IMMIGRATION – Vivre ensemble sans violence et racisme

La Coalition contre la xénophobie composées d’organisations de la société civile, de représentants officiels du gouvernement, de citoyens sud-africains concernés, de syndicats, et de dirigeants de la communauté africaine, s’est mobilisée le 28 mars dernier lors de la marche Jozi solidarity contre la xénophobie et le racisme. Des centaines de gens sont descendus dans les rues pour montrer leur soutien. Parmi les participants, on pouvait compter le gouverneur de la province du Gauteng, David Makhura qui s’est toujours montré favorable à la lutte contre la xénophobie.

Le Président de l’African Diaspora Forum, Marc Gbaffou, a demandé au gouvernement sud-africain de revoir le projet de loi sur l’immigration qui a été publié au début du mois de mars, et tout particulièrement la section en lien avec les demandeurs d’asile en Afrique du Sud qui stipulent que ces derniers ne pourront plus travailler, étudier ou gérer leur entreprise dans le pays. Il a également demandé au gouvernement de régulariser tous les immigrants illégaux, et ce afin de permettre de créer une base de données précise du nombre de migrants dans le pays. Une initiative qui selon Marc Gbaffou pourrait réduire le nombre de vagues de xénophobie et protéger davantage les migrants employés comme main-d'œuvre bon marché. Il a également saisi l’occasion pour remercier les citoyens sud-africains qui se sont montrés solidaires.

Pendant la marche, l’African Diaspora Forum et ses partenaires ont observé une minute de silence en l’honneur du héros anti-apartheid défunt, Ahmed Kathrada.

www.lepetitjournal.com/johannesbourg Mardi 4 avril 2017


 
Johannesbourg

JUILLET - L'hiver à Joburg

C'est l'hiver, les températures se rafraichissent mais Joburg ne se laisse pas abattre par un petit coup de froid ! Des événements pour ceux qui…
Actualité Afrique du Sud
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine