PEINE DE MORT - L’UE remet la Turquie face à ses engagements

Suite aux déclarations publiques du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan concernant l’éventuel rétablissement de la peine de mort en cas de meurtre ou d’acte terroriste, le Parlement européen rappelle la Turquie à l’ordre. “L’abolition de la peine capitale est l’un des points clés de la Charte des Droits fondamentaux de l’UE”, a déclaré Ria Oomen-Ruijten, la rapporteuse de l’Union européenne pour la Turquie, dans un communiqué adressé au quotidien Today’s Zaman. “Et l’UE ne pourra jamais accepter le rétablissement de cette peine dans l’un de ses Etats membres, candidats ou potentiels candidats”, a-t-elle ajouté.

L’abolition de la peine de mort constitue en effet l’un des pré-requis du processus d’adhésion au bloc des 27. La Turquie l’a abolie en 2002 et la dernière exécution d’un prisonnier date de 1984. Pour Hannes Swoboda, leader socialiste au Parlement européen : “Si Erdoğan revient sur cet engagement, il devra accepter que la candidature de son pays soit compromise”. Selon Ahmet Davutoğlu, ministre des Affaires étrangères, le Premier ministre aurait seulement évoqué la peine capitale en référence au tueur norvégien Anders Behring Breivik. Il aurait ainsi “voulu attirer l’attention sur les meurtres de masse”. Avant d’ajouter : “Nous serons toujours loyaux envers nos engagements vis-à-vis de l’UE, mais nous attendons la réciprocité.”

Le ministre de la Justice, Sadullah Ergin a affirmé mardi qu’aucune proposition n’était pour le moment à l’ordre du jour.

Fanny Fontan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) jeudi 15 novembre 2012

 
Istanbul

AARON - "On a vécu quelque chose d’intense à Istanbul"

Simon Buret et Oliver Coursier forment le duo électro-pop AaRON, révélé par le film Je vais bien, ne t’en fais pas, en 2006, avec leur chanson U-Turn (Lili) reprise en bande-originale. En concert à Ankara mercredi, ils étaient à Istanbul hier pour clore le festival XXF, organisé par l’Institut français. Lepetitjournal.com d’Istanbul les a rencontrés à quelques heures de leur prestation.
Une internationale

CHEMINS D’AILLEURS – Sandrine Beillard, un parcours de vie à l’écoute du monde

Née au Maroc, pays de ses racines, Sandrine Beillard, longtemps professeur au Lycée Français International de Hong Kong, est une véritable globe-trotteuse. Des rivages de Namibie aux marchés d’Asie, du bush australien au Pakistan, elle a vécu mille aventures et fait de magnifiques rencontres. Elle les relate dans un livre, illustré par de nombreuses photos, hymne à la beauté d’un monde parfois déjà révolu, et au respect de soi et desautres.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE – L’aventure VivaLing continue en Chine

VivaLing, première académie de langue en ligne, se développe tous azimuts : ouverture en Chine, lancement de la première certification professionnelle pour l’enseignement des langues en ligne, une 5e langue - l’allemand - qui complète l’offre de l’anglais, du chinois, du français et de l’espagnol… Ce dynamisme est fondé sur une conviction : apprendre une langue à un enfant, "c’est créer des ponts entre les adultes de demain"

COACHING - L’impact de l’expatriation sur la confiance en soi

Les gens vous perçoivent-ils comme quelqu’un de sûr de vous ? Comme une personne qui a réussi dans la vie et qui accompli beaucoup de choses ? Ils n’ont pas tout à fait tord, vous vous êtes tout de même expatrié, adapté à une nouvelle culture, un nouvel environnement et peut-être même avez-vous appris un nouveau langage ?
Expat - Politique

« 2017, la fin des tabous » – Discussion entre grands patrons et candidats à l’élection présidentielle

La 3ème édition du Sommet de l’économie de Challenges, titrée « 2017, la fin des tabous » réunissait des chefs d’entreprises françaises et des candidats à l’élection présidentielle pour aborder les mesures à prendre pour « redonner confiance à la France ». Mondialisation, énergies renouvelables, start-ups, formation professionnelle, directive travail détaché… Les décideurs ont confronté leurs idées, un exercice intéressant en cette période pré-électorale.

PARTI SOCIALISTE – Le Projet 2017 pour les Français de l’étranger

La fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste présente son Projet 2017 en vue des élections législatives. Véritable « boite à outil » pour les candidats – 5 sont connus à ce jour – ce document fait le bilan de l’action gouvernementale en faveur des Français de l’étranger et formule des propositions dans de nombreux domaines, avec "un impératif, celui du réalisme".
Magazine