SEVIL SEVIMLI – Le procès de l’étudiante lyonnaise reprend à Bursa

Le procès de Sevil Sevimli, étudiante franco-turque originaire de Lyon, reprend aujourd’hui à Bursa. Lors de la première audience, le 26 septembre dernier, le tribunal a levé son contrôle judiciaire à Eskişehir mais a refusé d’autoriser la jeune femme à quitter le territoire turc pour retourner en France et reprendre ses études.

Le procureur accuse la jeune Française, considérée comme turque par la justice du pays car elle possède la double nationalité, de “participation à la direction d'un mouvement illégal”, en l’occurrence le DHKP-C (Parti-front révolutionnaire de libération du peuple), une branche violente de l’extrême-gauche.

Selon l’avocat de l‘étudiante, le procureur se base, pour étayer ses accusations, sur la participation de Sevil Sevimli à un défilé légal du 1er mai à Istanbul ou encore à un concert du groupe Yorum, engagé à gauche. Il requiert 32 ans et demi d’emprisonnement. Au lendemain de la première audience, l'avocat qualifiait “d’absurde” le procès de sa cliente et réclamait son acquittement.

Jean-Luc Mayaud, président de l'université Lyon-2, assistera à cette deuxième audience, annonce l’université sur son site internet. “Pour nourrir ses travaux et confronter les idées et les opinions qui traversent la société, il paraît logique qu’elle ait cherché à consulter différentes sources (ouvrages, tracts et journaux les plus divers) et observé des réunions et des manifestations. Je ne comprends pas que ces démarches, légitimes pour une apprentie journaliste, puissent être assimilées à des actes criminels et répréhensibles”, écrit Jean-Luc Mayaud.

Sevil Sevimli effectuait une année d’échange à l’université d’Eskişehir lorsqu’elle a été arrêtée et incarcérée le 10 mai 2012, avant d’être remise en liberté en août. Une pétition pour la soutenir, lancée sur internet en juillet, a récolté à ce jour plus de 133.000 signatures.

Anne Andlauer (www.lepetitjournal.com/istanbul) lundi 19 novembre 2012

Istanbul

LE COIN DES ENFANTS – Les marionnettes enchantent à nouveau Istanbul

Le 17ème Festival international de marionnette (Uluslararası İstanbul kukla festivali) a débuté le 16 octobre à Istanbul et continue jusqu'au 26 du même mois. L'édition 2014 rend hommage à Tacettin Diker, l'un des marionnettistes de Karagöz les plus reconnus, décédé il y a quelques mois. Il avait notamment reçu le prix d'Honneur du Festival en 1998, et était considéré comme "patrimoine humain vivant" par l'UNESCO (Organisation des Nations unies…
A la une
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?

PARTIR A L'ÉTRANGER - Le PVT, la formule qui cartonne chez les jeunes !

En 2013, près de 40.000 jeunes Français sont partis à l’étranger dans le cadre du Programme Vacances-Travail (PVT), également appelé Working Holiday Visa (WHV). Si ce programme les a séduits, c’est parce qu’il permet d’envisager toutes sortes de projets (voyage, travail, bénévolat, cours de langue…) dans des pays et régions où il n'est habituellement pas facile de partir travailler.
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.