QUI A DIT ?- "La Malaisie n’est pas un Etat terroriste"

 

 

"La Malaisie n’est pas un Etat terroriste" a déclaré le Ministre de la Défense malaisien , Ahmad Zahid Hamidi.

L’affirmation semble étrange pour un pays qui est davantage connu pour son pacifisme que ses militants intégristes.

Deux Malaisiens sont en ce moment même détenus au Liban car soupçonnés d’appartenir à Al-Qaida. Razif Mohamad Ariffin, 28 ans et Mohamad Razin Shahar Mustapha Kamal, 21 ans, ont été arrêtés le 18 octobre par l’armée libanaise dans un hôtel à Beyrouth. Ils auraient été entraînés pour des attentats-suicides au Liban. Les deux jeunes seront défendus demain par quatre avocats au tribunal militaire de Beyrouth. La nature de l’accusation les empêche de comparaître devant une juridiction civile.

Le Ministre de la Défense a ajouté pour définitivement se départir de tout lien avec les prévenus : "L’armée malaisienne, la police et le conseil national de sécurité travaillent ensemble pour prévenir les activités terroristes. La Malaisie ne tolère aucun terrorisme ou extrémisme , qu’importe le groupe dont il est issu et surtout s'il met en danger la sécurité d’un pays ou de son peuple. Nous respectons les lois du Liban".

Selon la presse libanaise qui ne dispose que d’informations partielles, les deux Malaisiens auraient été recrutés par Al-Qaeda en 2007 avant de se rendre au Yémen pour rencontrer les autres membres de l’organisation terroriste. Ils auraient été alors arrêtés et mis en prison, se liant par cette occasion, à Jamal al-Badawi, accusé d’avoir perpétré un attentat à la bombe sur le bateau de l’armée américaine USS Cole au Yémen. La presse libanaise continue en affirmant qu’il y a deux mois, le duo a été vu tentant d’entrer en Syrie par la Turquie pour une mission Jihadiste, une mission que les deux Malaisiens auraient ensuite reportée au Liban. Leurs activités étaient observées par les services secrets locaux qui les ont arrêtés le plus tôt possible.

Le Ministre malaisien de l’Intérieur, Hishammuddin Hussein a annoncé que son bureau enquêtait sur l’implication de ses deux ressortissants dans des activités terroristes. Il attend encore un rapport sur le passé des jeunes Malaisiens: "Il est trop tôt pour affirmer quoi que ce soit. Cependant, une chose est déjà sûre : le duo n’appartient pas de manière directe à des groupes terroristes bien connus de la région comme Jemaah Islamiah ou Darul Islam. Ces Malaisiens appartiennent à une entité qui n'est pas basée en Asie du Sud-Est. Nous avons un peu plus d’informations mais nous les gardons pour nous pour l'instant".

Face aux rumeurs sur le fait que deux jeunes auraient été recrutés sur un campus malaisien, le Ministre de l’Education supérieure Khaled Nordin encourage à ne pas faire de suppositions hasardeuses sans les éléments d’enquête correspondants : "Laissons la Police faire son travail !".

Marion Le Texier (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) Jeudi 1er Novembre 2012

 
Kuala Lumpur

CCIFM - Un gala sous le signe de l'Excellence

Le vendredi 13 mai, quelque 400 invités se sont rassemblés au Grand Hyatt de Kuala Lumpur à l’occasion du 26ème gala annuel de la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Malaisie (CCIFM), en présence de l’honorable Vice Premier ministre YAB Dato’ Seri Dr. Ahmad Zahid Hamidi et de S.E Christophe Penot, Ambassadeur de France en Malaisie.
Une internationale

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 

EMPLOI — La Suède, paradis du travail pour les femmes ?

Entre 2013 et 2015, le nombre de plaintes pour discrimination sexuelle déposées auprès de l’agence publique chargée de ce sujet, a presque baissé de moitié (450 et 290 plaintes, respectivement). Paradoxalement, ce sont les hommes qui portent le plus plainte, à 51-52% des affaires enregistrées ! Cela signifierait-il que les femmes sont arrivées à une position égale, voire dominante, par rapport aux hommes, sur le marché du travail suédois ?
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine