ARGENT SALE - La Turquie dans le top 20

Entre 2000 et 2009, plus de 79 milliards de dollars auraient transité illégalement en Turquie. Le pays se classe au 20ème rang mondial des flux financiers illicites, parmi 157 pays en développement étudiés par Global Financial Integrity. Cette ONG basée à Washington considère comme un flux financier illicite le “passage aux frontières d’argent illégalement gagné, transféré ou utilisé”.

En tête de ce classement publié le 15 décembre : la Chine, et de très loin, avec 2.740 milliards de dollars. Arrivent, en deuxième position, le Mexique avec 504 milliards de dollars, puis la Russie avec 501 milliards de dollars. Le transit de cet argent dit “sale” est généralement lié à des activités de corruption, à des crimes et à des évasions fiscales.

Global Financial Integrity estime que pour la seule année 2009, les pays en développement (Turquie comprise) auraient perdu près de 903 milliards de dollars en flux illicites, un chiffre d’autant plus impressionnant qu’il correspond à une période de fort ralentissement économique dû à la crise.
Le rapport souligne d’ailleurs que “malgré la crise financière et la diminution générale des flux financiers illicites, certains pays observent de fortes augmentations [de ces flux]. Parmi eux, la Pologne, l’Arabie saoudite, l’Iran, la Turquie et la Panama ont connu les plus fortes augmentations.”

Anne Andlauer (www.lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 21 décembre 2011
Pour lire un résumé du rapport, cliquer ici.

Istanbul

CLASSEMENT– La Turquie, un bon pays pour faire des affaires?

Le 12ème rapport annuel de la Banque mondiale, rendu mercredi 29 octobre, classe la Turquie au 55ème rang des pays dans lesquels il est facile de faire des affaires, sur un total de 189 Etats. Le pays perd quatre places au classement en raison de réformes ayant conduit à l'augmentation du seuil minimum de capital nécessaire à la création d'une entreprise.
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMITT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmitt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.