Istanbul

TWITTER – Des hackers pro-Erdoğan lancent une attaque mondiale

Le Défenseur des droits, Médecins du monde, Amnesty International, le Parlement européen, Unicef aux Etats-Unis, le ministère de la Santé du Royaume-Uni, le ministère français de l’Economie et des Finances, le journal allemand Die Welt, BBC Amérique du Sud, le service japonais de Reuters, le service espagnol de Russia Today, le club de football de Borussia Dortmund, le compte japonais de Justin Bieber, Alain Juppé, le magazine Forbes, l'académie de Rennes, l'université américaine Duke, la filiale espagnole de Nike mais aussi des anonymes… Des milliers de comptes Twitter très suivis ont été piratés par des hackers pro-Erdoğan mercredi matin, rapporte le quotidien Hürriyet.

Le message diffusé en turc annonçait : “#Allemagnenazie #Hollandenazie Une petite gifle ottomane pour vous. On se reverra le 16 avril. Apprends le turc pour comprendre.” Une référence claire aux refus de l'Allemagne et des Pays-Bas d'accueillir des rassemblements en faveur du référendum du 16 avril dans leurs pays ces derniers jours – dénoncés par le président turc Recep Tayyip Erdoğan comme des “pratiques nazies”. Quelques heures après le début de l’attaque, Twitter a annoncé en avoir identifié la source et bloqué ses activités.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) jeudi 16 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine