Kuala Lumpur

INSOLITE – De l’or du Kinabalu à la plus grande fleur au monde

Il existe en Malaisie des espèces de fleurs aussi impressionnantes que surprenantes. Ici la nature regorge de plantes aux caractéristiques hors du commun, de la fleur la plus grande, à la fleur la plus chère au monde.

20.000, c’est le nombre d’espèces différentes que l’on pourrait retrouver sur le territoire. La majorité d’entre elles se trouvent au Sabah et dans le Sarawak.

L’or du Kinabalu

La Rothschild's Slipper Ochid, aussi connue sous le nom savant de Paphiopedilum Dothschildianum, est la fleur la plus chère au monde. Son esthétique hors du commun pour une orchidée en fait d’elle une espèce très prisée. 

Espèce rare et menacée, cette "aristocrate des sabots de vénus" est très chère et très prisée. Pas moins de 15 années seront nécessaires pour qu’elle fleurisse et arrive à l’acmé de sa beauté. Aussi surnommée l'or du Kinabalu, du fait de son origine géographique, elle ne pousse que sur les pentes du mont du même nom. Nombre de locaux sont à la recherche de cette plante qu'ils revendent par la suite, sur le marché noir elle se monnaie quelques 5.000 US dollars.

Si vous n'avez pas les moyens de vous procurer cette précieuse fleur, vous pourrez néanmoins avoir l'occasion de la contempler dans le jardin des orchidées de Poring Hot Springs, pour seulement quelques ringgits ! Ce jardin possède également 600 autres espèces d'orchidées, telle que la célèbre Renanthera Bellan ou encore la Phalaenopsis gigantea.

Rukun Negara

L'hibiscus rosa sinensis est la fleur nationale de la Malaisie. Elle a été introduite sur le territoire au début du 12ème siècle. Par la suite, l'hibiscus a été nommé symbole national en 1960 par le gouvernement, du fait de son abondance sur le sol malaisien. Cette plante ne peut pousser que dans un climat tropical chaud et humide. Dotée de cinq pétales, elle peut être rose, rouge, violette, et jaune, et mesurer de quatre à 15 centimètres.

La fleur nationale est représentée en rouge, symbole du courage, de la vie et de la croissance rapide de la Malaisie. Son nom, Bunga Raya, signifie "la fleur de la célébration". Enfin, les pétales représentent les cinq Rukun Negara de la Malaisie, les cinq grands principes de la nation : la croyance en dieu, la fidélité envers le roi et le pays, la suprématie de la Constitution, le respect de la loi, la courtoisie et la morale.

Le Rafflesia, plus grande fleur au monde

Immense et solitaire, le rafflesia pousse sur les versants des montagnes d’Asie du Sud-Est, on en trouve en Malaisie péninsulaire, à Sumatra et à Bornéo. Ce sont deux européens, Sir Stamford Raffles, le fondateur de Singapour et le Dr. Joseph Arnold qui sont à l’origine de sa découverte. Le nom de cette espèce particulière rend donc hommage à ces deux aventuriers.

Fleur bien particulière, elle n'a aucune saison de floraison spécifique. Elle ne possède également ni racines, ni feuilles, ni tiges. Elle ne produit qu'une seule et unique graine qui ne pousse que dans des conditions extrêmement précises. Le Rafflesia Magnifica fait par conséquent parti des 12.000 espèces de plantes inscrites sur la liste rouge des plantes menacées.

Si vous vous promenez dans les Cameron Highlands ou du côté de Bornéo, vous avez toutes les chances de pouvoir l’observer, la fleur peut atteindre jusqu'à près d'un mètre de diamètre, et pèse près de sept kilogrammes.

 

Marie Nardoux(www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) lundi 9 janvier 2017

Crédit photos : commons.wikimedia.org

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

 
Kuala Lumpur

DESPACITO – Le tube de Luis Fonsi censuré en Malaisie

Daddy Yankee (à gauche) et Luis Fonsi. Jugées « inappropriées pour être entendues » par le ministre malaisien de la communication, les paroles sulfureuses du titre planétaire de Luis Fonsi, « Despacito » sont à l’origine de la censure en Malaisie.

INSOLITE - Ciel galactique à Bornéo

Les images pourraient laisser penser à des extraits d’un blockbuster de science-fiction, mais non c’est bien depuis un smartphone que le phénomène a…
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine