EXPOSITIONS

PALAIS DES ARTS :
Terrain de l’Opéra, Guézira.
Jusqu’au 24 décembre, de 10h à 14h et de 18h à 22h (sauf le vendredi)
Salon des jeunes.
CIC :
22, rue Abdel-Khaleq Sarwat, centre-ville.
Tous les jours, jusqu’au 17 décembre, de 12h à 20h
PhotoCairo 5.
GALERIE TOWNHOUSE :
10, rue Nabrawi, centre-ville.
Tous les jours, jusqu’au 17 décembre, de 12h à 20h
PhotoCairo 5.
Jusqu’au 19 décembre, de 10h à 14h et de 18h à 21h, le jeudi de 18h à 21h (sauf le vendredi)
Liminal State, oeuvres de Kaya Behkalam, Jane Jin Kaisen, Soren Thilo Funder.
INSTITUT GOETHE :
5, rue Bostane, centre-ville.
Tél. : 575 98 77-574 82 61.
Tous les jours, jusqu’au 17 décembre, de 12h à 20h
PhotoCairo 5.
PALAIS ÉMIR TAZ :
27, rue Soweifiya, Khalifa.
Tél. : 2514 2581
De 9h30 à 14h (sauf les vendredi et samedi)
Exposition permanente de 60 peintures et objets d’art d’Ingie Efflatoun.
GALERIE MACHRABIYA :
8, rue Champollion, centre-ville.
Tél. : 2578 4494
Jusqu’au 13 décembre, de 10h à 21h (sauf le vendredi)
OEuvres de Hani Rached.
Du 16 au 30 décembre, de 10h à 21h (vernissage à 19h, sauf le vendredi)
OEuvres de Hicham Al-Zeini.
GALERIE PICASSO :
30, rue Hassan Assem, Zamalek.
Tél. : 2736 7544
Jusqu’au 12 décembre, de 10h 30 à 21h
Histoire d’un rêve, oeuvres de May Al-Nouri.
GALERIE SAFARKHAN :
6, rue Brésil, Zamalek.
Tél. : 2735 3314
Jusqu’au 29 décembre, de 10h à 14h et de 17h à 21h (sauf le dimanche)
OEuvres de Marwa Adel.
ZAMALEK :
11, rue Brésil, Zamalek.
Jusqu’au 31 décembre, de 10h à 21h (sauf le vendredi)
Peintures de Gamal Al-Séguini.
GALERIE MISR :
44, rue Ibn Zaki, bifurcation de la rue Hassan Sabri.
Tél. : 27350604
Jusqu’au 20 décembre, de 10h à 21h (sauf le vendredi)
Proletariat, oeuvres de Fathi Afifi.
CENTRE AL-GUEZIRA DES ARTS :
Rue Cheikh Al-Marsafi, Zamalek.
Jusqu’au 16 décembre, de 10h à 14h et de 17h à 21h (sauf le vendredi)
OEuvres de Gamal Meleika, Nagwa Al-Achri, Kamal Al-Fiqi, Ahmad Al-Jaafari.
STUDIO VIENNOISE :
7, rue Champollion, centre-ville.
Jusqu’au 14 décembre, de 11h à 20h
Exposition de photos et installation vidéo accompagnées d’ateliers, en contribution avec les curateurs Heba Farid et Paul Geday.
ATELIER DU CAIRE :
2, rue Karim Al-Dawla, centre-ville.
Jusqu’au 21 décembre, de 10h à 14h et de 18h à 21h (sauf le vendredi)
OEuvres de Mariam Wassef, Sahar Al-Naggar et Hammad Al-Mounchid.
CENTRE SAAD ZAGHLOUL :
Rue Saad Zaghloul, Mounira.
Jusqu’au 20 décembre, de 10h à 14h et de 18h à 21h (sauf le vendredi)
OEuvres de Manal Abdel-Aal, Ayman Abou-Doma.
SALLE ABAAD (MUSÉE ÉGYPTIEN D’ART MODERNE) :
Terrain de l’Opéra, Guézira.
Jusqu’au 19 décembre, de 10h à 14h et de 18h à 21h (sauf le vendredi)
L’Egypte et Chypre, tout au long de l’époque.
CENTRE MAHMOUD MOKHTAR :
Face à l’Opéra du Caire, Guézira.
Jusqu’au 31 décembre, de 10h à 14h et de 18h à 21h (sauf le vendredi)
OEuvres d’Achraf Al-Arini, Taher Abdel-Azim et Emad Rizk.

 

THÉÂTRE

CENTRE CULTUREL ITALIEN :
1, rue Al-Cheikh Al-Marsafi, centre-ville.
Les 12 et 13 décembre, à 19h
Festival Italie et Europe sur les planches du théâtre.
MAISON AL-SÉHEIMI :
Ruelle d’Al-Darb Al-Asfar, de la rue Al-Moezz.
Tél. : 2591 3391
Le 14 décembre, à 20h30
Guignols et ombres chinoises.
AL-BALLON :
Al-Agouza.
Tous les soirs, à 18h (relâche le mardi)
Al-Ayam.
AL-AYEM :
Manial, près du pont Al-Gaméa.
Tél. : 2368 4047
Grande Salle :
Tous les soirs, à 20h30 (relâche le mardi)
Toqous al-madina.
MÉTROPOLE :
Place de l'Opéra.
Tous les soirs, à 19h30 (sauf le mardi)
Badr al-badour wal bir al-masshour.
AL-GHAD :
Al-Agouza.
Tous les soirs, à 21h (relâche le mardi)
Al-Beit.
MIAMI :
Centre-ville.
Tél. :2574 5651
Tous les soirs, à 20h30 (relâche à 20h30)
Asfour tal min al-chobbak

MUSIQUE

WÉKALET AL-GHOURI :
3, rue Mohamad Abdou, Al-Azhar.
Le 13 décembre, à 21h
Troupe Al-Tannoura (derviches tourneurs).
MAISON AL-SÉHEIMI :
Ruelle d’Al-Darb Al-Asfar, de la rue Al-Moezz.
Tél. : 2591 3391
Le 12 décembre, à 19h30
Troupe du Nil des instruments populaires.
SAQIET AL-SAWI :
Fin rue 26 Juillet, Zamalek.
Tél. : 2736 8881
Le 12 décembre, à 20h
Troupe Sout Al-Charée.
Le 12 décembre, à 20h30
Chants soudanais avec Charhabil.
Le 13 décembre, à 20h30
Fusion avec Karim Hossam.
Le 14 décembre, à 20h
Troupe Yorka.
Le 15 décembre, à 19h
Chorale des enfants Ghénoua.
Le 18 décembre, à 20h
Quatuor à cordes d’Al-Saqia.
CENTRE MAKANE :
Rue Saad Zaghloul, Mounira.
Le 12 décembre, à 21h
Zar avec la troupe Mazaher.
AL MASTABA :
30 A, rue Balaqsa, Abdine.
Tél. 23926768
Le 13 décembre, à 20h
Chants soufis.
UNIVERSITÉ AMÉRICAINE DU CAIRE :
Nouveau Campus, Al-Tagammoe Al-Khames, Nouveau-Caire.
Le 13 décembre, à 15h
Concert de guitare.
Le 13 décembre, à 17h
Ensemble de la musique arabe.

CONFÉRENCES

IFE :
Rue Madrasset Al Hoqouq Al-Frinséya, Mounira.
Le 13 décembre, à 19h
Rencontre avec Josef Koudelka, photographe franco-tchèque qui présentera des photographies de ses trois séries : Invasion, Gitans et Chaos.
Le 17 décembre, à 19h
Rencontre avec Ghada Abdel-Aal.
CIC :
22, rue Abdel-Khaleq Sarwat, centre-ville.
Le 17 décembre, à 19h
On Apathy, par Malak Helmy.
UNIVERSITÉ AMÉRICAINE DU CAIRE :
Nouveau campus du Caire.
Room 1003 :
Le 12 décembre, à 13h
Social Media Translation, par Ed Bice.
Mary Cross Hall :
Le 12 décembre, à 15h
Pourquoi les missionnaires américains partent à l’extérieurl: Révolution et empire à Anglo Americain de réforme protestantisme, par Sam Haselby.
SAQIET AL-SAWI :
Fin rue 26 Juillet, Zamalek.
Tél. : 2736 8881
Le 13 décembre, à 20h30
L’Egypte après la révolution, par Alaa Al-Aswani.
Le 17 décembre, à 15h
Poésies d’Ahmad Abdel-Gawad.
Les événements artistiques et culturels du Caire peuvent faire l'objet d'annulation selon les circonstances du pays.

(Source: Al-Ahram Hebdo)

A la une
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Villard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.