DEPART - Au revoir Carrefour, bonjour Aeon

L'annonce est officielle. Carrefour quitte la Malaisie. Dans un communiqué, l’entreprise française révèle que la vente de sa participation en Malaisie est "effective" après un accord passé avec son concurrent nippon Aeon à hauteur de 250 millions d’euros.

A l’heure où les hypermarchés sont boudés en Europe, notamment en raison du boom des achats en ligne, Carrefour, numéro deux mondial de la distribution, se trouve dans une position délicate. Le groupe aurait besoin de près de trois milliards d’euros pour relancer ses activités. Georges Plassat, qui a pris la tête de l'enseigne en mai dernier se voit dans l’obligation de trouver des solutions. Pour financer cette relance, le marché asiatique qui représente moins de 10% des ventes du groupe semble être une cible toute trouvée.

Ainsi, en 2010, le géant de la grande distribution annonçait déjà la vente de ses magasins en Malaisie et à Singapour après s’être retiré du territoire thaïlandais. Faute d’offres suffisamment élevées aux yeux des dirigeants du groupe, celui-ci s’est maintenu dans la région deux ans durant. Pourtant, aujourd'hui, le désengagement de Carrefour est officiel. Le numéro deux mondial de la distribution était présent en Malaisie depuis 1994 avec 26 hypermarchés pour un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros (réalisé sur une période de 12 mois à fin juin). Il était le quatrième distributeur du pays. Couplée au retrait de la marque française de Singapour survenu il y a quelques semaines, la décision annoncée par Georges Plassat marque donc la fin des activités du groupe en Asie du Sud-Est même s’il garde, pour le moment du moins, ses activités en Indonésie.

Après avoir annoncé la vente de sa participation en Colombie le 19 octobre dernier, Carrefour "poursuit ainsi sa stratégie de recentrage et se donne les moyens d'investir dans les pays matures où il détient de bonnes positions historiques et dans les pays émergents où il a un fort potentiel de croissance", selon les mots de l'entreprise . En complément, le PDG a laissé entendre que Carrefour pourrait quitter d’autres pays jugés non stratégiques pour le groupe (tels que la Turquie, la Pologne ou l’Indonésie) afin de se concentrer sur son chantier de redressement en Europe. C'est bien un automne difficile qui s'annonce pour l'enseigne française qui connaissait jusque là un développement à l’international exponentiel.

Renaud Voisin, Marion Le Texier, Camille Bondu (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) Vendredi 2 novembre 2012

 
Kuala Lumpur

EVASION - Mahi-Mahi Resort, un îlot brut au milieu de l'Océan Indien

Située à plus d'une centaine de kilomètres au large de la côte nord-ouest de Sumatra, Simeuleue apparaît comme un îlot encore brut au milieu de l'océan Indien. Ses collines et ses rizières esquissent un paysage verdoyant au milieu d'une côte rocheuse et bordée de coraux que les vagues engloutissent. 

FACES OF MALAYSIA - Best of 1

Après 25 épisodes de Faces of Malaysia, le temps est venu de redécouvrir les best of des personnes que nous avons rencontrées.
Une internationale

CHEMINS D’AILLEURS – Sandrine Beillard, un parcours de vie à l’écoute du monde

Née au Maroc, pays de ses racines, Sandrine Beillard, longtemps professeur au Lycée Français International de Hong Kong, est une véritable globe-trotteuse. Des rivages de Namibie aux marchés d’Asie, du bush australien au Pakistan, elle a vécu mille aventures et fait de magnifiques rencontres. Elle les relate dans un livre, illustré par de nombreuses photos, hymne à la beauté d’un monde parfois déjà révolu, et au respect de soi et desautres.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE – L’aventure VivaLing continue en Chine

VivaLing, première académie de langue en ligne, se développe tous azimuts : ouverture en Chine, lancement de la première certification professionnelle pour l’enseignement des langues en ligne, une 5e langue - l’allemand - qui complète l’offre de l’anglais, du chinois, du français et de l’espagnol… Ce dynamisme est fondé sur une conviction : apprendre une langue à un enfant, "c’est créer des ponts entre les adultes de demain"

COACHING - L’impact de l’expatriation sur la confiance en soi

Les gens vous perçoivent-ils comme quelqu’un de sûr de vous ? Comme une personne qui a réussi dans la vie et qui accompli beaucoup de choses ? Ils n’ont pas tout à fait tord, vous vous êtes tout de même expatrié, adapté à une nouvelle culture, un nouvel environnement et peut-être même avez-vous appris un nouveau langage ?
Expat - Politique

« 2017, la fin des tabous » – Discussion entre grands patrons et candidats à l’élection présidentielle

La 3ème édition du Sommet de l’économie de Challenges, titrée « 2017, la fin des tabous » réunissait des chefs d’entreprises françaises et des candidats à l’élection présidentielle pour aborder les mesures à prendre pour « redonner confiance à la France ». Mondialisation, énergies renouvelables, start-ups, formation professionnelle, directive travail détaché… Les décideurs ont confronté leurs idées, un exercice intéressant en cette période pré-électorale.

PARTI SOCIALISTE – Le Projet 2017 pour les Français de l’étranger

La fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste présente son Projet 2017 en vue des élections législatives. Véritable « boite à outil » pour les candidats – 5 sont connus à ce jour – ce document fait le bilan de l’action gouvernementale en faveur des Français de l’étranger et formule des propositions dans de nombreux domaines, avec "un impératif, celui du réalisme".
Magazine