Istanbul

L’INFO PRATİQUE DE LA SEMAİNE - Les musées d’İstanbul que vous ne connaissez (peut-être) pas

 

Ces musées atypiques, moins connus qu’İstanbul Modern ou le musée archéologique, se cachent un peu partout dans les ruelles stambouliotes. Ils permettent aux promeneurs de découvrir la ville, son histoire et surtout sa créativité. Petit tour d’horizon de ces centres culturels…

A la découverte de l’Histoire…

Le Musée de l’Innocence (Masumiyet Müzesi)

Ce musée, situé au cœur du quartier Çukurcuma,  a été créé dans la continuité du roman du même nom, écrit par le Prix Nobel de littérature Orhan Pamuk. Il retrace l’histoire de Kemal et Füsun, personnages principaux de l’œuvre, et vous plonge dans l’Istanbul des années 70 et 80. Les visiteurs traversent les chapitres du livre de Pamuk en gravissant les trois étages de cette maison-musée (photo ci-contre, MA) et partent à la découverte d’un İstanbul du siècle dernier.

Horaires d’ouverture:
Du mardi au dimanche: 10h00-18h00
Le vendredi: 10h00-21h00
Tarif : 15 TL / Tarif étudiant: 10 TL
Çukurcuma Caddesi AGC Çıkmazı 2
Voir le site du musée
Lire notre article à son ouverture.

Le musée de la Banque Ottomane (Osmanlı Bankası)

Situé au sous-sol de l’ancienne Osmanlı Bankası, ce musée retrace l’histoire de cette banque, construite à la fin du XIXème siècle par l’architecte Alexandre Vallaury. L’exposition permanente, composée d’objets et de documents pour partie rédigés en français, témoigne de l’activité financière à la fin de l’Empire Ottoman au début de la République de Turquie.

Ouvert tous les jours: 10h00-18h00
Entrée gratuite
SALT Galata, Bankalar Caddesi 11, Karakol
Voir le site du musée
Nun article à son sujet publié dans votre journal.

Le musée des juifs turcs (500. Yıl Vakfı)

Ouvert depuis 2001, l’ancienne synagogue Zülfaris transformée en musée raconte l’histoire de la population juive de Turquie, de leur arrivée sur ce territoire à nos jours. A travers des objets de la vie quotidienne et des documents historiques, le visiteur découvre la manière dont cette population, qui compterait actuellement près de 30.000 membres en Turquie, a participé à l’Histoire du pays.

Horaires d’ouverture:
Du lundi au jeudi: 10h00-16h00
Le vendredi et le dimanche: 10h00-14h00
Teğmen Hüseyin Sokak 1 Karaköy
Voir le site du musée

Le musée des échanges de population (Mübadele Müzesi)

Ce musée a ouvert ses portes en 2010 au cœur de l’ancien village de Matrai, appelé aujourd’hui Çatalca (ouest d’Istanbul). En 1922, au terme d’un accord international, la population Rum (grecque orthodoxe) de Turquie a été échangée et déplacée vers le nord de la Grèce contre la population musulmane habitant cette région. Le musée reconstitue le “croisement“ de ces deux populations à Çatalca au travers d’objets de la vie quotidienne.

Kaleiçi Mah. Bahar Sok. No:4 Çatalca
Voir le site du musée.

Le musée Orhan Kemal

Il faut demander la clé au magasin situé à côté pour pouvoir pénétrer dans ce musée retraçant la vie et l’œuvre de l’auteur turc Orhan Kemal. Vous y découvrirez des effets personnels de celui qui décrivait dans ses œuvres la vie des populations pauvres, ainsi que des photos retraçant son parcours.

Photo AD

Horaires d’ouverture:
Ouvert tous les jours de 10h00 à 19h00
Akarsu caddesi No:30 Cihangir
Voir le site du musée.

Patriarcat grec orthodoxe de Fener (Fener Rum Ortodoks Patrikhanesi)

Lieu prestigieux du monde orthodoxe, le patriarcat est composé d’ateliers divers, de la résidence du patriarche Bartholomeos, d’une bibliothèque, d’écoles ou de bâtiments administratifs. L’Eglise Saint-Georges peut se visiter. Pour l’atelier de restauration des icônes, un rendez-vous est obligatoire.

Eglise ouverte de 9h00 à 12h00 et de 13h00 a 17h00
Sadrazam Ali Paşa Caddesi 35, Fener, Eyüp

Quand fantaisie et créativité se rencontrent…

Le musée du jouet (Istanbul Oyuncak Müzesi)

Pour les petits ou les grands, le poète Sunay Akın a ouvert, dans une maison de bois de Kadıköy, un musée dédié aux  jouets du monde entier. Sur quatre étages, les visiteurs peuvent découvrir 4.000 objets tout en traversant un sous-marin reconstitué ou une salle consacrée aux trains (photo site du musée).

Ouvert  au public tous les jours de la semaine sauf le lundi. De 9h30 à 18h en semaine et de 9h30 à 19h le week-end.
Tarif: normal: 8 TL, tarif réduit: 5 TL
Omer Pasha Street. Dr Zeki Zeren Sok. No: 17 Göztepe / Kadiköy
Voir le site du musée

 

Borusan Contemporary Ofis-Müze (Perili Köşk)

Perili Köşk, littéralement le “manoir aux fées”. Ce bâtiment rouge, au pied du pont Fatih Sultan Mehmet, est le siège social du groupe turc Borusan pendant la semaine. Le week-end, il se transforme en musée. Le plasticien sud-coréen Chloe U-Ram expose actuellement dans ce lieu. Ses sculptures cinétiques sont à voir jusqu’au 14 avril (photo site du musée).

Ouvert le samedi et le dimanche 10h00-20h00
Baltalimanı Hisar sok. Perili Köşk No : 5, 34470 Rumelihisarı, Sarıyer
Tarif normal: 10 TL
Voir le site du musée

Musée des îles des Princes (Adalar Müzesi)

Ce musée ouvert en 2010 a pour vocation de faire découvrir à ses visiteurs l’histoire de ces îles, de leur formation géologique jusqu'à nos jours. L’ile de Büyükada, qui accueille le musée, est divisée en deux grands espaces : le musée Çınar pour les expositions temporaires et le musée-hangar Saint-Nicolas comprenant une exposition permanente ainsi que de nombreux espaces dédiés a la culture.

Horaires d’ouverture :
De décembre a février : 9h00- 18h00
De mars a novembre : 9h00-19h00
Le musée Hangar est fermé tous les lundis
Çınar Cad. Müze Alanı, Büyükada
Voir sur le site du musée

Aurélie Darblade (www.lepetitjournal.com/istanbul) lundi 4 mars 2013

 

 
Une internationale

HIKARI – Plongez au cœur de La Havane, Tokyo ou encore Rio !

Désignant la lumière en japonais, le terme Hikari aura sans doute séduit les éditions françaises du même nom, qui à leur façon souhaitent elles aussi mettre le monde en lumière. Avec leur collection « Portraits Ville » elles ont pour ambition de renouveler le genre du livre de voyage, et de faire découvrir à leurs lecteurs de façon intime et personnelle les moindres recoins d’une métropole à travers le regard de ses habitants. Cet été, 3…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine