DAVID BARILLOT – Joburg, une ville africaine avant-gardiste

David Barillot, le directeur commercial et marketing de l’hôtel huppé Four Seasons Hotel The Westcliff, est installé à Johannesburg depuis plus de trois ans. Il partage sa fascination pour cette ville qui ne cesse de se réinventer. Rencontre au Flames, le restaurant de l'hôtel avec ses vues imprenables.


Parlez-nous de votre expérience de Joburg

Je suis arrivé à Johannesburg en décembre 2013 pour participer à la réouverture de l’hôtel Westcliff, sous la bannière du groupe canadien Four Seasons. Comme la plupart des expats qui arrivent à Johannesburg, j’avais une image assez négative de l’étranger avant de poser mes valises avec ma famille. Mais nous avons vite changé d’avis sur la ville qui est à mon goût en grand décalage par rapport à la manière dont la presse et les médias présentent Joburg. Les Joburgers sont très accueillants et la ville est en plein essor au niveau culturel et artistique en particulier dans le CBD qui dispose d’un très fort potentiel en termes de développement.

Comment Joburg a évolué en tant que destination touristique au cours des dernières années ?

Il n’y a plus seulement l’aspect historique à découvrir (Apartheid Museum, Constitution Hill, etc…) mais aussi le dynamisme de la jeunesse sud-africaine de la "Rainbow nation" avec l’essor de quartiers comme Maboneng, Braamfontein et son Neighbourgoods Market, The Sheds sur Fox Street et de nouveaux projets en cours comme Victoria Yards à Lorentzville, un quartier à l’est de Joburg, développé par Brian Green, le même promoteur immobilier qui a créé 44 Stanley. C’est ce dynamisme qui à mes yeux est très intéressant à mettre en avant auprès des touristes et de la clientèle étrangère désireuse de vivre de nouvelles expériences.


Pourquoi, selon vous, les touristes devraient faire un arrêt à Joburg et quels sont les « must-see » ?

L’aéroport de Johannesburg, OR Tambo, est le hub pour découvrir l’Afrique du Sud et les pays limitrophes comme le Mozambique, la Zambie et les Victoria Falls, la Namibie et le Botswana : 85% des vols venant de l’étranger en Afrique du Sud passent par Joburg mais une infime partie de la clientèle loisirs séjourne une nuit à Joburg, au mieux ils resteront dans un hôtel à l’aéroport. Ce comportement est le résultat encore une fois de la perception et de la méconnaissance de l’industrie touristique qui ne connait pas la destination et par conséquent se focalise systématiquement sur le safari expérience et Cape Town et la région des vins.

Joburg est la seule ville dans la région qui offre une « urban African vibey experience », une opportunité unique pour le touriste étranger d’être en contact direct avec la jeunesse dynamique et multiculturelle de cette jeune démocratie.


Les “Must see”?

Maboneng le dimanche matin est le meilleur jour pour profiter du quartier avec son marché, Neighbourgoods Market à Braamfontein le samedi matin, 44 Stanley pendant le week-end, la 4th avenue à Parkurst, Keyes Mile Art, un tout nouveau lieu, The Sheds à Fox Street pendant le weekend, et découvrir Soweto en bicyclette.


Vous avez développé une application assez unique, dites-nous en plus ?

Il est difficile d’expliquer la ville de Johannesburg aux clients étrangers de part la taille de la ville et la complexité des quartiers (CBD, Sandton, Rosebank, The Parks,....). L’idée est de donner une vue à 360 degrés du Four Seasons Hotel Westcliff, idéalement situé dans les Parks entre les centres d’affaires et le CBD.

Nous avons sélectionné plusieurs sites à découvrir sur Joburg pour un touriste qui souhaite explorer la ville pendant quelques jours. Le contenu est mis à jour régulièrement et nous allons incorporer des interviews de jeunes artistes locaux (art, music, mode,..) pour mettre en avant les talents du continent africain.

-> Découvrir l'application ici :


Pouvez-vous partager des bonnes adresses du moment et des bons plans pour découvrir la ville ?

Evidemment les évènements que nous organisons au Westcliff, les DJ lounge chaque jeudi, vendredi et samedi à partir de 17h30 au Flames offrant la plus belle vue de la ville, les Jazz Brunch chaque samedi au Flames entre autre, et prochainement notre première soirée Jazz le 26 Mai avec l’artiste Siya Makuzeni. Découvrez des nouvelles adresses en me suivant sur instagram.


www.lepetitjournal.com/johannesbourg Jeudi 13 avril 2017

Crédit photo : David Barillot

 

 
Johannesbourg

RUGBY – Les supporteurs de l’équipe de France en force

La tournée du XV en Afrique du Sud touche à sa fin avec un peu d’amertume puisque les Springboks remporte ce troisième match, cependant l’atmosphère est restée bonne dans le « coin des français » qui ont soutenu les Bleus jusqu’au coup de sifflet final. Des « ola », des « Allez les Bleux » mais aussi des « C’est pas possible ! », des reprises de la Marseillaise, de la musique, des jets de feux et des feux d’artifices ont animé le stade pendant…
Actualité Afrique du Sud
Une internationale

RESEAU PSY EXPAT – Trouver un psy francophone à l'étranger

Comment être accompagné dans sa mobilité si l’on a besoin d’un suivi psychologique ? Créé par deux psychologues expatriées en Asie, Réseau PsyExpat est une plateforme à but non lucratif qui facilite la recherche de thérapeutes francophones partout dans le monde et les échanges entre professionnels
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine