FEUILLETON - "La quatrième épouse" crée la controverse

 

Prôner les avantages de la polygamie. Tel est le message subconscient de la série ramadanesque "La quatrième épouse". Son scénario met en scène un dandy à la fois pieux, espiègle, riche, affectif et surtout, juste et galant avec toutes ses femmes ! Seulement voilà, celui-ci semble avoir du mal à trouver la bonne… quatrième épouse!

"La nouvelle série de Magdi El-Hawari n’est qu’une pâle copie d’Al-Haj Mitwalli, cette ancienne série télévisée à succès, qui incitait, il y a une dizaine d’années, à la polygamie. Toutefois, si la première a réussi à bien passer son message lors du début de la dernière décennie, la deuxième ne pourra que renforcer davantage cette pensée digne du moyen âge" constate Ashraf Nehad, journaliste égyptien et critique de cinéma.

Et d’ajouter: "Cependant, le message véhiculée par ‘’La quatrième épouse’’ est peut-être plus perçant. Le héros, séduit par ses trois premières épouses, multiplie les idylles dangereuses en convolant en justes noces avec une quatrième épouse qu’il ne tarde pas à répudier et à remplacer à volonté".

Toutefois, ce n’est pas la trame de ladite série qui lui a valu tant d’admonestations. A en croire la conjoncture actuelle, le triomphe des islamistes ne serait pas de bon augure pour les femmes qui ne veulent pas partager leur deuxième moitié. Le héros en compagnie de l'une de ses épouses (DR)

Renouer avec les vieux rites
Effectivement, la future constitution du pays -qui ne tardera pas à renaître de ses cendres- pourrait bien exhorter les citoyens égyptiens à renouer avec les vieux rites islamiques, dont la polygamie, qui est vivement controversée de nos jours. C’est du moins ce que pronostiquent certaines émissions égyptiennes de Talk show ces derniers temps.

Néanmoins, comme le pense cette jeune médecin de 32 ans: "Au lieu de faire dans le politiquement correct, cette série ne ferait qu’enfoncer le couteau dans la plaie en faisant l’apologie de la bête noire féminine du moment".

Cependant, il y en a qui ont été littéralement charmées par le beau gandin de la série. Lamia, journaliste marocaine, avoue sans complexe qu’elle accepterait de se marier avec un polygame, à condition qu’il soit aussi pieux et aussi beau que le "super-musulman" de la "Quatrième épouse"

Dorra est pourtant contre la polygamie (DR)Charisme de musulman

"La polygamie empêche le musulman de tomber dans la fornication et lui donne une idée de la vie éternelle qui l’attend au paradis". Cette phrase qui revient comme une ritournelle dans la série est de Fawwaz, le héros.

Tant qu’il y croit dur comme fer, il en profite pour épouser plus qu’une quatrième épouse et la répudier sans aucun soupir. Ceci se reproduit à chaque fois qu’il rencontre une femme qui lui plaît. Quoi qu’il en soit, son charisme de musulman à la fois pieux et ouvert fait de lui le Dom Juan que les femmes s’arrachent.

Bien qu’elle ait accepté d’incarner le rôle d’une épouse d’un homme à femmes dans cette série, la comédienne Dorra a récemment déclaré à la presse égyptienne qu’elle est contre la polygamie. De même, elle a ajouté qu’elle a accepté d’y  jouer un rôle secondaire à la demande du héros de la série controversé car il est l’un de ses amis intimes…

Houda Belabd (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) jeudi 9 août 2012

Le Caire

JEUX - Le Sudoku

Nous continuons chaque mardi, à vous proposer des grilles de Sudoku. Vous aurez 2 grilles de force 1 et 3 intercalées avec des grilles de force 2 et…

JEUX - Le Sudoku

A la vue (plaisante) du succès de cette nouvelle rubrique, nous continuons chaque mardi, à vous proposer des grilles de Sudoku. Vous aurez 2 grilles…

JEUX - Le Sudoku

A la vue (plaisante) du succès de cette nouvelle rubrique, nous continuons chaque mardi, à vous proposer des grilles de Sudoku. Vous aurez 2 grilles…
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMITT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmitt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct d'Afrique/Moyent-Orient
Johannesbourg - Actualité Afrique du Sud

SPORT - Le sport Sud-Africain endeuillé

Dure fin de semaine pour les sportifs Sud-Africains. Après le dénouement de l’affaire Pistorius qui a vu le coureur handisport condamné à…
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.