QUI A DIT ?- "La Malaisie n’est pas un Etat terroriste"

 

 

"La Malaisie n’est pas un Etat terroriste" a déclaré le Ministre de la Défense malaisien , Ahmad Zahid Hamidi.

L’affirmation semble étrange pour un pays qui est davantage connu pour son pacifisme que ses militants intégristes.

Deux Malaisiens sont en ce moment même détenus au Liban car soupçonnés d’appartenir à Al-Qaida. Razif Mohamad Ariffin, 28 ans et Mohamad Razin Shahar Mustapha Kamal, 21 ans, ont été arrêtés le 18 octobre par l’armée libanaise dans un hôtel à Beyrouth. Ils auraient été entraînés pour des attentats-suicides au Liban. Les deux jeunes seront défendus demain par quatre avocats au tribunal militaire de Beyrouth. La nature de l’accusation les empêche de comparaître devant une juridiction civile.

Le Ministre de la Défense a ajouté pour définitivement se départir de tout lien avec les prévenus : "L’armée malaisienne, la police et le conseil national de sécurité travaillent ensemble pour prévenir les activités terroristes. La Malaisie ne tolère aucun terrorisme ou extrémisme , qu’importe le groupe dont il est issu et surtout s'il met en danger la sécurité d’un pays ou de son peuple. Nous respectons les lois du Liban".

Selon la presse libanaise qui ne dispose que d’informations partielles, les deux Malaisiens auraient été recrutés par Al-Qaeda en 2007 avant de se rendre au Yémen pour rencontrer les autres membres de l’organisation terroriste. Ils auraient été alors arrêtés et mis en prison, se liant par cette occasion, à Jamal al-Badawi, accusé d’avoir perpétré un attentat à la bombe sur le bateau de l’armée américaine USS Cole au Yémen. La presse libanaise continue en affirmant qu’il y a deux mois, le duo a été vu tentant d’entrer en Syrie par la Turquie pour une mission Jihadiste, une mission que les deux Malaisiens auraient ensuite reportée au Liban. Leurs activités étaient observées par les services secrets locaux qui les ont arrêtés le plus tôt possible.

Le Ministre malaisien de l’Intérieur, Hishammuddin Hussein a annoncé que son bureau enquêtait sur l’implication de ses deux ressortissants dans des activités terroristes. Il attend encore un rapport sur le passé des jeunes Malaisiens: "Il est trop tôt pour affirmer quoi que ce soit. Cependant, une chose est déjà sûre : le duo n’appartient pas de manière directe à des groupes terroristes bien connus de la région comme Jemaah Islamiah ou Darul Islam. Ces Malaisiens appartiennent à une entité qui n'est pas basée en Asie du Sud-Est. Nous avons un peu plus d’informations mais nous les gardons pour nous pour l'instant".

Face aux rumeurs sur le fait que deux jeunes auraient été recrutés sur un campus malaisien, le Ministre de l’Education supérieure Khaled Nordin encourage à ne pas faire de suppositions hasardeuses sans les éléments d’enquête correspondants : "Laissons la Police faire son travail !".

Marion Le Texier (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) Jeudi 1er Novembre 2012

Kuala Lumpur

NAIMA CARBONARE - Une Française expose à Kuala Lumpur

Pour cette première fois où Naima Carbonare expose en Asie, c'est l’Alliance Française de Kuala Lumpur qui lui ouvre ses portes. De cette partie du monde, un nom lui vient sans hésitation à l'esprit, celui qu'elle cite comme l'un de ses plus grands maîtres, le peintre Chinois Zao Wu Ki, “en particulier pour l'accord parfait entre maîtrise et lâcher prise dans son œuvre“ qui l'a beaucoup influencée. 
A la une

MATHIEU AMALRIC - "Ma vie est de réaliser des films"

Mathieu Almaric est attendu par une foule d’admirateurs au sous-sol de la Fnac Montparnasse, à Paris, qu’il fréquentait comme vendeur il y a 30 ans. Après sa dédicace pour la sortie en DVD du film La Chambre Bleue, il filera en scooter au théâtre de la Bastille pour jouer dans la pièce Le Moral des ménages. L'acteur qui en est à sa 6e réalisation se confie sur son enfance expatriée qui l’a finalement conduit vers un domaine où il excelle…
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

ENJEUX - "L'Europe a-t-elle manqué le virage du numérique?"

Les Entretiens de Royaumont étaient de retour au Château Royal de Varsovie ce samedi 15 novembre. Des intervenants français et polonais, dont Jacques Attali ou François Fillon, ont constaté que l'Europe a mal négocié ce virage technologique. Ils en appellent à une Europe unifiée numériquement
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L’ETRANGER – Les choix budgétaires pour 2015

Le budget 2015 de "l'Action extérieure de la France" va être examiné par le Parlement. Les crédits dévolus aux Français de l’étranger et aux Affaires consulaires sont en légère baisse. L’aide sociale en pâtira. En revanche, les crédits consacrés aux bourses scolaires augmentent de 5,6 %.

MATTHIAS FEKL – "Les Français de l’étranger sont un atout extraordinaire"

Deux mois après sa prise de fonction à la tête du secrétariat d’Etat au Commerce extérieur, à la Promotion du tourisme et aux Français de l’étranger, Matthias Fekl souhaite plus que jamais mettre en valeur le potentiel que représente la communauté des Français de l’étranger. Sa stratégie ? Proximité et pragmatisme
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.