A la Une

BUTANE - Nouvelle expérience pour l'approvisionnement domestique

La distribution de bonbonnes de butane dans les foyers, gérée par un système de bons a commencé dans le gouvernorat de Guiza, à l'ouest du Caire. Cette expérience devrait être ensuite généralisée au pays dans les prochains mois. Selon la presse locale, près de 230.000 familles bénéficieront de cette expérience. Chacune d'elles recevra une bonbonne au prix de 5  L.E l’unité. Chaque famille peut prétendre à une bonbonne et demie par mois, pour un foyer composé de trois personnes, alors que si la famille compte de quatre personnes ou plus, elle recevra deux bonbonnes par mois. Les bons de butane ont été distribués aux Egyptiens à travers des cartes d’approvisionnement et conformément à la taille de la famille. La mise en oeuvre de ce système vise à mettre un terme au marché noir notamment avec l’approche de la saison hivernale.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) dimanche 4 novembre 2012

 

Les coraux de mer Rouge font de la résistance

Maoz Fine et son équipe plongent dans les eaux azur de la mer Rouge pour étudier une variété exceptionnelle de coraux qui résistent au réchauffement climatique... au moins pour le moment.

QATAR – L’Egypte rompt ses liens

Depuis le lundi 5 juin, l’Egypte, tout comme l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, la Libye, le Yémen, les Maldives, l’Ile Maurice et le…
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine