A la Une

FRANCE - Gala de soutien aux femmes des révolutions arabes "menacées"

Un gala de soutien aux femmes qui ont porté les révolutions arabes et sont "menacées dans leurs droits" aura lieu à Paris le 18 juin, selon les organisateurs, le Fonds pour les femmes en Méditerranée (FFMed).

Inspiré d'une citation de l'écrivain Emma Goldman, "à quoi sert la révolution si je ne peux pas danser", ce gala vise à soutenir les associations de femmes qui en Egypte, en Tunisie ou au Maroc, "se battent pour l'égalité", alors qu'elles "se voient exclues du jeu politique et menacées dans leurs libertés individuelles", explique un communiqué du FFMed.

Des artistes comme Souad Massi et Eric Fernandez (flamenco arabo-andalou), Isabelle Druet (chant lyrique), Constance, Nadia Roz (humoristes), Lamia Safieddine (chorégraphie), etc.. se produiront sur la scène du théâtre Edouard VII.
Des dessins et oeuvres de blogueuses de Méditerranée seront présentés en marge du spectacle, dont les fonds seront reversés aux associations membres du FFMed qui soutient financièrement 47 projets dans 13 pays.

"Les révolutions arabes ont souligné l'importance des femmes dans l'espace public dont elles ont été exclues aussitôt après, alors qu'elles sont le garde-fou des démocraties", explique la journaliste et humoriste Souad Belhaddad, membre du FFMed, qui parle de "printemps fané". "Nous avons le devoir historique d'être à leurs côtés. Les femmes sont le dernier rempart face aux courants islamistes et anti-démocratiques", ajoute-t-elle.

Parmi les associations membres du FFMed, l'Harrasmap en Egypte, créée par quatre jeunes filles, est à l'origine d'une initiative contre le harcèlement sexuel, étendue au Brésil et en Inde: une cartographie en ligne et une application mobile permettant aux victimes d'alerter l'association par SMS et de recevoir soutien et conseils immédiats.

En Tunisie, "Engagement citoyen" a convaincu des hommes chefs d'entreprises d'ouvrir les portes de leurs sociétés afin d'inciter les femmes à voter et à s'engager dans la vie politique.

Au Maroc, la fondation Ytto organise chaque année des caravanes de femmes dans les zones rurales qui proposent des visites médicales et des initiations à la gestion financière. Ytto mène également une campagne assidue contre le mariage forcé des petites filles.

LPJ Le Caire avec AFP (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) jeudi 30 mai 2012

 
Une internationale

COUT DE LA VIE - Les pays les plus chers en 2017

Prix des courses, des transports, des services (électricité, eau...), des restaurants et des loyers... Quels sont les pays les plus chers où vivre en 2017 ? En étudiant l’indice des prix à la consommation dans les différents pays, MoveHub a réalisé la carte du monde du coût de la vie. Les résultats dans une infographie. Les Bermudes, la Suisse, Hong Kong, l'Islande et Singapour sont en tête, tandis que l'Egypte, l’Inde et le Pakistan sont les 3…
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
casablanca - Communauté

ANASS YAKINE - Métier Globe-trotteur

Le globe trotteur/ conférencier/ documentaliste/ Ambassadeur de Travel With A Mission, Anass YAKINES a accepté de répondre à quelques…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire