MICHEL MORAND - Un parcours multifacette à déguster sans modération !

A vous habitant de Johannesburg de plus ou moins longue date, il vous est arrivé, c’est sûr de croiser Michel Morand : au Lycée Français peut-être car sa cadette y est scolarisée, car vous avez déjà dîné ou déjeuné au Bistro Michel en famille ou entre amis, ou vous avez participé à quelques « farewell » ou cocktails de notre communauté francophone dans lesquelles le service traiteur était assuré par ses soins… Toujours discret et bienveillant, ce monsieur porte un uniforme d’un gris chic, et vient volontiers et toujours chaleureusement vous saluer et échanger quelques mots puis s’éclipse très vite derrière ses fourneaux ou auprès de son équipe…


Et cependant, que savez-vous de Michel Morand : c’est un Chef, un restaurateur, un Mentor pour certains, un français, c’est sûr ! C’est surtout un homme de passion qui a un parcours incroyable ! Jamais vous ne l’entendrez s’en vanter et pourtant…

Aux âmes bien nées …

Né dans le Beaujolais, ses grands-mères qui étaient restauratrices toutes les deux, ont largement inspiré le jeune Michel qui s’est bien vite dit que son avenir se situerait aussi dans cette voie. 

Michel Morand est issu des rangs de l’Ecole Hôtelière Internationale Savoie-Leman (située à Thonon-les-Bains). Cet établissement d’enseignement hôtelier est reconnu par la profession comme étant l’un des plus renommés, et s’avère être la plus ancienne école hôtelière publique de France.

Très vite, l’appel du large.

Une fois son diplôme en poche, Michel n’a eu de cesse que de traverser les mers, la Manche d’abord puis l’océan Atlantique et a ainsi vécu des expériences qui n’ont fait que renforcer sa passion pour la restauration et son secteur : en Grande Bretagne d’abord où il a fait ses 1ères armes de Maître d’Hôtel dans un établissement 5 étoiles réputé pour la qualité de sa gastronomie et de son hébergement. Après un passage à la Coupole – oui, oui, LA brasserie parisienne par excellence - Michel a mis le cap sur les Etats-Unis en assurant pendant près de 18 mois la fonction de Manager de restaurant dans les trois restaurants du pavillon français de Disney World en Floride… Il accueille ainsi plus de 4 000 invités par jour et ceci constitue pour lui une opportunité parfaite pour être exposé et apprendre d'une nation où le service et la précision sont de la plus haute importance dans l'industrie de l'hôtellerie.

Michel a ensuite été rappelé par la France pour accomplir son service militaire. En raison de son expérience internationale, il a été assigné au poste de majordome du 1er Général Dupont de Dinechin - Inspecteur général des Forces militaires françaises de l’époque. Ce devoir a été effectué pendant la guerre du Golfe et a nécessité des conditions de travail très discrètes. De nombreuses réunions privées ont eu lieu à la résidence des généraux avec les ministres ainsi que le Président Mitterrand. Les tâches de Michel consistaient en la coordination et l'organisation de toutes les événements privés et officiels pour le général en tenant compte bien sûr des exigences particulières des invités. Ce service en France a pris fin en septembre 1991.

Avec l’Afrique du Sud, 25 ans d’amour… 

Fin 1991, Michel débarque pour la 1ère fois en Afrique du Sud, « c’était une des opportunités que j’avais en dehors de l’Europe, ce qui était mon vœu, pour un restaurant qui s’appelait Gatrile où j’ai été embauché comme Assistant de Direction et rapidement promu Directeur puis j’ai racheté des parts de la société jusqu’en décembre 2003, date à laquelle nous avons fermé ». Gatrile, situé près de Grayston Drive, était le plus ancien restaurant de Johannesburg, et Michel y a accueilli, à peine arrivé sur les lieux, les Présidents Mandela, Clinton et beaucoup d'autres hommes politiques ou artistes.


En avril 2004, Michel accompli un rêve et ouvre son propre restaurant l’Auberge Michel qui a rapidement commencé à gagner des prix et à acquérir une belle renommée. C’est d’ailleurs le premier restaurant du pays à avoir gagné le classement cinq étoiles du « Tourism Grading Council ». L’Auberge Michel était connue pour son excellente cuisine, son service qualifié d’exceptionnel et ses vins merveilleusement sélectionnés dans un cadre plus chic que décontracté. L'élite de Johannesburg (hommes politiques, hommes d’affaires mais aussi célébrités), venait à L’Auberge Michel déguster du foie gras, une côte de bœuf, une tarte fine à la niçoise, des cuisses de grenouilles ou des escargots mais aussi du filet mignon de springbok. Michel reconnait volontiers qu’il a eu beaucoup de chance et a le sentiment « d’avoir connu, à ce moment là, les plus beaux jours de l’Afrique du Sud, quand tous les espoirs étaient encore permis … ». En août 2011, le bâtiment à deux étages qu’il louait dans Sandown étant nécessaire à d'autres fins, l’Auberge Michel ferme ses portes ! Très affecté à l’époque, Michel déclare "Un chapitre se ferme, un autre chapitre s'ouvrira sans doute mais laissons nous du temps".


Enfin se poser, un peu … 

Pas trop longtemps tout de même, car courant 2012, Michel se lance dans une autre activité, celle de traiteur, en collaboration avec son épouse, Kefiloe Morand, née Sebitlo, originaire de Soweto. Ensemble, ils créent Exclusive Yours Catering une entreprise de restauration traiteur basée à Johannesburg qui propose ses services pour tout type d’événements personnels ou professionnels avec un crédo cependant : un mélange subtil de mets raffinés, de mises en scène créatives et de service impeccable, toujours discret et efficace.


Il n’y a pas si longtemps, en janvier 2015, le dernier bébé de Michel Morand Le Bistro Michel a ouvert ses portes dans le centre commercial Blubird. Cela ne surprendra personne, le personnel de l’Auberge Michel se retrouve quasiment en totalité et de façon spontanée autour de son chef … on y retrouve la marque de fabrique de Michel : l’attention aux clients, l’individualisation du service… Michel demande à chacun de ses collaborateurs de maîtriser « l’art de vendre du bonheur et non pas de la nourriture ». Ajoutez-y une ambiance conviviale et chaleureuse saupoudrée d’un brin de « french touch » pour laquelle Michel Morand est réputé et vous y êtes ! Une chose est sûre, ses clients et ses amis s’accordent à parler de sa bienveillance et de son perfectionnisme. Une expérience humaine et gastronomique qu’on a envie de renouveler.


Carole Sudrow www.lepetitjournal.com/johannesbourg Jeudi 18 mai 2017

 
Johannesbourg

COUP DE COEUR – Le ski en Afrique !

Oui c’est possible de chausser une paire de ski et de faire une descente sur une piste en Afrique ! Juliette de Poncins est partie à Afriski, une petite station de ski, dans le Lesotho en groupe avec trois familles et leurs enfants profitant d’un week-end prolongé de trois jours. Récit et recommandations pour les amateurs d'expériences inédites et de sports de glisse pendant l’hiver austral.
Actualité Afrique du Sud
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine