Johannesbourg

RHINOCEROS NOIR - Une espèce en danger

Malgré les efforts de nombreuses associations de sauvegarde des animaux, l’année 2011 aura encore été terrible pour les rhinocéros d’Afrique du sud. Avec 448 animaux recensés comme braconnés en 2011, c’est toute une espèce qui est en danger

(crédit: RS)

La disparition annoncée des rhinocéros noirs

On ne recense plus que 4.860 rhinocéros noirs vivant aujourd’hui en Afrique, comparés aux 65.000 rhinocéros répertoriés dans les années 1970. Pour le National Geographic News, le rhinocéros noir d’Afrique de l’ouest est éteint. Seuls les efforts de plusieurs organisations de sauvegarde des animaux permettent aujourd’hui de gérer au mieux cette espèce. Le déplacement de 19 rhinocéros noirs par hélicoptère en fin d’année dernière a permis une médiatisation forte de ce problème. En déplaçant ces rhinocéros sur plus de 1.500 km, le gouvernement de la province d’Eastern Cape, en partenariat avec le WWF Black Rhino Range Expansion Project, a souhaité répartir géographiquement au mieux cette espèce pour optimiser son repeuplement et augmenter son taux de croissance.

Un marché noir juteux

Les rhinocéros noirs et les autres espèces de rhinocéros sont braconnés pour leurs cornes qui, en Asie, sont utilisées pour faire des remèdes contre par exemple la fièvre et le cancer, quoiqu’il n’y ait aucune preuve scientifique de leur efficacité. Elles sont également prisées au Moyen-Orient comme trophées ou porte manteaux. Ce marché noir est très juteux, car la corne du rhinocéros noir se vend plusieurs dizaines de milliers d'euros au kilo. Les braconniers utilisent parfois des tronçonneuses pour couper les cornes des rhinocéros après les avoir endormis, mais ces derniers ne survivent pas à ce massacre.

Vers une légalisation de ce marché

Le gouvernement sud-africain a demandé une étude pour éventuellement rendre légal la vente des cornes de rhinocéros. Malgré des efforts financiers de plusieurs millions d’euro pour lutter contre ce trafic, les massacres continuent avec une moyenne de 35 rhinocéros noir tués chaque année depuis 2005. Cette éventuelle légalisation semble laisser à ce jour très sceptique les organisations de défense des animaux. Elles s’accordent néanmoins pour considérer cette mesure comme un outil de défense supplémentaire, en maitrisant mieux la demande de "ce produit" et en lui appliquant les contraintes fixées pour la conservation de cette espèce.

Soutenir la défense des rhinocéros noirs en Afrique du sud

Différents programmes de dons destinés à aider la protection des rhinocéros noirs existent. Ces initiatives permettent d’assurer une meilleure protection de cette espèce en fournissant d’avantage de moyens matériaux ou humains.

Richard Simonnet (www.lepetitjournal.com/johannesbourg.html) jeudi 16 février 2012

(crédit: WWF/ Green Renaissance)

"Dr Jacques Flamand vient administré l'antidote pour réveiller un rhinocéros noir qui vient d'être libéré sur un nouveau domicile. Cela ne prendra que quelques minutes pour que l'animal soit complètement réveillé temps laissé au Dr Flamand pour quitter les lieux", commente Pam Sherriffs, Communications manager: WWF/ Ezemvelo KZN Wildlife Black Rhino Range Expansion Project

http://www.wwf.org.za/act_now/rhino_conservation/

Johannesbourg

Immigration - Le gouvernement n’a pas pensé aux entreprises

Le Cap40 a organisé un événement sur les conséquences de la nouvelle réglementation en matière d'immigration mise en place en Afrique du Sud depuis mai 2014. Pour cela, l’organisation a été aidée par la Cape Chamber of Commerce, la French - South African Chamber of Commerce et le Belgian Business Network.
Actualité Afrique du Sud

Immigration - Le gouvernement n’a pas pensé aux entreprises

Le Cap40 a organisé un événement sur les conséquences de la nouvelle réglementation en matière d'immigration mise en place en Afrique du Sud depuis mai 2014. Pour cela, l’organisation a été aidée par la Cape Chamber of Commerce, la French - South African Chamber of Commerce et le Belgian Business Network.
A la une
France/Monde
En direct d'Afrique/Moyent-Orient
Tunis - Actualité

URGENT - Appel à la vigilance

Suite aux dernières menaces visant les Français, ainsi que le meurtre d'un touriste français en Algérie, l'Ambassade appelle ses…
Expat
Expat - Emploi

Une "French touch" pour faire du vin en Virginie

"Je devais rester un an et je ne suis jamais parti." Comme Matthieu Finot, par goût du défi, de la liberté de créer ou du pays lui-même, des vignerons français s'installent en Virginie pour faire le vin dont rêvait Thomas Jefferson, il y a deux siècles.

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.