PROJETS DE LOIS - Les incohérences se succèdent

Depuis l’élection du président Morsi, les Egyptiens comme les expatriés observent avec circonspection les changements sociopolitiques dans le pays, et notamment certaines tentatives de légiférer sur des sujets jugés abracadabrants.

Mohamed Morsi envisage de transformer la vie des noctambules, mais pas seulement. Voilà maintenant un mois que l’on parle d’un projet qui voudrait obliger les magasins et restaurants à fermer bien plus tôt le soir, que les critiques et railleries fusent de toutes parts.

"Vingt-deux heures tapantes pour les magasins et minuit pour les restaurants. Cela nous rappelle le couvre-feu de la sacro-sainte révolution", ironise Marianne, une enseignante de français du quartier de Mohandessine.

"Le gouvernement a presque oublié qu’il y a un an et demi, on descendait en plein couvre-feu dans les rues du Caire et d’Alexandrie simplement pour voir à quoi cela ressemblait. Je parie que si on risque de valider ce projet, le gouvernement aura affaire à un nouveau phénomène : celui des marchands ambulants nocturnes", ironise Rami, un jeune marchand de journaux.

Certainement, ne pas pouvoir faire ses courses le soir n’est pas un drame pour un occidental en terre d’Orient. Toutefois, la quasi-totalité des Egyptiens voient mal comment ils s’adapteront à cette décision qui serait loin d’être compatible avec le mode de vie cairote, alexandrin, ou celui des grandes villes du pays en général.

"Les propos du ministre égyptien du Développement local Ahmed Zaki semblent, à mon sens, incohérents. Que voudrait-il dire par le fait que nous allons, ainsi, marcher sur les pas des pays développés ? Si mes souvenirs sont bons, ces derniers en sont arrivés à leur niveau socio-économique à force de travailler de jour comme de nuit", s’insurge Mirella, une mordue des médias sociaux.

Et de poursuivre, non sans étonnement : "Et dire que les autorités ont justifié ce projet par la nécessité de réaliser des économies d’énergie !".

En effet, les autorités égyptiennes avancent que ce projet de loi permettrait de réaliser une économie de 750 millions d’euros par an. Une promesse qui laisse songeur…

Bête noire des étrangères
Quoi qu’il en soit, la bête noire des étrangers et plus précisément des étrangères reste le harcèlement sexuel. Cette année encore, des dizaines de cas de harcèlement de personnes ont été essentiellement recensés au niveau de la capitale du pays. De quoi prendre toutes ses précautions face à ces abus.

Dernièrement, la jeune réalisatrice égyptienne Neveen Shalaby s’est penchée sur l’absence de lois qui protègent la femme dans les lieux publics, dans le cadre d’un film documentaire tourné en immersion dans les rues cairotes.

A un moment du tournage, la jeune femme et son amie qui l’accompagnait se sont senties poursuivies pour un dandy d’un certain âge, conduisant une luxueuse voiture. Il a insisté à leur parler et accepté d’être filmé.

Aujourd’hui, le documentaire a été diffusé, montrant cette scène précise. Le plus intriguant dans cette histoire, c’est que l’homme en question menace la réalisatrice de la poursuivre en justice au cas où elle ne retirerait pas la scène montrant son harcèlement flagrant car "il tient à son épouse et à ses enfants", dit-il.

En Egypte, le phénomène du harcèlement est d’autant plus déplaisant que la première proposition de loi contre le fléau date, à peine, de juin dernier. Certainement, un tohu-bohu médiatique et associatif l’a précédé en 2010 mais a vite fait chou blanc et subi le piètre sort d’être jeté aux oubliettes. Et pourtant, l’actuelle proposition ne compte pas faire de cadeaux aux filles habillées en tenues légères.

"Parfois, c’est la femme qui provoque l’homme à cause de son habit indécent",
est une accusation qui fuse chez les plus conservateurs au pouvoir, dès que la question est soulevée dans ce pays du monde.

Houda Belabd (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) mardi 20 novembre 2012 (réédition)

Le Caire

TFTZ - L’Egypte en passe d’adhérer à un traité de libre-échange interafricain

Si le traité satisfait les représentants des 26 pays africains présents à Charm el-Cheikh, une nouvelle zone de libre-échange verra le jour ce mercredi 10 juin sur le continent africain. Réunis depuis dimanche dans la station balnéaire du nord de la Mer Rouge, les hauts fonctionnaires des pays signataires tracent les contours d’une union économique en devenir qui s’étendra du Caire jusqu’au Cap. 
Une internationale

ALEXANDRE JARDIN - "La France n’a jamais été inventée par des trouillards mais par des fous furieux"

Le grand public connaît Alexandre Jardin le romancier – "Bille en tête" en 1986, "Le Zèbre" en 1988 – et Alexandre Jardin le réalisateur – "Fanfan" en 1993, "Oui" en 1996. Depuis quelques semaines, il a vu débouler sur la toile et dans les médias le Alexandre Jardin mobilisateur et créateur d’initiatives pour relancer son pays, avec notamment son association Bleu Blanc Zèbre. À l’occasion de la sortie de son livre "Laissez-nous faire ! On a déjà…
Actu internationale
En direct d'Afrique/Moyen-Orient
Tunis - Actualité

TERRORISME - Attentat mortel à Sousse

Un attentat a fait 37 morts à l'hôtel Marhaba à Port El Kantaoui et autant de blessés ce vendredi 26 juin. L'auteur a été abattu et son…
Expat
Expat - Emploi

MALAISE D'UNE EXPAT - "Et moi dans tout ça?"

Rentrée 2005: Anne rencontre John à la cafétéria de La Sorbonne. Le coup de foudre est immédiat. Et réciproque. Elle étudie la sémantique. Il finit son doctorat en communication grâce à un programme d’échange entre la célèbre université parisienne et Columbia University à New York, dont il est originaire. Hiver 2012: Une limousine rutilante se gare en face d’un immeuble bourgeois de l’Upper West Side de New York. Anne et ses deux fils viennent rejoindre John, embauché deux mois plus tôt comme directeur du marketing d’une agence de publicité sur Madison Avenue.

PORTRAIT D’EXPAT - Arrivés avec 5 valises et quelques économies

Il en faut du culot pour tout plaquer et partir à l'étranger. C'est pourtant ce qu'on fait Line et Samuel, la bonne trentaine et deux enfants. Un jour ils sont venus s’installer à Saigon, se donnant deux ans pour trouver leur projet de vie ou rentrer. Aujourd’hui, ne leur parlez plus de retourner vivre en France !
Expat - Politique

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat

FRANCOIS HOLLANDE – Sa visite au Pavillon de la France sur Expo 2015

Dimanche 21 juin, François Hollande s’est rendu sur le site d’Expo 2015 pour l’inauguration officielle du Pavillon de la France et la signature avec Matteo Renzi de la Charte de Milan sur le droit à l’alimentation. Un déplacement initialement placé sous le signe de l’environnement à 150 jours de la COP 21 et de la candidature de Paris à l’Exposition universelle de 2025. Mais les relations entre la France et l’Italie ont davantage porté sur la question des migrants, au coeur des relations bilatérales du moment.
Magazine