DEPART - Au revoir Carrefour, bonjour Aeon

L'annonce est officielle. Carrefour quitte la Malaisie. Dans un communiqué, l’entreprise française révèle que la vente de sa participation en Malaisie est "effective" après un accord passé avec son concurrent nippon Aeon à hauteur de 250 millions d’euros.

A l’heure où les hypermarchés sont boudés en Europe, notamment en raison du boom des achats en ligne, Carrefour, numéro deux mondial de la distribution, se trouve dans une position délicate. Le groupe aurait besoin de près de trois milliards d’euros pour relancer ses activités. Georges Plassat, qui a pris la tête de l'enseigne en mai dernier se voit dans l’obligation de trouver des solutions. Pour financer cette relance, le marché asiatique qui représente moins de 10% des ventes du groupe semble être une cible toute trouvée.

Ainsi, en 2010, le géant de la grande distribution annonçait déjà la vente de ses magasins en Malaisie et à Singapour après s’être retiré du territoire thaïlandais. Faute d’offres suffisamment élevées aux yeux des dirigeants du groupe, celui-ci s’est maintenu dans la région deux ans durant. Pourtant, aujourd'hui, le désengagement de Carrefour est officiel. Le numéro deux mondial de la distribution était présent en Malaisie depuis 1994 avec 26 hypermarchés pour un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros (réalisé sur une période de 12 mois à fin juin). Il était le quatrième distributeur du pays. Couplée au retrait de la marque française de Singapour survenu il y a quelques semaines, la décision annoncée par Georges Plassat marque donc la fin des activités du groupe en Asie du Sud-Est même s’il garde, pour le moment du moins, ses activités en Indonésie.

Après avoir annoncé la vente de sa participation en Colombie le 19 octobre dernier, Carrefour "poursuit ainsi sa stratégie de recentrage et se donne les moyens d'investir dans les pays matures où il détient de bonnes positions historiques et dans les pays émergents où il a un fort potentiel de croissance", selon les mots de l'entreprise . En complément, le PDG a laissé entendre que Carrefour pourrait quitter d’autres pays jugés non stratégiques pour le groupe (tels que la Turquie, la Pologne ou l’Indonésie) afin de se concentrer sur son chantier de redressement en Europe. C'est bien un automne difficile qui s'annonce pour l'enseigne française qui connaissait jusque là un développement à l’international exponentiel.

Renaud Voisin, Marion Le Texier, Camille Bondu (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) Vendredi 2 novembre 2012

 
Kuala Lumpur

INSOLITE - Ciel galactique à Bornéo

Les images pourraient laisser penser à des extraits d’un blockbuster de science-fiction, mais non c’est bien depuis un smartphone que le phénomène a été immortalisé. La semaine dernière, des gigantesques faisceaux de lumière ont illuminé le ciel de Malaisie, à l’est et au nord de l’île de Bornéo.
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine