Istanbul

LOI - La Turquie va accorder des permis de séjour et de travail permanents à certains étrangers

La Turquie va accorder des permis de séjour et de travail permanents aux étrangers qualifiés qui remplissent certains critères (niveau d’éducation, expérience professionnelle etc.), notamment à ceux qui contribuent au développement de la science, de la technologie, de l’emploi et de l’économie du pays, rapporte le quotidien Hürriyet, citant une décision publiée ce mardi au Journal officiel (Turkuaz Kart Yönetmeliği).

Les étrangers concernés ainsi que leurs proches se verront remettre une “carte turquoise”, synonyme de droit de séjour et de travail permanent et d’une exemption de service militaire. Elle ne leur donnera toutefois pas le droit de participer aux élections (en tant qu’électeurs ou candidats).

Le ministère du Travail et de la Sécurité sociale évaluera les demandeurs selon un système de points. Outre les investisseurs (jugés selon l’importance de leurs investissements, exportations et embauches), les chercheurs impliqués dans les domaines de la science, de l’industrie et des technologies seront privilégiés si leurs travaux sont considérés d’importance stratégique. De même pour les étrangers qui ont fait preuve d’une “réussite internationale” dans les domaines de la culture, des arts et des sports, et peuvent contribuer à la réputation internationale de la Turquie.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 15 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine