A la Une

RAMADAN - Instants d'une rupture

 

19 heures au Caire. Le silence. Enfin presque le silence : seulement le bruit de toute une ville qui rompt le jeûne au même instant. Une tranquilité remarquable comparé au reste de l'année

D'habitude c'est le trafic, ininterrompu, la circulation cairote, qui se fait au klaxon, et une multitude de bruits du quotidien, qui font que le Caire n'est pas une ville paisible. Les vendeurs ambulants, qui essaient d'attirer les clients, les voisins qui s'interpellent, ou les chauffeurs de taxis qui rappellent leur présence, toujours au klaxon..

Pendant le ramadan, tout change. "Déjà, le rythme de la journée est différent" explique Sami, épicier. Pas trop de différences le matin, mais l'après-midi, la fatigue du jeûne se fait sentir et "la ville tourne au ralenti". Puis dès 17h, les bruits de la circulation repartent crescendo. En cause : tous les employés de bureau, les travailleurs en général, qui veulent être chez eux pour la rupture du jeûne. A 18h30, c'est une tornade de scooters, de voitures, et autres taxis, mais aussi de charrettes et de vélos, qui se croisent en zigzaguant dans les rues de la ville.

Dans la journée, au Caire (Photo: JG)

 

Derniers achats

Pas le calme avant la tempête, mais l'inverse. Sami est débordé : les Cairotes rentrés du travail viennent faire les derniers achats pour le repas du soir. Il manque quelques dattes à l'un, un autre est envoyé par sa femme chercher quelques abricots confits, une des douceurs du mois de ramadan. D'autres encore prennent d'assaut les vendeurs ambulants de jus de fruits, secondés par des enfants pendant cette demie-heure fatidique, qui distribuent aux clients des pochettes pré-remplies de jus de raisin, de caroube ou de noix de coco.

L'appel à la prière du maghreb (coucher du soleil) commence. Euphorie parmi les retardataires. Tous les autres sont déjà attablés, prêts à rompre le jeûne quotidien. À la fin de celui-ci, quelques secondes de flottement, et c'est le silence. Plus une voiture ne circule dans les rues. Plus une parole, pendant ces premiers instants où chacun calme sa soif et sa faim. Dans le métro, certains mangent une datte, que des enfants viennent de distribuer, pendant que d'autres sortent un sac de jus de fruit de leur sac, et le vident d'un trait.

Quelques instant avant la rupture du jeûne, avec quelques retardataires qui pressent le pas (Photo: JG)

 

Brouhaha léger

Après ce premier instant, les rires et les conversations reprennent doucement. Un brouhaha léger par rapport au reste de la journée. Un calme retrouvé que beaucoup, parmi les français du Caire apprécient. C'est le cas de Marie qui vante ce moment. "Le ramadan est vraiment reposant : moins de monde et de vrais instants de calme". Certains compatriotes sont partis, dénonçant les difficultés de ce mois et fuyant la chaleur, mais pour elle, il s'agit bien de "la seule période de l'année où l'on peut vraiment prendre son temps au Caire".

Julien Giry (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) lundi 6 août 2012

 
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Afrique/Moyen-Orient
casablanca - Communauté

LA FOL : FOLlement sympa !

Comment ne pas connaître la Fédération des Œuvres Laïques de Casablanca ? Cette fédération d’associations (Union Sportive de l'Enseignement…
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine