POLEMIQUE – Un nouvel avion pour le Président Zuma

Le Président Zuma vient de s’offrir un nouvel avion présidentiel, ce qui suscite la polémique en Afrique du Sud. "Qu’est ce qui empêche de dormir le Président Zuma en ce moment ? La pauvreté, ou ses rêves sur son nouvel avion ?" commente la presse sud-africaine.

(Corbis LD)

Si le Président Zuma s’est offert ce nouveau Boeing 777-200 pour 2 milliards de Rand, c’est, parait-il, pour avoir un avion présidentiel plus grand que celui de la Chancelière allemande Angela Merkel. "100 centimètres de plus, ça compte !", commente le journal The Star.

En fait, ce nouvel appareil met le Président Zuma dans le haut du panier en termes d’aviation chargée de transporter les Présidents, Rois et Princesses à travers le monde.

La polémique éclate à l’annonce de ce nouvel achat. Alors que le Président Zuma affirme que la pauvreté de son pays l’empêche de dormir, le prix de ce nouvel appareil est estimé à 1.3 milliard de Rands, avec des options pour près de 714 millions de Rands.

L’opposition affirme par la voix du député David Maynier que "si le Premier ministre anglais David Cameron utilise les lignes régulières de Bristish Airways, le Président Zuma peut bien utiliser South African Airlines".

Richard Simonnet (www.lepetitjournal.com/johannesbourg.html) lundi 16 juillet 2012

Johannesbourg
Actualité Afrique du Sud
Une internationale

FORMATION - Les écoles hôtelières suisses s'accrochent pour rester les meilleures

Cela ressemble à un repas dans un restaurant de luxe, avec une vue spectaculaire sur les Alpes et des serveurs en tenue amidonnée versant un grand cru et détaillant aux convives un menu complexe. Mais il n'en est rien. Les serveurs, les convives en tenue habillée et même l'équipe en cuisine élaborant des assiettes soignées sont en fait des étudiants de l'une des célèbres écoles hôtelières de Suisse.
Actu internationale
En direct d'Afrique/Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

LAOS - Repenser l'idée d'entreprendre

S'installer au Laos, c'est choisir sa qualité de vie, et un engagement humain. Cette dimension est en effet essentielle dans le pays, car on vient pas ici pour faire fortune. La responsabilité sociétale de ceux qui s'y sont installés ne laisse pas de place au doute sur les raisons qui leur ont fait choisir ce pays! Un reportage vidéo du W Project (équipe sociale et solidaire)

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de Merci Maman. 
Expat - Politique

ENRICO LETTA – L’ancien Premier ministre italien s'expatrie à Paris

Enrico Letta, prédécesseur de Matteo Renzi à la tête du Conseil des ministres a annoncé sa démission de la Chambre des députés italienne. Il s’apprête à quitter Rome et l’Italie pour Paris afin de prendre la tête de l’Ecole d’affaires internationales de Sciences Po, qui forme de futurs hommes d’affaires à l'international.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala