PARLEMENT EGYPTIEN – La fin des prénoms occidentaux ?

Le Parlement égyptien a discuté d’un projet de loi voulant interdire aux parents d’attribuer des prénoms occidentaux à leurs enfants.

Afin de dissuader les Egyptiens, le texte prévoit des peines pour les parents qui n’obéissent pas ; une amende de 55 à 270 dollars  (50 à 240 euros) ou 6 mois de prison.

C’est le député Bedier Abdel Aziz qui est à l’origine de ce débat, estimant que l’Egypte devait conserver son héritage : « Utiliser ce genre de prénoms occidentaux et abandonner les prénoms arabes mènera à un changement radical et non désiré dans notre société et notre culture. Nos enfants ne seront plus connectés à leur véritable identité ».

Ce projet de loi suscite de nombreux débats au sein de la population égyptienne.

 

 AK (lepetitjournal.com./le-caire) vendredi 16 juin 2017

 
Le Caire

QATAR – L’Egypte rompt ses liens

Depuis le lundi 5 juin, l’Egypte, tout comme l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, la Libye, le Yémen, les Maldives, l’Ile Maurice et le…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine