “fielders”, c’est lui qui lance la balle aux “batsmen" de l’équipe adverse.
• Caught : Quand la balle lancée par le batteur est attrapée par un des “fielders” avant que celle-ci ne touche le sol, 
• Fielder : Défenseur positionné sur le terrain pour attraper la balle au plus vite pour éviter que l'équipe adverse marque des points ou pour éliminer le “batsman” en attrapant la balle au vol. 
• Four : Si la balle sort après avoir touché le sol, le batteur marque quatre points.
• Hit wicket : Quand le batteur perd l’équilibre et touche le "wicket" renversant un ou deux “bails”.
• Innings ou manche : Période de jeu durant laquelle une équipe essaye de marquer des points "batting" et où l'autre essaye de l'en empêcher "fielding". Il peut y avoir jusqu'à quatre "innings" dans un "test match".
• Legs before wickets, aussi appelé par son acronyme LBW : Quand le batteur manque une balle et que celle-ci heurte sa jambe. C’est l’arbitre qui en décide. 
• Pitch : Situé au centre du terrain, c’est là que se passe une grande partie du match. Y sont basés les deux "batsmen", le "wicket-keeper" et le "bowler". Les "batsmen" sont situés à chaque extrémité du “pitch” près des "wickets" ou guichets.
• Run : Lorsque le batteur tape la balle, il permet à son équipe de marquer des “runs” ou points.
• Run out : Quand les deux batteurs courrent entre les deux “wickets” et qu’un fielder envoie la balle directement sur le wicket renversant un ou deux bails avant que le batteur n’ait rejoint la ligne blanche près du wicket, aussi appelée "bowling crease". 
• Six : Si le batteur parvient à envoyer la balle en dehors du terrain, il marque six points.
• Stump : Trois piquets en bois verticaux qui font partie du "wicket".
• Test match series : Une série de matches opposant deux mêmes équipes nationales, les séries peuvent se dérouler sur quatre "innings".
• Timed out : Le timing est important au cricket. Si le prochain batteur n’est pas en poste sur le “pitch” trois minutes après que son coéquipier est éliminé, il est disqualifié.
• Umpire : L’arbitre. Il y en a deux sur le terrain.
• Wicket ou le guichet : Un ensemble constitué de trois piquets de bois verticaux et de deux petits bâtons qui y reposent. Le "wicket" est situé à chaque extrémité du pitch. C’est aussi un terme utilisé pour indiquer qu’un “batsman” est éliminé.
• Wicket-keeper : Le gardien de guichet se situe derrière le batteur et fait face au “bowler” ou lanceur. Il essaie d’attraper la balle si celle-ci n’est pas tapée par le batteur pour renverser un "bail" et éliminer le batteur.

◊ Alors avez-vous encore des questions ?!

Tshepo, le cricket est sa passion !

Résident du township d’Alexandra où il a grandi, Tshepo a découvert le cricket à l’âge de 10 ans à la fin des années 1990 grâce à “Bakers Mini Cricket”. Ce programme à l’initiative d’Ali Bacher, joueur emblématique des années 60 et ancien président de United Cricket Board South Africa, soutenu par la marque de biscuits Bakers s'adressait aux jeunes de 6 à 10 ans des townships du Gauteng.

Tshepo a très vite accroché avec le cricket : « J’ai aimé ce sport dès le début. J’ai rencontré des enfants de nombreuses écoles aux alentours de Johannesburg dans le cadre de compétitions. Pour la première fois, j’ai pu interagir avec des enfants d'autres races et découvrir de nouveaux quartiers. Le football était trop populaire mais je n’avais pas toujours l’opportunité d’y jouer par manque de place, le hockey trop lent, et le rugby trop brutal. J’ai été séduit par le cricket dès que j’ai vu la balle voler dans l'air après l’avoir tapée avec ma batte ».

Selon lui, assister à un match de cricket au stade de Wanderers est une véritable expérience sud-africaine. Il explique : « On y trouve des fans de tout âge et de toutes origines culturelles dans une atmosphère détendue et sympathique. C’est avant tout un évènement familial : les enfants s’amusent, les jeunes discutent tout en regardant le match et les plus âgés sont concentrés sur le jeu.» 




 

www.lepetitjournal.com/johannesbourg Mardi 9 mai 2017 (Rediffusion)

Crédit photos (d
e haut en bas) : Jeu de cricket/http://maxpixel.freegreatpicture.com/Outdoors-Sport-Field-Cricket-Game-1033415 ; Batsman/Pixabay, Fielders/AMBerry (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)], via Wikimedia Commons, Bowler/Pixabay, Wicket Keeper: By Pulkitsinha [CC BY-SA 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons ; Cricket Field/By The original uploader was PaddyBriggs at English Wikipedia (Transferred from en.wikipedia to Commons.) [Public domain], via Wikimedia Commons ; Tshepo Moloele/Lepetitjournal.com/johannesbourg

 

Restez en contact !

lpj.joburg@gmail.com
facebook : LPJJohannesbourg
twitter : LPJJohannesburg
www.lepetitjournal.com/johannesbourg

 

 
Le Cap

WELCOME PARTY - Entraide du Cap

Vendredi dernier, le 11 août 2017, l’Entraide du Cap a organisé sa traditionnelle « Welcome Party », moment de rencontres et d’échanges entre les jeunes Français du Cap. La soirée s’est déroulée dans deux établissements prisés des jeunes Français, House of H et Tjing Tjing qui nous ont accueilli généreusement avec la première boisson offerte.
Actualité Afrique du Sud
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine