MATTERS – L’innovation est un état d’esprit

L’une, passionnée par l’étude des signes et des codes visuels, a fait carrière dans le marketing, l’autre, cartésienne et créative, aime résoudre les problèmes. Leurs chemins se sont croisés à Johannesburg et elles ont monté ensemble « Matters », un cabinet de conseil en innovation. Rencontre avec Dora Jurd et Amandine Robin, la combinaison parfaite entre deux esprits complémentaires.

 

Le mot anglais « Matters » évoque de nombreux concepts, le slogan « A strategic innovation lab » en précise le sens. Amandine explique : « Cela exprime la diversité des domaines, les problématiques et les sujets d’importance ». Dora ajoute : « C’est la matière intellectuelle qu’on apporte pour résoudre les problèmes des entreprises ».

Les créatrices de la startup ont choisi un « hadida » pour figurer sur leur logo : on voit le fameux ibis lève-tôt sud-africain prendre son envol. Les deux entrepreneuses déclarent : « Le logo représente l’envol des idées mais aussi comment on peut transformer quelque chose de négatif en positif. », et ajoutent : « Ici l’ibis s’échappe de sa sphère et des idées reçues ». En effet le symbole emblématique sud-africain n’est pas toujours vu d’un bon œil !


Matters propose des solutions en terme d’innovation au sens large pour les entreprises sud-africaines et françaises qui qui veulent s’installer en Afrique du Sud. Elles expliquent : « Cela peut être très technique et en même temps très marché. Nous nous plongeons dans les données avec un regard différent et analytique afin d’optimiser l’existant ». En alliant leurs backgrounds différents, les mathématiques pour Amandine et la sémiologie, un outil marketing pour repositionner une marque, pour Dora, les jeunes femmes proposent une approche holistique de la stratégie de marque et interviennent sur plusieurs domaines liés à l’innovation : cinq au total.

Il y a tout d’abord la première étape qu’elles appellent « inspiration », le stade des études de marché et du consommateur en amont, puis la « co-création » avec une séance de brainstorming pour générer de nouvelles idées, ensuite, il faut insuffler une culture d’innovation dans l’entreprise en mettant en place des workshops, puis monter une « stratégie de marque » afin de marqueter un produit, créer une identité graphique et une histoire, et enfin l’étape finale « l’optimisation » avec l’accumulation de données sous exploitées. Amandine et Dora concluent : « Il faut faire parler les donner avec des analyses plus en profondeurs qui ouvrent des nouvelles pistes à explorer ».

Les questions de consommateurs, de territoires, de positionnement et de stratégie passionnent Dora et Amandine qui ont récemment travaillé sur le « rebranding » d’une mine de potasse en créant un nom, un logo, une identité graphique et en mettant en place une stratégie de marque. Elles ont aussi collaboré avec une agence de voyage pour mettre en place un aspect d’innovation plus social pour impliquer les communautés dans le tourisme et développer l’artisanat local.

Selon les deux consultantes françaises, l’innovation est un état d’esprit : « Il faut avoir un regard très ouvert sur les choses au départ pour pouvoir en tirer des choses et faire des analogies dans différents domaines ». Amandine ajoute : « Il faut une approche ludique par rapport à différentes situations, être curieux et observer ». Et Dora renchérit : « Il faut rester en éveil, se nourrir et se documenter ». Elles perçoivent les contraintes comme un challenge à surmonter et un tremplin pour la créativité.

Quant à leur pays d’accueil, Amandine et Dora s’exclament : « L’Afrique du Sud est un pays d’opportunités, il y a une vraie culture d’entrepreneurship, c’est le hub du continent. Nous avons envie de participer à un ancrage fort dans l’innovation dans ce pays ».

Vous avez envie d'échanger avec elles ou de les contacter ?

www.mattersltd.com
amandine@mattersltd.com
dora@mattersltd.com

www.lepetitjournal.com/johannesbourg Jeudi 6 octobre 2016


Restez connecté !

Ecrivez-nous lpj.joburg@gmail.com
Aimez notre page Facebook
Abonnez-vous à notre page Twitter
Recevez notre newsletter
Consultez notre site internet 

 

 
Johannesbourg

JUILLET - L'hiver à Joburg

C'est l'hiver, les températures se rafraichissent mais Joburg ne se laisse pas abattre par un petit coup de froid ! Des événements pour ceux qui…
Actualité Afrique du Sud
Une internationale

ROAMING – Ni expats, ni immigrants, vivre à l’international au 21e siècle

Ni expatriés, ni locaux, ni immigrants… Comment définir ces citoyens du monde qui s’installent, pour quelques années, sans filet, dans un pays qui n’est pas le leur? Des itinérants, des nomades ? Dans son livre, CM Patha dresse les caractéristiques de ces millions d'individus dont on n’entend pas la voix. Beaucoup d’entre vous se reconnaitront !
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine