Kuala Lumpur

REFLECTEUR DE LUMIERE – L'installation sur les véhicules poids lourds obligatoire à partir du 1er janvier

A partir du 1er janvier 2017, tous les véhicules commerciaux tels que les bus ou les camions se verront dans l'obligation d'installer un reflecteur standard SIRIM sous peine de sanction. La mesure lancée au 1er juillet de cette année vise à réduire les accidents impliquant des poids lourds alors qu'on en compte actuellement 7.000 par an en moyenne.

''Avec ce réflecteur, les véhicules lourds pourront être visibles à une distance de 400 mètres, de sorte que les autres usagers de la route soient plus prudents" a expliqué le ministre des Transports. Le réflecteur permet aux véhicules d'être visibles lors de fortes pluies et par temps de brouillard. Un véritable réflecteur de lumière porte le numéro de série délivré par Sirim et est vendu entre 60 et 80 ringgits.

Déroger à cette nouvelle règle pourrait coûter cher : jusqu'à six mois d'emprisonnement et 2.000 ringgits d'amende

 

Marie Crabié (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) lundi 17 octobre 2016

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

 
Kuala Lumpur

ELECTION PRESIDENTIELLE – Les résultats en Malaisie

Les deux finalistes de l’élection présidentielle de 2017 sont Emmanuel Macron avec 23,9% et Marine Le Pen avec 21,7%. Mais en Malaisie les résultats sont un peu différents de ceux de l'Hexagone. Si Macron arrive toujours en tête, Fillon n'est pas loin derrière et s'empare de la deuxième place. 
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine