A la Une

14 JUILLET - Les Français découvrent leur nouvel ambassadeur

Comme chaque année les Français du Caire se sont rencontrés pour célébrer leur "Bastille day" comme est dénommée la fête nationale dans les milieux anglophones d'Egypte. Avec au buffet, toujours de bonnes victuailles

 

Cravates, nœuds papillon ou mouchoirs de poche, l'ambiance était à la fête au lycée français de Maadi, au Caire, samedi dernier.

Edith Piaf en fond sonore pour patienter puis les boissons ont commencé à couler. Avec au buffet, principalement du vin rouge et du saucisson. Mais pour y accéder, il a fallu patienter dans la file alors qu'en début de soirée personne n'était encore sur la piste de danse aménagée au milieu de la cour de l'établissement.

Cette année aura été un 14 juillet un peu spécial, comparés aux précédents. Au Caire pas de célébration officielle de la fête nationale à l'ambassade en 2012 en raison de "restrictions budgétaires drastiques", expliquait plusieurs semaines avant l'évènement et par mail Bernard Regnauld-Fabre, le consul de France au Caire.

Du coup, les élus de l'Assemblée des Français à l’Étranger ont pris le relais : ils ont organisé avec l'aide de sponsors, une soirée de remplacement avec ticket d'entrée, boissons et buffet payants. Les Français du Caire étaient habitués à plus de faste en des temps plus prospères. Mais la crise économique mondiale est passée, et elle touche ainsi les représentations diplomatiques à l'étranger

Cela aura été néanmoins l'occasion pour beaucoup d'expatriés de se retrouver une dernière fois avant de partir chacun de son côté pour les vacances d'été et la rentrée de septembre. L'occasion aussi de découvrir leur nouvel ambassadeur en Égypte, M. Nicolas Galey, en poste depuis un mois.


"Contexte difficile"
Fidèle à ses habitudes, l'ancien conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy en charge de l'Afrique et du Moyen-Orient, a tenu un discours simple, soulignant le "contexte difficile" dans lequel il prenait ses fonctions. Il a de même rappelé l'entretien téléphonique entre François Hollande et le nouveau président de la République Arabe d'Egypte, M. Mohamed Morsi, dès le 28 juin, au cours duquel il lui a adressé ses vœux de succès.

A 51 ans, Nicolas Galey est un haut-fonctionnaire français, diplômé de l'Institut d’Études Politiques de Paris et de l'ENA, promotion Michel de Montaigne.  Il est déjà passé par l’Égypte, en tant que premier conseiller, de 1999 à 2002. Nicolas Galey a aussi déjà été ambassadeur, à Chypre de 2007 à 2009.

Après son discours, l'ambassadeur est parti à la rencontre de la communauté française du Caire. Puis la piste de danse s'est animée jusqu'à une heure avancée.

Julien Giry (http://www.lepetitjournal.com/le-caire.html) lundi 16 juillet 2012

 

CAN: le grand retour de l'Egypte, c'est parti pour le Ghana

C'est au tour du groupe D de se lancer dans la CAN-2017 mardi, avec le grand retour de l'Egypte, nation la plus titrée de l'histoire de la compétition mais absente lors des trois dernières éditions, et les premiers pas du finaliste 2015, le Ghana.
Une internationale
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
tunis - Communauté

BONNE ANNEE 2017

En ces derniers jours de 2016, la rédaction vous présente ses meilleurs voeux.
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine