Kuala Lumpur

GRABCAR ET UBER – Les chauffeurs désormais soumis aux mêmes règles que les taxis

Selon la législation, l'enregistrement des véhicules, l'inspection de Puspakom – société d'inspection des véhicules - l'obtention d'une licence publique et la détention d'une assurance de couverture en cas d'accident, sont autant de conditions que les chauffeurs de véhicule travaillant pour Grabcar ou Uber devront désormais respecter pour être en accord avec la loi.

Les services de taxi à la demande tels que Grabcar ou Uber voient leur nombre d'utilisateurs croître de jour en jour. Une volonté de réguler ces transports a également été émise par le ministre, ce qui est considéré comme une véritable chance pour une ville comme Kuala Lumpur, la plaçant au même niveau que d'autres métropoles comme Jakarta et Bangkok. Le ministre souhaite en effet tirer profit de ces applications plutôt que de les voir surpasser les pouvoirs des autorités.

 

Marie Crabié (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) lundi 17 octobre 2016

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

 
Kuala Lumpur

ELECTION PRESIDENTIELLE – Les résultats en Malaisie

Les deux finalistes de l’élection présidentielle de 2017 sont Emmanuel Macron avec 23,9% et Marine Le Pen avec 21,7%. Mais en Malaisie les résultats sont un peu différents de ceux de l'Hexagone. Si Macron arrive toujours en tête, Fillon n'est pas loin derrière et s'empare de la deuxième place. 
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine