PEINE DE MORT - L’UE remet la Turquie face à ses engagements

Suite aux déclarations publiques du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan concernant l’éventuel rétablissement de la peine de mort en cas de meurtre ou d’acte terroriste, le Parlement européen rappelle la Turquie à l’ordre. “L’abolition de la peine capitale est l’un des points clés de la Charte des Droits fondamentaux de l’UE”, a déclaré Ria Oomen-Ruijten, la rapporteuse de l’Union européenne pour la Turquie, dans un communiqué adressé au quotidien Today’s Zaman. “Et l’UE ne pourra jamais accepter le rétablissement de cette peine dans l’un de ses Etats membres, candidats ou potentiels candidats”, a-t-elle ajouté.

L’abolition de la peine de mort constitue en effet l’un des pré-requis du processus d’adhésion au bloc des 27. La Turquie l’a abolie en 2002 et la dernière exécution d’un prisonnier date de 1984. Pour Hannes Swoboda, leader socialiste au Parlement européen : “Si Erdoğan revient sur cet engagement, il devra accepter que la candidature de son pays soit compromise”. Selon Ahmet Davutoğlu, ministre des Affaires étrangères, le Premier ministre aurait seulement évoqué la peine capitale en référence au tueur norvégien Anders Behring Breivik. Il aurait ainsi “voulu attirer l’attention sur les meurtres de masse”. Avant d’ajouter : “Nous serons toujours loyaux envers nos engagements vis-à-vis de l’UE, mais nous attendons la réciprocité.”

Le ministre de la Justice, Sadullah Ergin a affirmé mardi qu’aucune proposition n’était pour le moment à l’ordre du jour.

Fanny Fontan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) jeudi 15 novembre 2012

Istanbul

MICRO-TROTTOIR – Être un Erasmus francais à Istanbul...

Istanbul est une ville cosmopolite, un carrefour entre deux continents et une terre d'accueil pour de nombreux étrangers. Beaucoup d'entre eux sont des étudiants venus du monde entier, principalement européens en raison des liens qui ne cessent de croître avec la Turquie et du programme Erasmus. Rencontres avec quelques étudiants français de l'université de Galatasaray, qui accueille la majorité des francophones.
A la une

IDEES CADEAUX - Christmas is coming !

Vous n'avez rien prévu pour vos cadeaux de Noël ? Que ce soit pour vos enfants mais aussi pour votre conjoint(e) et proches ? Pas de panique ! lepetitjournal.com vous aide à garnir la hotte du Père Noël.
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Appel à candidatures

Vous résidez à l'étranger? Vous avez un parcours hors du commun? Le 17 mars prochain, sept Français de l'étranger seront récompensés lors d’une soirée de prestige au Quai d'Orsay organisée par LEPETITJOURNAL.COM en présence de M. Mathias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Alors n'attendez plus, postulez !
Expat
Expat - Emploi

FRANÇAIS À L'ÉTRANGER – Quand les entreprises protègent leurs salariés

Certains travaillent au large du Libéria sur des plateformes pétrolières, d’autres sont basés en Afghanistan pour le compte d’ONG ou encore dans des zones reculées de l’Inde pour gérer l’exploitation de centres de production. Tous sont des expatriés. Ils vivent dans des situations parfois extrêmes. Leurs employeurs en sont conscients et bien souvent font appel à des prestataires extérieurs pour assurer leur sécurité. Rencontre avec International SOS & Control Risks
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2015. La Commission Européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, attendue début 2015, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Francophonie

FRANCOPHONIE – LE XVe Sommet à Dakar

Le 15e Sommet de la Francophonie se déroule à Dakar du 29 au 30 novembre. Les chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se réunissent pour définir les prochaines orientations de la Francophonie, statuer sur l’admission de nouveaux pays membres et élire le prochain Secrétaire général de la Francophonie. Invité de France 24, RFI et TV5 Monde, François Hollande a tenu à rappeler que la France était "au service de la francophonie".