A la Une

PROJETS DE LOIS - Les incohérences se succèdent

Depuis l’élection du président Morsi, les Egyptiens comme les expatriés observent avec circonspection les changements sociopolitiques dans le pays, et notamment certaines tentatives de légiférer sur des sujets jugés abracadabrants.

Mohamed Morsi envisage de transformer la vie des noctambules, mais pas seulement. Voilà maintenant un mois que l’on parle d’un projet qui voudrait obliger les magasins et restaurants à fermer bien plus tôt le soir, que les critiques et railleries fusent de toutes parts.

"Vingt-deux heures tapantes pour les magasins et minuit pour les restaurants. Cela nous rappelle le couvre-feu de la sacro-sainte révolution", ironise Marianne, une enseignante de français du quartier de Mohandessine.

"Le gouvernement a presque oublié qu’il y a un an et demi, on descendait en plein couvre-feu dans les rues du Caire et d’Alexandrie simplement pour voir à quoi cela ressemblait. Je parie que si on risque de valider ce projet, le gouvernement aura affaire à un nouveau phénomène : celui des marchands ambulants nocturnes", ironise Rami, un jeune marchand de journaux.

Certainement, ne pas pouvoir faire ses courses le soir n’est pas un drame pour un occidental en terre d’Orient. Toutefois, la quasi-totalité des Egyptiens voient mal comment ils s’adapteront à cette décision qui serait loin d’être compatible avec le mode de vie cairote, alexandrin, ou celui des grandes villes du pays en général.

"Les propos du ministre égyptien du Développement local Ahmed Zaki semblent, à mon sens, incohérents. Que voudrait-il dire par le fait que nous allons, ainsi, marcher sur les pas des pays développés ? Si mes souvenirs sont bons, ces derniers en sont arrivés à leur niveau socio-économique à force de travailler de jour comme de nuit", s’insurge Mirella, une mordue des médias sociaux.

Et de poursuivre, non sans étonnement : "Et dire que les autorités ont justifié ce projet par la nécessité de réaliser des économies d’énergie !".

En effet, les autorités égyptiennes avancent que ce projet de loi permettrait de réaliser une économie de 750 millions d’euros par an. Une promesse qui laisse songeur…

Bête noire des étrangères
Quoi qu’il en soit, la bête noire des étrangers et plus précisément des étrangères reste le harcèlement sexuel. Cette année encore, des dizaines de cas de harcèlement de personnes ont été essentiellement recensés au niveau de la capitale du pays. De quoi prendre toutes ses précautions face à ces abus.

Dernièrement, la jeune réalisatrice égyptienne Neveen Shalaby s’est penchée sur l’absence de lois qui protègent la femme dans les lieux publics, dans le cadre d’un film documentaire tourné en immersion dans les rues cairotes.

A un moment du tournage, la jeune femme et son amie qui l’accompagnait se sont senties poursuivies pour un dandy d’un certain âge, conduisant une luxueuse voiture. Il a insisté à leur parler et accepté d’être filmé.

Aujourd’hui, le documentaire a été diffusé, montrant cette scène précise. Le plus intriguant dans cette histoire, c’est que l’homme en question menace la réalisatrice de la poursuivre en justice au cas où elle ne retirerait pas la scène montrant son harcèlement flagrant car "il tient à son épouse et à ses enfants", dit-il.

En Egypte, le phénomène du harcèlement est d’autant plus déplaisant que la première proposition de loi contre le fléau date, à peine, de juin dernier. Certainement, un tohu-bohu médiatique et associatif l’a précédé en 2010 mais a vite fait chou blanc et subi le piètre sort d’être jeté aux oubliettes. Et pourtant, l’actuelle proposition ne compte pas faire de cadeaux aux filles habillées en tenues légères.

"Parfois, c’est la femme qui provoque l’homme à cause de son habit indécent",
est une accusation qui fuse chez les plus conservateurs au pouvoir, dès que la question est soulevée dans ce pays du monde.

Houda Belabd (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) mardi 20 novembre 2012 (réédition)

 

Le pape attendu en avocat de la tolérance vendredi au Caire

Le pape François entame vendredi un voyage au Caire dans un climat dramatique pour la plus grande communauté chrétienne du Moyen-Orient, cible d'attaques jihadistes, l'occasion pour cet avocat de la paix de prôner la tolérance au côté du grand imam sunnite d'Al-Azhar.
Une internationale

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5%…
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Tel Aviv - Société

PESSAH - Que signifie cette fête ?

Pessah est l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme prescrites par la Bible hébraïque (Torah), au cours de laquelle on célèbre…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5% des voix à l’étranger, loin derrière Mélenchon et ses 15.8%. 

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine