QUESTIONS D'ACTUALITÉ- Alain Marsaud, député des Français de l’étranger de la 10e circonscription.

En ce début d’année, lepetitjournal.com de Johannesbourg a souhaité donner la parole à Monsieur Alain Marsaud, député des Français de l’étranger de la 10e circonscription, dont fait partie l’Afrique du Sud.

Lepetitjournal.com : Quelle est votre position par rapport à l'intervention française au Mali ?

Alain Marsaud : En qualité de parlementaire des Français de l’étranger, je ne puis qu’être solidaire de l’opération qui a aussi pour objet la protection de nos compatriotes établis au Mali. De plus, l’engagement de nos soldats (3 armes) ne permet pas que l’on tienne des propos de nature à les démobiliser dans une opération forcément difficile à mener et à gérer.

Je réfute par contre le terme employé par le gouvernement de « lutte antiterroriste », il s’agit bien plus sûrement d’une guerre qui nécessite l’engagement de la force armée et dont nul ne connait l’issue. Fallait-il abandonner le gouvernement malien ou ce qu’il en reste dans sa détresse ? Que dirait-on aujourd’hui si les forces rebelles et islamistes s’étaient installées à Bamako ?

Pensez-vous que cette intervention pourra avoir des répercussions sur les pays africains de votre circonscription ?
Bien sûr que cette opération aura des répercussions sur la politique menée dans les différents pays de la zone. Dans un premier temps, il existe une solidarité politico-militaire apparente guidée par la nécessité et par la crainte des disséminations de la violence islamique.
Il existe jusqu’en Afrique Centrale une réelle crainte qu’après le Niger et le Tchad, les routes de la déstabilisation irriguent l’Afrique du Centre et ce jusqu’au Gabon. C’est du moins le sentiment que m’ont donné les dirigeants de ces pays.

Quelle est votre opinion sur les récentes actions en matière de politique étrangère de la France dans les pays de votre circonscription ?
Comme à chaque fois qu’un nouveau Président prend ses fonctions, le Président de la République tient un discours pour dénoncer la France-Afrique. Comme à chaque fois, 6 mois plus tard, on envoie les légionnaires et l’infanterie de marine au secours de quelques pays d’Afrique. Après le discours de Monsieur Hollande à Kinshasa, où il se défiait fortement de l’ambiance africaine, nous voilà non seulement au Mali et en Centrafrique mais aussi en train de renforcer nos forces d’interventions dans 4 ou 5 pays du continent.
A titre personnel, je ne regrette pas l’action, elle est nécessaire pour protéger nos amis africains, mais je critique le discours, purement idéologique comme à chaque fois et qui ne tient pas compte de la réalité des politiques menées en Afrique. Nous, Français, devons nous poser la seule question qui vaille : préférons-nous la Chine-Afrique ou la Turc-Afrique à la France-Afrique ?

Avez-vous prévu sur 2013 une visite dans notre communauté française en Afrique du Sud ?
Je me rendrai courant 2013 à Johannesburg et au Cap où j’aurai l’occasion et le plaisir de rencontrer mes compatriotes autour de Stéphane Sakoschek, Président de la Chambre de Commerce France-Afrique du Sud et qui est mon représentant dans le pays.

Avez-vous un commentaire sur notre changement imminent d'Ambassadeur en Afrique du Sud ?
J’ai eu l’occasion de rencontrer l’Ambassadeur Jacques Lapouge à Johannesburg et de partager avec lui un engagement commun, à savoir le rugby, lors d’un très beau match. Je lui souhaite une belle poursuite de sa carrière et la bienvenue à son prochain successeur que j’irai bien sûr saluer. 

Richard Simonnet (www.lepetitjournal.com/johannesbourg.htmlmercredi 30 janvier 2013

 
Johannesbourg

PRETORIA – Un établissement scolaire de qualité et à taille humaine

Relocalisé vers le centre-ville en 2013 pour se rapprocher du quartier des ambassades, le campus de Pretoria du Lycée Jules Verne a depuis plus que doublé ses effectifs et accueille maintenant au sein de son établissement près de 150 élèves. Sa Directrice, Sophie Werth, en poste depuis un an après plusieurs séjours à l’étranger, parle de l’école à l’ambiance familiale qui l’a tout de suite séduite.
Actualité Afrique du Sud
Une internationale

Idée cadeau Saint Valentin : offrez (lui) la Bleu Blanc Box

La Saint Valentin approche à grands pas et comme chaque année, on a envie de faire plaisir à l’être aimé… Idée cadeau romantique : offrez-vous, offrez-lui une Box! La Bleu Blanc Box, coffret cadeau rempli de surprises “Made in France”, s’invite ce mois-ci dans le coeur de tous les amoureux de la France sous la thématique de l’Amour…et ravit tous les expatriés en manque de produits bien de chez nous.
Actu internationale
En direct d'Afrique
tunis - Communauté

BONNE ANNEE 2017

En ces derniers jours de 2016, la rédaction vous présente ses meilleurs voeux.
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine