FEUILLETON - "La quatrième épouse" crée la controverse

 

Prôner les avantages de la polygamie. Tel est le message subconscient de la série ramadanesque "La quatrième épouse". Son scénario met en scène un dandy à la fois pieux, espiègle, riche, affectif et surtout, juste et galant avec toutes ses femmes ! Seulement voilà, celui-ci semble avoir du mal à trouver la bonne… quatrième épouse!

"La nouvelle série de Magdi El-Hawari n’est qu’une pâle copie d’Al-Haj Mitwalli, cette ancienne série télévisée à succès, qui incitait, il y a une dizaine d’années, à la polygamie. Toutefois, si la première a réussi à bien passer son message lors du début de la dernière décennie, la deuxième ne pourra que renforcer davantage cette pensée digne du moyen âge" constate Ashraf Nehad, journaliste égyptien et critique de cinéma.

Et d’ajouter: "Cependant, le message véhiculée par ‘’La quatrième épouse’’ est peut-être plus perçant. Le héros, séduit par ses trois premières épouses, multiplie les idylles dangereuses en convolant en justes noces avec une quatrième épouse qu’il ne tarde pas à répudier et à remplacer à volonté".

Toutefois, ce n’est pas la trame de ladite série qui lui a valu tant d’admonestations. A en croire la conjoncture actuelle, le triomphe des islamistes ne serait pas de bon augure pour les femmes qui ne veulent pas partager leur deuxième moitié. Le héros en compagnie de l'une de ses épouses (DR)

Renouer avec les vieux rites
Effectivement, la future constitution du pays -qui ne tardera pas à renaître de ses cendres- pourrait bien exhorter les citoyens égyptiens à renouer avec les vieux rites islamiques, dont la polygamie, qui est vivement controversée de nos jours. C’est du moins ce que pronostiquent certaines émissions égyptiennes de Talk show ces derniers temps.

Néanmoins, comme le pense cette jeune médecin de 32 ans: "Au lieu de faire dans le politiquement correct, cette série ne ferait qu’enfoncer le couteau dans la plaie en faisant l’apologie de la bête noire féminine du moment".

Cependant, il y en a qui ont été littéralement charmées par le beau gandin de la série. Lamia, journaliste marocaine, avoue sans complexe qu’elle accepterait de se marier avec un polygame, à condition qu’il soit aussi pieux et aussi beau que le "super-musulman" de la "Quatrième épouse"

Dorra est pourtant contre la polygamie (DR)Charisme de musulman

"La polygamie empêche le musulman de tomber dans la fornication et lui donne une idée de la vie éternelle qui l’attend au paradis". Cette phrase qui revient comme une ritournelle dans la série est de Fawwaz, le héros.

Tant qu’il y croit dur comme fer, il en profite pour épouser plus qu’une quatrième épouse et la répudier sans aucun soupir. Ceci se reproduit à chaque fois qu’il rencontre une femme qui lui plaît. Quoi qu’il en soit, son charisme de musulman à la fois pieux et ouvert fait de lui le Dom Juan que les femmes s’arrachent.

Bien qu’elle ait accepté d’incarner le rôle d’une épouse d’un homme à femmes dans cette série, la comédienne Dorra a récemment déclaré à la presse égyptienne qu’elle est contre la polygamie. De même, elle a ajouté qu’elle a accepté d’y  jouer un rôle secondaire à la demande du héros de la série controversé car il est l’un de ses amis intimes…

Houda Belabd (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) jeudi 9 août 2012

Le Caire

TFTZ - L’Egypte en passe d’adhérer à un traité de libre-échange interafricain

Si le traité satisfait les représentants des 26 pays africains présents à Charm el-Cheikh, une nouvelle zone de libre-échange verra le jour ce mercredi 10 juin sur le continent africain. Réunis depuis dimanche dans la station balnéaire du nord de la Mer Rouge, les hauts fonctionnaires des pays signataires tracent les contours d’une union économique en devenir qui s’étendra du Caire jusqu’au Cap. 
Une internationale

FRENCH WINK - Les créateurs français ont une vitrine aux Etats-Unis

Emilie Chassagne et Claire Obry sont deux Francaises expatriées à New York qui ont mis à profit leurs expériences professionnelles pour créer leur start-up. Après leur webzine dédié à la promotion de la création française aux Etats-Unis, elles lancent à présent une boutique en ligne
Actu internationale
En direct d'Afrique/Moyen-Orient
Tunis - Actualité

TERRORISME - Attentat mortel à Sousse

Un attentat a fait 37 morts à l'hôtel Marhaba à Port El Kantaoui et autant de blessés ce vendredi 26 juin. L'auteur a été abattu et son…
Expat
Expat - Emploi

FRENCH WINK - Les créateurs français ont une vitrine aux Etats-Unis

Emilie Chassagne et Claire Obry sont deux Francaises expatriées à New York qui ont mis à profit leurs expériences professionnelles pour créer leur start-up. Après leur webzine dédié à la promotion de la création française aux Etats-Unis, elles lancent à présent une boutique en ligne

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent "oui"

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine