FRANCE - Gala de soutien aux femmes des révolutions arabes "menacées"

Un gala de soutien aux femmes qui ont porté les révolutions arabes et sont "menacées dans leurs droits" aura lieu à Paris le 18 juin, selon les organisateurs, le Fonds pour les femmes en Méditerranée (FFMed).

Inspiré d'une citation de l'écrivain Emma Goldman, "à quoi sert la révolution si je ne peux pas danser", ce gala vise à soutenir les associations de femmes qui en Egypte, en Tunisie ou au Maroc, "se battent pour l'égalité", alors qu'elles "se voient exclues du jeu politique et menacées dans leurs libertés individuelles", explique un communiqué du FFMed.

Des artistes comme Souad Massi et Eric Fernandez (flamenco arabo-andalou), Isabelle Druet (chant lyrique), Constance, Nadia Roz (humoristes), Lamia Safieddine (chorégraphie), etc.. se produiront sur la scène du théâtre Edouard VII.
Des dessins et oeuvres de blogueuses de Méditerranée seront présentés en marge du spectacle, dont les fonds seront reversés aux associations membres du FFMed qui soutient financièrement 47 projets dans 13 pays.

"Les révolutions arabes ont souligné l'importance des femmes dans l'espace public dont elles ont été exclues aussitôt après, alors qu'elles sont le garde-fou des démocraties", explique la journaliste et humoriste Souad Belhaddad, membre du FFMed, qui parle de "printemps fané". "Nous avons le devoir historique d'être à leurs côtés. Les femmes sont le dernier rempart face aux courants islamistes et anti-démocratiques", ajoute-t-elle.

Parmi les associations membres du FFMed, l'Harrasmap en Egypte, créée par quatre jeunes filles, est à l'origine d'une initiative contre le harcèlement sexuel, étendue au Brésil et en Inde: une cartographie en ligne et une application mobile permettant aux victimes d'alerter l'association par SMS et de recevoir soutien et conseils immédiats.

En Tunisie, "Engagement citoyen" a convaincu des hommes chefs d'entreprises d'ouvrir les portes de leurs sociétés afin d'inciter les femmes à voter et à s'engager dans la vie politique.

Au Maroc, la fondation Ytto organise chaque année des caravanes de femmes dans les zones rurales qui proposent des visites médicales et des initiations à la gestion financière. Ytto mène également une campagne assidue contre le mariage forcé des petites filles.

LPJ Le Caire avec AFP (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) jeudi 30 mai 2012

Le Caire

JEUX - Le Sudoku

Nous continuons chaque mardi, à vous proposer des grilles de Sudoku. Vous aurez 2 grilles de force 1 et 3 intercalées avec des grilles de force 2 et…

JEUX - Le Sudoku

A la vue (plaisante) du succès de cette nouvelle rubrique, nous continuons chaque mardi, à vous proposer des grilles de Sudoku. Vous aurez 2 grilles…
A la une

BILLET - Le Choc Culturel Inversé: le Tabou des Expatriés Français

Anne-Laure Fréant revient d'un séjour de cinq au Canada et d'un an en Nouvelle-Zélande. De retour en France, elle s'interroge: Oui, l’envie de quitter la France reste la première source de motivation des expatriés, surtout jeunes, mais malgré des situations professionnelles plutôt bonnes, les jeunes reviennent en France où les conditions économiques ne leur sont pas toujours favorables. Pourquoi ne jamais valoriser ce point quand on parle de…
France/Monde
Johannesbourg - Actualité Afrique du Sud

MANDELA - Mandela Day le 18 juillet

L’Afrique du Sud s’apprête à fêter le premier Mandela Day sans la présence du leader sud-africain décédé le 5 décembre dernier à l’âge de…
Expat
Expat - Emploi
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2014. La Commission Européenne a ouvert dans la foulée une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.