Kuala Lumpur

COUP DE FOURCHETTE - Le salon de th

Vous en avez assez de manger indien, chinois ou malais ? L’espace d’un instant vous aimeriez simplement vous réchauffer autour d’une tasse de thé et vous faire plaisir avec quelques douceurs ? Lepetitjournal.com a trouvé l’endroit idéal : The Lord’s Café à Tanah Rata.

Une adresse intimiste
Le salon de thé est situé à l’une des extrémités de la rue principale de Tanah Rata, en face de la gare routière et à côté de Marrybrown. Soyez attentif pour le dénicher. Un peu secret, les lieux n’ont pas vraiment pignon sur rue. Le voyageur doit monter un petit escalier pour atteindre les douceurs du premier étage.

Il est alors temps de laisser aller sa gourmandise et de déguster des pâtisseries maison pour accompagner du thé local. Parmi les délices préparés par Terese et Belli,  tous recommandent les crêpes (goûtez celle à la banane !), les scones (avec de la confiture de fraise des Cameron bien sûr), les tartes aux pommes, ou encore les tourtes au poulet.

Au Lord’s café, même le touriste se sent comme à la maison. Toutes sortes d’objets, plus ou moins ordonnés, font que le visiteur s’y sent bien ; des magazines, des livres, des plantes, des photos, un vieux fauteuil…La cuisine donne sur la salle pour partager le travail de la cuisinière. En cas d'impatience, il est même possible d'échanger des livres (certains  en Français !), à moins de préférer la lecture des messages envoyés aux deux amies par les touristes de passage. On pourrait y passer l’après-midi à paresser en buvant du thé dans une ambiance paisible.

Dieu comme convive
Le voyageur qui s’attarde au Lord’s café, remarquera quantité de bibelots religieux, d’affiches, la bible et même une prière adressée aux gens de passage. Terese est très croyante. Dix ans plus tôt, elle a créé le Lord’s café, non en référence aux Lords anglais, comme on pourrait l’imaginer dans cette région marquée par l’influence britannique, mais en référence au Seigneur, tout simplement.

L’argent qu’elle se fait grâce au café, la Malaisienne l’utilise pour aider son prochain ; des réfugiés, des enfants auxquels elle paie des fournitures scolaires.... Elle est heureuse de cuisiner pour ses clients "avec la nourriture de Dieu". Selon la gérante, c’était la volonté de Dieu de renommer le café et le destin de celui-ci de devenir "God’s café".

Faîtes y un tour pour goûter les pâtisseries maison et, si cela vous intéresse, Terese sera ravie de vous expliquer comment les signes de Dieu se sont enchaînés pour lui faire comprendre la destinée du café. Sur le sujet, elle est inépuisable.

Camille Bondu (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) mardi 13 novembre 2012

T-Cafe ou The Lord's Cafe
Adresse: 1st Floor, 4 Jalan Besar
Tanah Rata, Cameron Highlands, Pahang
Tel : 019-5722883


Kuala Lumpur

VIN – Des exposants Français en Malaisie

Mercredi dernier, UBIFRANCE organisait une dégustation de vin français à la G Tower de Kuala Lumpur. Une dizaine d'exposants venus de l'hexagone avaient fait le déplacement pour présenter aux Malaisiens des classiques comme le Gigondas, Chardonnay ou Champagne Brut, mais aussi des cuvées différentes adaptées à leurs palais. 
A la une

VIVRE EN FAMILLE - Une association française prix Balzan pour l'humanité

L’association française "Vivre en Famille" a reçu le prix Balzan pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples, au Palazzo del Quirinale, en présence de Giorgio Napolitano, président de la République italienne. Une reconnaissance pour cette ONG qui se bat pour les adoptions d’enfants handicapés, mais aussi pour garantir des lieux d’accueil, des écoles et des centres de soins en Afrique.
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Cambodge - Actualité

PSAR CHAS – Et maintenant ?

La municipalité semble vouloir agir rapidement alors qu’un élan de soutien se met en place pour collecter des fonds.
Bangkok Actu Birmanie/Myanmar

BIRMANIE - Quand la lumière se fait attendre

Quand le village de Saw La Yar Koo, dans l'est de la Birmanie, a demandé à être raccordé au réseau électrique, les autorités ont réclamé…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Vilard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XIVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.