FEMMES D'AVENIR EN MEDITERRANEE - Appel à candidatures

 

  FAM (« Femmes d’avenir en Méditerranée ») est un programme unique élaboré par Sciences Po Paris, à l’attention de jeunes femmes issues de la rive sud de la Méditerranée. Cette formation, soutenue par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international et le Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et labélisée par l’Union pour la Méditerranée, vise à accompagner ces femmes dans leur parcours professionnel, favoriser la diffusion des principes de l’égalité entre les hommes et les femmes, et à développer un réseau euro-méditerranéen sur cette thématique. 

Chaque année, 22 femmes, sélectionnées sur la base de leur parcours et de leur volonté de promouvoir l’égalité entre les sexes dans leur domaine, participeront à cette formation qui se déroulera entre Paris et Bruxelles.

La troisième édition, qui se tiendra du 9 au 19 mai 2017, accueillera ainsi des femmes aux profils différents, issues de la société civile, du monde politique, de l’entreprise, de la culture ou du secteur public.

Pendant les 2 semaines de cette formation intense, elles bénéficieront de l’excellence académique de Sciences Po, via son Programme de Recherche et d'Enseignement des SAvoirs sur le GEnre – PRESAGE –, elles rencontreront des personnalités d’horizons divers (monde académique, politique, médiatique, artistique…) et elles connaitront le fonctionnement de l’Union européenne.

Les prochaines éditions s’inscriront dans le même esprit avec pour objectif de constituer au fur et à mesure un réseau dynamique entre l’Europe et les pays de la rive sud de la Méditerranée sur cette thématique de l’égalité des sexes.

Le but de cette formation est de participer au renforcement des capacités de jeunes femmes impliquées dans la promotion de l’égalité Femme-Homme au sein de leur société.


CRITERES ET MODALITES DE SELECTION
 

  1. Etre âgée de 25 à 35 ans ;
  2. Etre ressortissantes de l’un des pays suivants : - Turquie, Maroc, Tunisie, Algérie, Libye, Egypte, Jordanie, Liban, Syrie, Palestine.
  3. Etre actrice du changement, ce qui peut impliquer :
    - Se distinguer par son activité entrepreneuriale (jeunes directrices d’entreprises, managers, fondatrices de startup, plateformes d’affaires, e-commerce, etc.) ;
    - Participer au changement dans l’espace public et/ou dans le secteur de la politique (être élue locale ou nationale, membre d’un gouvernement, haute fonctionnaire,  membre d’un parti politique ou d’un syndicat…) ;
    - Etre impliquée dans des activités associatives et/ou sociales (ONG, association, groupe d’influence) ;
  4. Témoigner d’un intérêt réel  pour les questions de genre et participer à la promotion de l’égalité Femme-Homme ;
  5. S’engager à retourner dans son pays d’origine et apporter ses compétences et son talent au service de sa communauté en matière d’égalité Femme-Homme ;
  6. Disposer d’un relationnel aisé ; faire preuve de créativité, d’innovation et d’esprit de recherche 
  7. Etre francophone (connaissance de travail de l’anglais est un plus).

 

Un jury sélectionnera les lauréates parmi les candidates.

Il sera présidé par la marraine de chaque promotion et sera constitué de personnalités visibles pour leur engagement en matière d’égalité et des droits femmes et issues de l’espace euro-méditerranéen.

Le MAEDI, le ministère des Droits des femmes ainsi que l’UPM participeront également à ce jury.

Les postes diplomatiques, les Instituts Français, les Agences onusiennes et les Universités partenaires contribueront à la pré-sélection des candidates en lien avec l’équipe de Sciences Po.

 

PRISE EN CHARGE DES PARTICIPANTES

 

Les frais ci-après seront pris en charge par les organisateurs de la formation :

▪      Billets d’avion aller-retour pour 1 personne ;

▪      Hébergement et transport à Paris ;

▪      Documentation liée à la formation ;

▪      Déplacement, repas et hébergement à Bruxelles ou Strasbourg ;

 

MODALITES DE SOUMISSION DES CANDIDATURES

Les personnes qui désirent participer à la formation doivent envoyer un email à l’adresse suivante femmes.mediterranee@sciencespo.fr en joignant :

▪      CV maximum 2 pages (uniquement PDF) ;

▪      UNE LETTRE DE MOTIVATION de 2 pages maximum indiquant le bénéfice qu’elles pourraient tirer de cette formation et la manière dont elles pourront mettre en pratique les acquis après la formation (uniquement PDF) ;

▪      DEUX LETTRES DE RECOMMANDATION de deux organismes différents (uniquement PDF) ;

Le titre de l’email doit être « CANDIDATURE FAM 2017 ». Toutes les candidatures doivent être envoyées en format PDF.

Toute candidature incomplète ou ne respectant pas les règles énoncées ci-dessus ne sera pas prise en compte. Pour obtenir des informations supplémentaires, veuillez écrire à femmes.mediterranee@sciencespo.fr.

Vous pouvez aussi consulter le site blogs.sciences-po.fr/womed ou le compte twitter @WoMedScPo.

 

 
Le Caire

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés d'Egypte

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, en Egypte, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des centaines de kilomètres !

QATAR – L’Egypte rompt ses liens

Depuis le lundi 5 juin, l’Egypte, tout comme l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, la Libye, le Yémen, les Maldives, l’Ile Maurice et le…
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine