SEVIL SEVIMLI – Le procès de l’étudiante lyonnaise reprend à Bursa

Le procès de Sevil Sevimli, étudiante franco-turque originaire de Lyon, reprend aujourd’hui à Bursa. Lors de la première audience, le 26 septembre dernier, le tribunal a levé son contrôle judiciaire à Eskişehir mais a refusé d’autoriser la jeune femme à quitter le territoire turc pour retourner en France et reprendre ses études.

Le procureur accuse la jeune Française, considérée comme turque par la justice du pays car elle possède la double nationalité, de “participation à la direction d'un mouvement illégal”, en l’occurrence le DHKP-C (Parti-front révolutionnaire de libération du peuple), une branche violente de l’extrême-gauche.

Selon l’avocat de l‘étudiante, le procureur se base, pour étayer ses accusations, sur la participation de Sevil Sevimli à un défilé légal du 1er mai à Istanbul ou encore à un concert du groupe Yorum, engagé à gauche. Il requiert 32 ans et demi d’emprisonnement. Au lendemain de la première audience, l'avocat qualifiait “d’absurde” le procès de sa cliente et réclamait son acquittement.

Jean-Luc Mayaud, président de l'université Lyon-2, assistera à cette deuxième audience, annonce l’université sur son site internet. “Pour nourrir ses travaux et confronter les idées et les opinions qui traversent la société, il paraît logique qu’elle ait cherché à consulter différentes sources (ouvrages, tracts et journaux les plus divers) et observé des réunions et des manifestations. Je ne comprends pas que ces démarches, légitimes pour une apprentie journaliste, puissent être assimilées à des actes criminels et répréhensibles”, écrit Jean-Luc Mayaud.

Sevil Sevimli effectuait une année d’échange à l’université d’Eskişehir lorsqu’elle a été arrêtée et incarcérée le 10 mai 2012, avant d’être remise en liberté en août. Une pétition pour la soutenir, lancée sur internet en juillet, a récolté à ce jour plus de 133.000 signatures.

Anne Andlauer (www.lepetitjournal.com/istanbul) lundi 19 novembre 2012

 
Istanbul

LES RDV DE L'ECO – "J’aimerais que la France entre plus franchement dans le monde du Private-Equity"

Fondée en 2000, par Şevket Sabancı et sa famille, Esas Holding est l'un des premiers groupes d'investissement en capital de Turquie. L'entreprise est concentrée sur les occasions d'investissement en Turquie et à l'étranger. Esas Holding est le plus grand fonds d'actions familial en Turquie, qui investit dans la gestion d'actifs, le capital risque, et les biens immobiliers. Depuis sa fondation, Esas investit dans des domaines très variés comme la…
Une internationale

EXPATRIÉS - Comment bien choisir votre déménageur ?

Un déménagement à l’international est différent d’un simple déménagement en France. Il requiert un savoir-faire spécifique et le respect d’un certain nombre d’étapes à ne pas négliger. Voici quelques conseils pour être certain de vous faire accompagner par un professionnel qualifié.
Actu internationale
En direct d'Europe
Rome - Actualité

LA PHOTO DU MOIS - Les parapluies

Parler de la pluie et du beau temps, quel ennui! Mais tout de même, ma première année à Rome presque terminée, je souris. Dans la ville…
Expat
Expat - Emploi

EMPLOI — La Suède, paradis du travail pour les femmes ?

Entre 2013 et 2015, le nombre de plaintes pour discrimination sexuelle déposées auprès de l’agence publique chargée de ce sujet, a presque baissé de moitié (450 et 290 plaintes, respectivement). Paradoxalement, ce sont les hommes qui portent le plus plainte, à 51-52% des affaires enregistrées ! Cela signifierait-il que les femmes sont arrivées à une position égale, voire dominante, par rapport aux hommes, sur le marché du travail suédois ?

COACHING - Avoir un profil professionnel atypique : quelle chance, j’ai !

L’exemple du profil « atypique » est le parcours professionnel qui n’a pas suivi une ligne droite « cohérente ». Personnellement, je n’ai entendu parler de ce concept que depuis que je vis à l’étranger et depuis quelques années seulement. Plus je regardais et me documentais sur le sujet et plus je m’apercevais qu’effectivement le fait de vivre à l’étranger et de vouloir travailler demande de réinventer sa conception du travail et de ses savoir-faire.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine