Kuala Lumpur

COUP DE FOURCHETTE - Le salon de th

Vous en avez assez de manger indien, chinois ou malais ? L’espace d’un instant vous aimeriez simplement vous réchauffer autour d’une tasse de thé et vous faire plaisir avec quelques douceurs ? Lepetitjournal.com a trouvé l’endroit idéal : The Lord’s Café à Tanah Rata.

Une adresse intimiste
Le salon de thé est situé à l’une des extrémités de la rue principale de Tanah Rata, en face de la gare routière et à côté de Marrybrown. Soyez attentif pour le dénicher. Un peu secret, les lieux n’ont pas vraiment pignon sur rue. Le voyageur doit monter un petit escalier pour atteindre les douceurs du premier étage.

Il est alors temps de laisser aller sa gourmandise et de déguster des pâtisseries maison pour accompagner du thé local. Parmi les délices préparés par Terese et Belli,  tous recommandent les crêpes (goûtez celle à la banane !), les scones (avec de la confiture de fraise des Cameron bien sûr), les tartes aux pommes, ou encore les tourtes au poulet.

Au Lord’s café, même le touriste se sent comme à la maison. Toutes sortes d’objets, plus ou moins ordonnés, font que le visiteur s’y sent bien ; des magazines, des livres, des plantes, des photos, un vieux fauteuil…La cuisine donne sur la salle pour partager le travail de la cuisinière. En cas d'impatience, il est même possible d'échanger des livres (certains  en Français !), à moins de préférer la lecture des messages envoyés aux deux amies par les touristes de passage. On pourrait y passer l’après-midi à paresser en buvant du thé dans une ambiance paisible.

Dieu comme convive
Le voyageur qui s’attarde au Lord’s café, remarquera quantité de bibelots religieux, d’affiches, la bible et même une prière adressée aux gens de passage. Terese est très croyante. Dix ans plus tôt, elle a créé le Lord’s café, non en référence aux Lords anglais, comme on pourrait l’imaginer dans cette région marquée par l’influence britannique, mais en référence au Seigneur, tout simplement.

L’argent qu’elle se fait grâce au café, la Malaisienne l’utilise pour aider son prochain ; des réfugiés, des enfants auxquels elle paie des fournitures scolaires.... Elle est heureuse de cuisiner pour ses clients "avec la nourriture de Dieu". Selon la gérante, c’était la volonté de Dieu de renommer le café et le destin de celui-ci de devenir "God’s café".

Faîtes y un tour pour goûter les pâtisseries maison et, si cela vous intéresse, Terese sera ravie de vous expliquer comment les signes de Dieu se sont enchaînés pour lui faire comprendre la destinée du café. Sur le sujet, elle est inépuisable.

Camille Bondu (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) mardi 13 novembre 2012

T-Cafe ou The Lord's Cafe
Adresse: 1st Floor, 4 Jalan Besar
Tanah Rata, Cameron Highlands, Pahang
Tel : 019-5722883


Kuala Lumpur

AGENDA – Un week-end, frissons garantis

Dans les salles de cinéma ou dans un mall, ne manquez de vous laisser emporter par une atmosphère horrifique. Et si vous préférez la douceur à trop de frayeurs, optez pour des activités artistiques. On vous souhaite un bon week-end ! 

EXPO - Art in the Park

Initié par la Mairie de Kuala Lumpur, Art in the Park prend place dans le plus grand et le plus ancien parc de la ville. L'évènement unique en son…
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMIDT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmidt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Perth - Actualité Australie

SANTE - La grossesse en expatriation

Les analyses ont confirmé la bonne nouvelle, vous êtes, bel et bien, enceinte. Certains signes vous avaient mis la puce à l'oreille, mais…
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.