BLACK FRIDAY – J’étais à Sandton (Partie 1)

Les Sud-Africains se sont mobilisés vendredi 7 avril dernier pour parler d’une seule voix contre le président Zuma et ses décisions qui ont plongées le pays dans un grand mécontentement. Selon des rapports, ils étaient environ 60,000 à manifester dans tout le pays : 20,000 au Cap, 10,000 à la marche organisée par le parti d’opposition Democratic Alliance dans le CBD de Joburg, 20,000 à la marche organisée par Save South Africa à Pretoria et 300 à une méditation de groupe à Saxonwold. Lepetitjournal.com publiera chaque jour de la semaine des témoignages de Sud-Africains et étrangers qui ont participé aux manifestions, sur leur expérience et leur ressenti sur les événements récents.


Hassive, une Mexicaine mariée à un Sud-Africain, vit en Afrique du Sud depuis 10 ans. 
« Une responsabilité citoyenne : c’est important de se faire entendre. »

« Pour moi, c’était important de participer à cette marche. Tout d’abord car mes enfants sont Sud-Africains et puis maintenant je me sens presque autant Sud-Africaine que Mexicaine ! Nous ne pouvons pas uniquement nous plaindre, donc j’ai choisi de m’exprimer. Si j’avais pu j’aurai emmené ma fille pour lui apprendre les responsabilités de citoyenne.

J’ai participé à la marche qui s’est déroulée à Sandton car c’était à proximité de mon lieu de travail. Nous nous sommes rassemblés au coin de Grayston et Rivonia et avons marché jusqu’au Johannesburg Stock Exchange. La marche était stratégiquement planifiée à 13h afin que les gens qui travaillent puissent y participer pendant leur pause déjeuner.

Nous avons manifesté dans un environnement animé mais pacifique. Il y avait des enfants, des personnes âgées, en chaise roulante et même des chiens ! Les gens chantaient l’hymne nationale et Shosholoza. On sentait une unité, c’était agréable à voir lorsqu’on est habitué aux messages de divisions raciales. Les pancartes mentionnaient « Zuma doit partir ». Il y avait même des membres du parti de l’ANC qui disaient « Libérons l’ANC». Chacun faisait entendre sa voix.

Je pense que c’est un moment important dans l’histoire de l’Afrique du Sud. Nous entrons dans une ère où les choses changent depuis que Mandela a libéré le pays. De nombreuses personnes brandissaient des photos de lui, il est encore très présent dans le cœur des Sud-Africains. C’est un tournant dans l’histoire de la nation arc-en-ciel. »

Retrouvez les autres témoignages

Black Friday - J'étais à Pretoria (Partie 2)

Emily, une Sud-Africaine de 46 ans, originaire du Mpumalanga. 

« Peu de choses ont changé pour les Sud-Africains. »

Magali, une Française mariée à un Sud-Africain, vit en Afrique du Sud depuis 16 ans.

« Mobilisons-nous ! »



Black Friday - J'étais dans le CBD de Joburg (Partie 3)

Jo, une Sud-Africaine, décrit ce moment historique : « J’ai ressenti de la fierté. »








www.lepetitjournal.com/johannesbourg Lundi 9 avril 2017

 
Johannesbourg

67 BLANKETS – Des couvertures pour les plus démunis avant l’hiver

L’hiver s’installe doucement en Afrique du Sud et l’organisation 67 Blankets for Nelson Mandela Day fait à nouveau appel aux talents des Sud-Africains et des gens du monde entier qui souhaitent contribuer à la bonne cause. Retour en image sur une journée de sensibilisation qui s'est déroulée hier dans tout le pays et à l'international.

SORTIES – Rendez-vous avec le cinéma

Un documentaire sur le parti politique African National Congress et son déclin, un festival présentant le meilleur du cinéma européen, le rendez-vous…
Actualité Afrique du Sud

67 BLANKETS – Des couvertures pour les plus démunis avant l’hiver

L’hiver s’installe doucement en Afrique du Sud et l’organisation 67 Blankets for Nelson Mandela Day fait à nouveau appel aux talents des Sud-Africains et des gens du monde entier qui souhaitent contribuer à la bonne cause. Retour en image sur une journée de sensibilisation qui s'est déroulée hier dans tout le pays et à l'international.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Afrique
Jean-François Girault
Casablanca - Actualité

CONCOURS PHOTOS - #lireCtendance

A l’occasion de l’ouverture du Salon du livre à Paris le 24 mars 2017, dont le Maroc est l’invité d’honneur, l’ambassade de France au Maroc…
casablanca - Communauté

ANASS YAKINE - Métier Globe-trotteur

Le globe trotteur/ conférencier/ documentaliste/ Ambassadeur de Travel With A Mission, Anass YAKINES a accepté de répondre à quelques…
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé

COACHING - Être pilote de sa vie, ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre à Shanghai et cette personne m’a posé une excellente question : “Pour toi, c’est quoi être pilote de sa vie ? Comment est-ce que je peux avoir un peu plus la sensation d’être pilote de ma vie ?”
Expat - Politique

PIERRE VERLUISE – "M. Trump pourrait être une formidable opportunité pour l’Europe"

Contestée par près de la moitié des candidats de cette présidentielle, l’Union européenne n’a jamais semblée aussi fragile. Traversant une crise profonde, la question de son avenir se fait plus prégnante que jamais. Entre référendum de sortie, retour au Franc, et reconquête d’une souveraineté nationale, comment pouvons-nous expliquer un tel euro-scepticisme ? Pierre Verluise, docteur en géopolitique, directeur du Diploweb.com et co-auteur avec Gérard-François Dumont de "Géopolitique de l’Europe. De l’Atlantique à l’Oural" (PUF) nous répond.
Magazine