RETRO 2012 – Massacre de Marikana dans les mines de platine

(Crédit CorbisLD)

La mort de 34 mineurs grévistes dans les mines de Marikana en août dernier n’a pas seulement produit un électrochoc au niveau mondial, cet événement a également rappelé les heures sombres des méthodes policières durant l’époque de l’Apartheid.

Le chiffre définitif des victimes durant ces événements a été confirmé, par la commission d’enquête Farlam mise en place par le Président Zuma, et s’élève à 44 morts. Cet événement devient le plus sanglant depuis la fin de l’Apartheid.

La grève avait mobilisé plus de 3.000 mineurs, qui avaient commencé par occuper le site de Nkaneng au démarrage des confrontations avec la société minière Lomin. Les grévistes réclamaient une revalorisation de leurs salaires à 12.500 Rands par mois. Les premiers affrontements avec les forces de l’ordre avait en déjà fait 10 morts, incluant deux policiers.

Mais le 16 août, une riposte des policiers face aux grévistes toujours plus nombreux a transformé de conflit en scène meurtrière. Il a été révélé par la commission que plus de 900 balles ont été retrouvées dont plus de 400 sur la scène du massacre de Marikana.

Marikana est maintenant mentionné comme un des événements les plus meurtriers d’Afrique du Sud, rejoignant celui de Sharpeville, massacre qui avait fait en 1960 plus de 60 morts dans la révolte de township.

Richard Simonnet (www.lepetitjournal.com/johannesbourg.html) lundi 24 décembre 2012

Voir aussi

http://www.lepetitjournal.com/johannesbourg/a-la-une-johannesbourg/120473-marikana-les-evenements-vus-par-la-presse-francaise.html

Johannesbourg
Actualité Afrique du Sud
A la une

IDEES CADEAUX - Christmas is coming !

Vous n'avez rien prévu pour vos cadeaux de Noël ? Que ce soit pour vos enfants mais aussi pour votre conjoint(e) et proches ? Pas de panique ! lepetitjournal.com vous aide à garnir la hotte du Père Noël.
France/Monde
En direct d'Afrique/Moyent-Orient
Tunis - Actualité

ELECTIONS - Biographie de Moncef Marzouki

Moncef Marzouki est président de la République tunisienne depuis le 12 décembre 2011, élu par les membres de l'Assemblée constituante, à…
Tunis - Actualité

ANC - Ultime séance plénière

L’Assemblée Nationale Constituante formée des élus du 23 octobre 2011, a tenu sa dernière séance plénière le 20 Novembre 2014, fermant…
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Appel à candidatures

Vous résidez à l'étranger? Vous avez un parcours hors du commun? Le 17 mars prochain, sept Français de l'étranger seront récompensés lors d’une soirée de prestige au Quai d'Orsay organisée par LEPETITJOURNAL.COM en présence de M. Mathias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Alors n'attendez plus, postulez !
Expat
Expat - Emploi

FRANÇAIS À L'ÉTRANGER – Quand les entreprises protègent leurs salariés

Certains travaillent au large du Libéria sur des plateformes pétrolières, d’autres sont basés en Afghanistan pour le compte d’ONG ou encore dans des zones reculées de l’Inde pour gérer l’exploitation de centres de production. Tous sont des expatriés. Ils vivent dans des situations parfois extrêmes. Leurs employeurs en sont conscients et bien souvent font appel à des prestataires extérieurs pour assurer leur sécurité. Rencontre avec International SOS & Control Risks
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2015. La Commission Européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, attendue début 2015, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Francophonie

FRANCOPHONIE – LE XVe Sommet à Dakar

Le 15e Sommet de la Francophonie se déroule à Dakar du 29 au 30 novembre. Les chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se réunissent pour définir les prochaines orientations de la Francophonie, statuer sur l’admission de nouveaux pays membres et élire le prochain Secrétaire général de la Francophonie. Invité de France 24, RFI et TV5 Monde, François Hollande a tenu à rappeler que la France était "au service de la francophonie".