Istanbul

ANTI-GÜLEN - Coup de filet géant chez les "imams secrets"

Sur ordre du parquet d’Ankara, plus d’un millier de personnes ont été arrêtées mercredi dans presque toutes les provinces turques. Les ordres de garde à vue concernent près de 4.700 suspects, dont un peu moins du tiers se trouvent déjà en prison dans le cadre d’une autre enquête. La liste pourrait s’allonger dans les jours à venir.

Les raids policiers visent des fidèles présumés (policiers, enseignants…) de Fethullah Gülen, ce prédicateur installé aux Etats-Unis que la Turquie accuse d’avoir noyauté les rouages de l’Etat avant de tenter, en juillet 2016, un putsch militaire. Le ministre de l’Intérieur, Süleyman Soylu, a qualifié l’opération d’ "étape la plus importante pour mettre au jour et faire tomber une structure qui s’est infiltrée dans nos forces de sécurité pour tenter de les diriger de l’extérieur, [par l’intermédiaire] de ceux qu’on appelle les imams secrets".

Ces "imams secrets" (mahrem imamlar) apparaissent dès 2015 dans un acte d’accusation du parquet d’Istanbul, à l’époque où le gouvernement avait déjà lancé la chasse aux gülenistes. Le procureur chargé de l’enquête – et beaucoup d’autres à sa suite – y décrit une structure ultra-hiérarchisée, dirigée par Fethullah Gülen lui-même depuis son exil en Pennsylvanie et dont dépendraient des "imams" – lesquels, contrairement à Gülen, n’auraient pas forcément reçu de formation religieuse. Ces « imams » sont présentés comme autant de responsables et de relais pour une zone géographique (tel pays, telle province turque, tel district, tel quartier…), une institution (armée, police, ministères…) ou un secteur privé (avocats, banque…).

"Les services de renseignement et la police ont mis à jour la liste de tous les imams secrets de la FETÖ en Turquie", affirmait mercredi le quotidien à grand tirage Hürriyet, reprenant l’acronyme utilisé par la justice pour désigner "l’organisation terroriste fethullahiste". Les arrestations de mercredi s’ajoutent aux 115.000 personnes déjà interpellées – dont plus de 47.000 incarcérées – depuis la tentative de putsch.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) jeudi 27 avril 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

RAPPORT – Amnesty accuse la Turquie de purges "arbitraires"

Dans son rapport intitulé "Pas de fin en vue", publié lundi, l’ONG Amnesty international dénonce les licenciements de milliers de fonctionnaires et accuse les autorités turques d’"anéantissement professionnel". Pendant ce temps, deux professeurs turcs grévistes de la faim ont été arrêtés par la police.
Une internationale

La "charge mentale" des femmes, épuisées de tout gérer

Penser au rendez-vous chez le pédiatre, à la liste des courses, à lancer le lave-linge... En dessinant son quotidien, une illustratrice a souhaité mettre en lumière la "charge mentale" qui pèse sur les femmes, souvent gestionnaires du foyer, une notion floue mais qui parle à beaucoup. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine