A la Une

RAMADAN – Des questions sur l'avenir du fanous

Des grands étals colorés vendeur ambulant de café, la lanterne du mois de jeûne est partout. Dés le 20 juillet, elles éclaireront les rues et les foyers d'Egypte dès le coucher du soleil. Même si des aspects de la tradition se perdent

En ce moment, impossible de le rater. Des grands étals colorés qui brillent au soleil, au vendeur ambulant du café, la fanous est partout. D'ici quelques jours, ils éclaireront les rues et les foyers d'Egypte, dès le coucher du soleil.

Les fawanis (pluriel de fanous) font leur apparition pendant le mois de Ramadan en Egypte, depuis le Xème siècle et la dynastie des Fatimides. L'origine de la tradition n'est pas sûre, mais si le ramadan cairote est renommé dans tout le monde musulman, c'est en partie grâce à ces lanternes colorées mais aussi son ambiance si animée dès la tombée de la nuit.

Il en existe différentes sortes et de toutes les tailles et de différentes formes. Les "Moqamas" en forme d'étoile, les classiques dénomés "Mahroud", ou les imposantes "Kebir bi-aoulad" ("le grand et le fils") les plus grands, auxquels sont attachés plusieurs petites autres lanternes. La plupart sont en étain et en verre.

Le fanous a longtemps était fabriqué au Caire. Œuvre temporaire des enfants ou création d'artisan, il était un pur produit de la capitale égyptienne.

La donne a changé au XXIème siècle, plus d'un millénaire après que les premiers fawanis allumés par les Cairotes. La production chinoise a déferlé sur l’Égypte, déstabilisant les artisans de la capitale.

Ils seraient moins d'une douzaine aujourd'hui. Les fawanis chinois, importés massivement, ont forcé de nombreux petits artisans à mettre la clé sous la porte.

Unité remarquable
Sur les étals vers le quartier d'El-Sayeda Zeinab ou du côté du quartier de Dokki, (Photo JG) partout où un commerçant a eu l'idée de s'installer, avec son étal exubérant, les fawanis viennent d'un autre continent. D'où aussi l'unité remarquable entre tous les modèles présentés, quel que soit le quartier. Cela ressemble à véritable "copier-coller" d'un étal à l'autre, sans variété.

Mais ceux qui importent de Chine innovent aussi, proposant à la vente des modèles tout plastique. Lanternes plates, à brancher sur le secteur, et souvent musicales. Certains ne reprennent plus les formes classiques, devenant de véritables jouets figurant des héros de dessins animés. Cette année, Bob l'éponge sera ainsi au cœur du ramadan cairote...

Alors est-ce la fin du fanous cairote ? Certainement pas, car beaucoup d'Egyptiens préfèrent toujours favoriser les artisans nationaux. Simplement ils sont moins nombreux que ceux qui choisissent la solution chinoise, plus simple et plus économique.

D'où les difficultés de ces artisans, qui sont désormais, eux-aussi, obligés de se tourner vers des matières premières d'importation.

Julien Giry (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) mardi 17 juillet 2012


 

Crash EgyptAir: une des deux boîtes noires récupérée

L'une des deux précieuses boîtes noires de l'Airbus A320 d'EgyptAir qui s'est abîmé en mer il y a près d'un mois, a été repêchée jeudi en Méditerranée et son examen pourrait aider à établir les causes du drame toujours inexpliqué.
Une internationale

PARIS – Que faire cet été si on n’aime pas le foot ?

Vous êtes incapable de nommer un joueur de l’équipe de France de foot ? Vous voulez éviter les fanzones et ses supporters qui sentent la bière ? Pas de panique, lepetitjournal.com a fait une sélection des meilleurs expos, musées, bons plans et balades pour profiter des journées ensoleillés à Paris durant cet été très sportif. 
Actu internationale
En direct d'Afrique/Moyen-Orient
Cotonou - Société

ADJITO - Les règles du jeu

Le jeu adjito au Bénin trouve son origine dans l’antiquité. Il est aussi appelé awelé ou awalé en Côte d’Ivoire et au Niger ou le jeu de…
Johannesbourg - Actualité Afrique du Sud

HIVER - La neige en Afrique du Sud

Alors que l’Afrique du Sud vient de connaitre la pire sécheresse depuis un siècle, personne ne s’attendait à ce que les premiers flocons…
Le Cap - Actualité Afrique du Sud

ELECTIONS MUNICIPALES - L'ANC fait des vagues

L'ANC est sous pression avant les prochaines élections municipales du 3 août. La méthode de nomination des candidats est controversée par…
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine