SUD-SINAI – Les petits hôteliers crient misère

 

Si Charm el-Sheik parvient à rester animée grâce à sa bonne exposition à l’étranger, le sort des hôtels et camps plus modestes entre Taba et Dahab est moins enviable, avec une fréquentation proche du zéro. Reportage

60 km séparent Nuweiba de à Tabah, dans le Sud-Sinaï. 60km de mer bleue turquoise. Presque 60km de plages. Et un alignement sans fin d'hôtels désaffectés. Pas de béton à outrance, mais plutôt l'engouement d'égyptiens modestes, ouvrant campings et bungalows pour profiter de l'essor du tourisme dans la région, entre 1990 et 2010. Aujourd'hui, tout cela est vide. Les parasols sont rouillés et les fresques aux murs sont ternes.

En 2009, le secteur du tourisme représentait 11% du PIB en Égypte. Mais depuis la révolution de 2011, les touristes se font bien rares dans le Sud-Sinaï. "Ceux qui ont pu se maintenir, ce sont les complexes des grandes chaînes hôtelières" qui s'alignent à quelques kilomètres de la frontière israélienne, explique Warid, un habitant Taba. La raison ? "Ces groupes ont les moyens, et ils sont bien visibles à l'international".

En effet, entre les bungalows qui s'effilochent au vent, émerge parfois un grand hôtel, avec ses palmiers et ses pelouses vertes. Mais aussi avec ses nombreuses fenêtres fermées. Car si ces chaînes dont parlent Warid, ont les moyens de maintenir leur hôtels, le taux de remplissage est faible, et l'avenir est aussi incertain.

Du coup, quand la nuit tombe, cette partie du littoral égyptien s’éteint doucement. Alors que la voisine Eilat, en Israël, s'éveille. De l'autre coté de la frontière, aucun problème de remplissage. Les touristes viennent de toute l'Europe profiter de la ville la plus au Sud d'Israël. Quelques kilomètres de côte qui ne dorment pas beaucoup. C'est bien cette partie de l’Égypte, bien seule, qui est aujourd’hui en mal de touristes.

(Photo JG)

Quelques couples qui errent

Plus au Sud, le problème est le même. Pas d'hôtel tout le long du littoral, mais quelques grandes villes, qui font face à l'Arabie Saoudite. Le trio Nuweiba – Dahab - Sharm-el-Sheik propose . Beaucoup d'infrastructures mais peu de touristes. A Dahab, la nuit, l'ambiance est festive. Le littoral est haut en couleur, les basses résonnent de loin.

Mais les terrasses sont vides. Peu de touristes pour en profiter: seulement quelques couples qui errent, et une poignée de vacanciers qui jouent au billard. A l'Eldorado, DJ Tex désertent ces platines peu après minuit, faute de clients... "Pourquoi n'y a-t-il personne ?" s'étonnent deux amis russes.

Seule Sharm el-Sheik sort la tête de l'eau. Plus grande des trois villes, c'est aussi la plus connue. Mais, même là, le tourisme est en baisse. "Les séjours sont plus courts, les gens dépensent moins", constate Fouad, au volant de son 4x4. Son métier : emmener des touristes dans le désert. "Mais là où les gens partaient 3, 4 jours, parfois une semaine, maintenant ils demandent à faire l'aller-retour dans la journée".

Pour lui, la révolution de 2011 n’est pas la raison de cet affaiblissement du tourisme dans la région. Il faut la chercher ailleurs : du côté de "l'image que donne les médias internationaux de l’Égypte".

Il ne faut pas s'y tromper : le littoral de la mer rouge reste lucratif, mais pas pour tous. La baisse de la fréquentation a entraîné beaucoup de fermetures et l'avenir est incertain. D'autant que beaucoup déconseillent de se rendre dans la Sinaï, en raison des tribus bédouines, qui, pour protester de leur marginalisation, ont enlevé plusieurs touristes au premier semestre 2012.

(Photo JG)

Aujourd'hui, si l'armée s'est déployée pour contrôler les déplacements humains et prévenir ce risque, elle n’a pas supprimée la crainte de l’enlèvement.

En 2012, de nombreux touristes ont choisi de bouder les eaux turquoises du golfe d'Aqaba. Fouad et ceux qui vivent du tourisme n'espèrent qu'une chose: que 2013 voit leur retour.

Julien Giry (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) jeudi 23 août 2012 (réédition)

Le Caire

JEUX - Le Sudoku

Nous continuons chaque mardi, à vous proposer des grilles de Sudoku. Vous aurez 2 grilles de force 1 et 3 intercalées avec des grilles de force 2 et…

JEUX - Le Sudoku

A la vue (plaisante) du succès de cette nouvelle rubrique, nous continuons chaque mardi, à vous proposer des grilles de Sudoku. Vous aurez 2 grilles…

JEUX - Le Sudoku

A la vue (plaisante) du succès de cette nouvelle rubrique, nous continuons chaque mardi, à vous proposer des grilles de Sudoku. Vous aurez 2 grilles…
A la une

JEUX VIDEO – L’e-sport, le nouveau phénomène sportif sans frontières

Vous ne connaissez pas l'e-sport ? Quand on sait que la finale du jeu League of Legends en 2013 rassemblait 32 millions de téléspectateurs alors que le match de foot France-Ukraine en avait 13,5 millions, et que ce chiffre rivalise avec l’audience du SuperBowl, vous avez peut-être raté une mutation historique de notre société ! Si les jeux vidéo sont encore perçus en France comme une pratique « geek », à l’étranger c’est devenu un vrai sport.
France/Monde
En direct d'Afrique/Moyen-Orient
Tunis - Actualité

BARDO - Grande marche solidaire dimanche

Les trois présidences tunisiennes organisent dimanche 29 mars une grande marche solidaire et internationale contre le terrorisme. François…
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

SALON S’EXPATRIER MODE D’EMPLOI – Rencontre avec les candidats au départ

Vendredi 27 mars la Cité Universitaire de Paris accueillait le Salon S’expatrier : mode d’emploi. Plusieurs stands et conférences étaient proposés aux futurs candidats au départ afin de les renseigner et de les accompagner dans leurs démarches administratives. Qui sont-ils et pourquoi souhaitent-ils partir ?

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.
Expat - Politique

SCRUTINS HORS DE FRANCE - Bilan des élections 2014

Quatre scrutins concernaient les Français de l’étranger en 2014 dont les élections consulaires et européennes, au suffrage direct. Ils ont été marqués par une faible participation et des difficultés techniques. Un rapport présenté par Georges-Francis Seingry, vice-président de l’Assemblée des Français de l’étranger, propose des dispositions pour améliorer le processus électoral.

CLAUDINE LEPAGE ET PHILIP CORDERY – “Il y a un vrai risque pour le réseau d’enseignement français à l’étranger”

La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 recommandations visant à contenir les frais de scolarité dans le réseau de l’enseignement français à l’étranger. Au menu, économies, recherches de partenariats et de nouvelles sources de financement et renforcement du rôle de l’Ambassadeur.
Magazine
Francophonie

EXPO UNIVERSELLE 2015 – Les pavillons de la Francophonie

Lors de l'exposition universelle 2015, 145 pays seront représentés. Parmi eux, une trentaine sont membres de l'Organisation Internationale de la Francophonie. On compte également quelques grands absents comme le Canada ou la Grèce. A l'occasion de la semaine de la langue française et en cette Journée Internationale de la Francophonie, lepetitjournal.com vous propose un panorama non exhaustif des pavillons, membres de l’OIF.

JEAN-FRANÇOIS BLAREL - La francophonie: un partenariat gagnant pour tous les participants

Le 20 mars est traditionnellement la date lors de laquelle un peu partout dans le monde on fête la francophonie. Alors qu´au Portugal un certain nombre de changements sont en cours au sein des structures françaises, Lepetitjournal.com a voulu interroger l´ambassadeur de France, M. Jean-François Blarel sur l´importance de cette célébration et sur le poids de la présence française dans le pays.