PEINE DE MORT - L’UE remet la Turquie face à ses engagements

Suite aux déclarations publiques du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan concernant l’éventuel rétablissement de la peine de mort en cas de meurtre ou d’acte terroriste, le Parlement européen rappelle la Turquie à l’ordre. “L’abolition de la peine capitale est l’un des points clés de la Charte des Droits fondamentaux de l’UE”, a déclaré Ria Oomen-Ruijten, la rapporteuse de l’Union européenne pour la Turquie, dans un communiqué adressé au quotidien Today’s Zaman. “Et l’UE ne pourra jamais accepter le rétablissement de cette peine dans l’un de ses Etats membres, candidats ou potentiels candidats”, a-t-elle ajouté.

L’abolition de la peine de mort constitue en effet l’un des pré-requis du processus d’adhésion au bloc des 27. La Turquie l’a abolie en 2002 et la dernière exécution d’un prisonnier date de 1984. Pour Hannes Swoboda, leader socialiste au Parlement européen : “Si Erdoğan revient sur cet engagement, il devra accepter que la candidature de son pays soit compromise”. Selon Ahmet Davutoğlu, ministre des Affaires étrangères, le Premier ministre aurait seulement évoqué la peine capitale en référence au tueur norvégien Anders Behring Breivik. Il aurait ainsi “voulu attirer l’attention sur les meurtres de masse”. Avant d’ajouter : “Nous serons toujours loyaux envers nos engagements vis-à-vis de l’UE, mais nous attendons la réciprocité.”

Le ministre de la Justice, Sadullah Ergin a affirmé mardi qu’aucune proposition n’était pour le moment à l’ordre du jour.

Fanny Fontan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) jeudi 15 novembre 2012

 
Istanbul
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine