A la Une

DOCUMENTAIRE - "Les juifs d’Egypte", une œuvre anti-rumeurs

Plus rien n’est pareil pour le réalisateur égyptien Amir Ramsès, ancien assistant de Youssef Chahine. Il est aujourd’hui au cœur d’un tohu-bohu médiatique sans précédent. Entretien à cœur ouvert alors que son film sort au Caire en mars

LePetitJournal.com/Le Caire : Comment peut-on parler de judaïsme en Egypte aujourd’hui sans être soupçonné d’emblée d’avoir trop de complaisance avec Israël ?
Amir Ramsès :
En fait, c'est exactement pour me battre contre ce concept que je viens de réaliser ce film; pour différencier entre le judaïsme en tant que religion et le sionisme en tant que mouvement politique. Laquelle différence devrait être assez claire mais semble être perdue en Egypte maintenant. De même, il ne faut pas oublier qu’il existe de grands mouvements antisionistes et anti-Israël au sein même des communautés juives de part le monde.

La question n'est pas pourquoi s'intéresserait-on à l'histoire des juifs d'Egypte, mais plutôt pourquoi pas ? Autrement dit, qu'est-ce qui fait que ces citoyens égyptiens de confession judaïque ne soient pas fortement présents dans les livres d'histoire ?
D’une certaine manière, les juifs d'Egypte ont été expatriés de chez eux quand le pays était sous un régime militaire et policier. Ce genre de régimes a tendance à remodeler les faits historiques en les décrivant au gré de ses propres objectifs et idéologies et ce, dans le but de glorifier les actes du régime. C’est exactement ce qu’on faisait jadis, au nom de la censure, au lendemain de la chute du roi Farouk. Son image a été fortement déformée dans les films. Tout cela pour dire que les juifs d’Egypte ont subit le même sort.

Ce documentaire fait parler de lui bien au-delà des frontières égyptiennes. Cependant, quel est le but escompté par son message général ?
Je  crois que le film serait moins intéressant pour un public non égyptien. Le film dresse essentiellement le portrait d’une Egypte cosmopolite, tolérante, etc. Une Egypte qui ne se basait pas sur les tendances politiques ou appartenances confessionnelles pour juger l’autre. Chose qui doit être clarifiée aux Egyptiens d’aujourd’hui…

Avez-vous eu des difficultés lors de la réalisation de ce projet cinématographique? Si oui, lesquelles ?
J’ai eu une petite dose de difficultés. Mais la chose la plus difficile a été de trouver des juifs qui vivent en Egypte et de les convaincre de parler et de me faire confiance. J’ai également été confronté au défi de trouver des juifs égyptiens installés en France, lors de mes recherches là-bas.

Avez-vous reçu des échos au sujet de ce documentaire en provenance des juifs du monde ?
J’ai reçu pas mal d’emails de juifs égyptiens des quatre coins du monde qui veulent voir le film qui leur a provoqué une très forte nostalgie pour leur pays d’origine. Ceux-ci vivent aujourd’hui en France, Angleterre, Canada, Etats-Unis …

Où en êtes-vous avec la diffusion de ce film documentaire dans d'autres pays du globe ?
Aujourd’hui, je suis en négociations avec des diffuseurs étrangers essentiellement basés en France et en Angleterre.

Propos recueillis par Houda Belabd (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) Mercredi 27 février 2012 (réédition)

 

ICONES EGYPTIENNES - 5 artistes à connaître

Lepetitjournal.com/le-caire revient sur les icônes égyptiennes les plus populaires en Egypte et dans le monde entier, comme la chanteuse Oum Kalsoum, ou Dalida et la danseuse orientale Tahia Carioca. 
Une internationale

CHEMINS D’AILLEURS – Un parcours de vie à l’écoute du monde

Née au Maroc, Sandrine Beillard, longtemps professeur au Lycée Français International de Hong Kong, est un véritable globe-trotteur. Des rivages de Namibie aux marchés d’Asie, du bush australien au Pakistan, elle a vécu mille aventures et fait de magnifiques rencontres. Elle les relate dans un livre, illustré par de nombreuses photos, hymne à la beauté d’un monde parfois déjà révolu, et au respect de soi et desautres.
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
casablanca - Communauté

COP 22 - Ecolobike

En cette période de COP22, tout le Maroc vit aux rythmes de cet évènement à but écologique. Des projets en tout genre sont présentés et…
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE – L’aventure VivaLing continue en Chine

VivaLing, première académie de langue en ligne, se développe tous azimuts : ouverture en Chine, lancement de la première certification professionnelle pour l’enseignement des langues en ligne, une 5e langue - l’allemand - qui complète l’offre de l’anglais, du chinois, du français et de l’espagnol… Ce dynamisme est fondé sur une conviction : apprendre une langue à un enfant, "c’est créer des ponts entre les adultes de demain"

COACHING - L’impact de l’expatriation sur la confiance en soi

Les gens vous perçoivent-ils comme quelqu’un de sûr de vous ? Comme une personne qui a réussi dans la vie et qui accompli beaucoup de choses ? Ils n’ont pas tout à fait tord, vous vous êtes tout de même expatrié, adapté à une nouvelle culture, un nouvel environnement et peut-être même avez-vous appris un nouveau langage ?
Expat - Politique

« 2017, la fin des tabous » – Discussion entre grands patrons et candidats à l’élection présidentielle

La 3ème édition du Sommet de l’économie de Challenges, titrée « 2017, la fin des tabous » réunissait des chefs d’entreprises françaises et des candidats à l’élection présidentielle pour aborder les mesures à prendre pour « redonner confiance à la France ». Mondialisation, énergies renouvelables, start-ups, formation professionnelle, directive travail détaché… Les décideurs ont confronté leurs idées, un exercice intéressant en cette période pré-électorale.

PARTI SOCIALISTE – Le Projet 2017 pour les Français de l’étranger

La fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste présente son Projet 2017 en vue des élections législatives. Véritable « boite à outil » pour les candidats – 5 sont connus à ce jour – ce document fait le bilan de l’action gouvernementale en faveur des Français de l’étranger et formule des propositions dans de nombreux domaines, avec "un impératif, celui du réalisme".
Magazine